Signatures - Tom Clearlake

Signatures - Tom Clearlake Signatures - Tom Clearlake
Signatures - Tom Clearlake Signatures - Tom Clearlake

Margot Bellanger, psychocriminologue, se voit confier le dossier du meurtre sordide d'une femme, en région parisienne. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée morte dans la forêt de Sénart. Comme la première, son corps a été l'objet d'une mise en scène macabre.

Pour Margot et son équipe, le lien entre ces deux dossiers est évident. Il s'agit bien d'un même tueur. Et ce dernier semblerait s'attacher à faire de chacun de ses assassinats une œuvre d'art.

Les choses se compliquent quand le tueur entre en contact avec un journaliste pour l'envoyer sur le lieu de sa troisième composition.

Signatures - Tom Clearlake

Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions Moonlight pour ce service-presse.
J'ai sélectionné ce roman lors de la masse critique Babelio, car je connaissais déjà la plume de l'auteur et que j'étais très curieuse de découvrir celui-ci.
De Tom Clearlake, j'ai lu "L'essence des ténèbres" et "Avides", deux romans que j'avais beaucoup aimé. Du coup, c'est avec enthousiasme que je me suis lancé dans la lecture de ce petit pavé.
Margot Bellanger, psychocriminologue, vient de se voir confier une enquête concernant le meurtre sordide d'une femme.
Mais quelques jours plus tard, quand le corps d'une autre femme est découvert, tout laisse à penser que c'est le même tueur qui met en scène le corps de ses victimes, des scènes macabres qu'il estime être de l'art.
Pour que le plus de monde puisse voir son art, le tueur décide lors de troisième composition de prendre contact avec un journaliste pour qu'il soit le premier à découvrir son œuvre afin qu'il rédige un article sur ce qu'il a vu...

-Un prédateur organisé, qui a le souci du détail. Tu as noté la méticulosité avec laquelle il l'a attachée à cette chaise ? Cette corde noire, parfaitement ajustée, autour du ventre, des épaules... et des jambes, aussi. Il aurait pu s'en passer.

-Se passer de quoi ? demanda Margot dont les yeux se fermaient tout seuls.

-Exact. On sent une volonté de mise en scène.

-C'est presque... esthétique, souffla Denis.

-Esthétique, je ne sais pas, mais on peut dire qu'il a apporté un soin méticuleux à l'apparence de sa victime. Une œuvre... murmura Denis d'un air fasciné.


J'ai beaucoup aimé ma lecture.
C'est un excellent page-turner. Je n'ai pas vu les pages se tourner tant, j'étais prise dans ma lecture. L'histoire commence comme une enquête policière assez classique puis après un événement, on se retrouve dans un thriller vraiment très noir où nous suivons directement le tueur.
Alors que dans la première partie, nous avons déjà vu la noirceur du tueur avec les scènes de crimes qui sont hyper détaillés, dans la seconde partie, nous plongeons dans la psychologie du tueur.
"Signatures" est un thriller addictif et captivant que l'on ne peut pas lâcher avant la dernière ligne. Il y a beaucoup de suspense et la tension augmente de page en page. L'auteur a travaillé la psychologie de ses personnages et dans la deuxième partie du roman, il nous entraîne dans les méandres de l'esprit tortueux et machiavélique du tueur surnommé rapidement l'artiste. Cette deuxième partie est vraiment sombre et glaçante tant, l'auteur a réussi à rendre le tueur de l'histoire concret.

-Il écrit que le tableau semble avoir été peint avec le sang de la victime ! Comment peut-il affirmer ça ? s'exclama Margot.

-Le labo est en train de vérifier ce point, dit Laurent.

-Moi, la première question qui me vient, lança Denis, c'est : comment a-t-il pu découvrir le corps de Claire Lansac alors qu'elle était dans la véranda du pavillon ? Un pavillon abandonné de surcroît... Est-ce qu'il a pour habitude de se balader à cinq heure du matin dans les rues de Bobigny et d'explorer les jardins des vieilles baraques ?

-Peut-être que la rumeur est vraie, dit Denis.

-Quelle rumeur ? l'interrogea Margot.

-J'ai entendu dire certains journalistes que ce serait le tueur en personne qui aurait informé J.-M Lasier du lieu de la scène de crime.


J'ai trouvé l'intrigue vraiment très réaliste et crédible. J'ai tremblé pour le personnage de Margot tandis que l'atmosphère devenait de plus en plus oppressante. J'ai adoré le changement de direction en plein milieu du roman qui m'a beaucoup surprise. Même si j'ai dévoré et adoré ce roman, j'ai vu quelques petites choses arriver et du coup certains rebondissements ne m'ont pas plus surprise que ça.
Avec ce roman, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de Tom Clearlake qui est très fluide, addictive avec des descriptions assez sanglantes et gores. Donc attention âmes sensibles, car certaines scènes et descriptions peuvent être choquantes.
En bref, un thriller addictif et captivant qui nous entraîne les méandres de l'esprit tortueux et machiavélique du tueur. Attention âmes sensibles, car certaines scènes et descriptions peuvent être choquantes. Signatures - Tom Clearlake

wallpaper-1019588
Mon pire date
wallpaper-1019588
Retrouver Stéphane Hessel, l'indigné
wallpaper-1019588
Alice détective • Caroline Quine
wallpaper-1019588
Christmas, love and be merry – Floriane Joy