Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs

Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs
Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs
La Colline a été dévastée et la communauté qui l'habitait a dû fuir les lieux, sous l'impulsion de Maggie. Dwight a rejoint Rick, en lui affirmant que les Chuchoteurs ont été anéantis. Malheureusement, même si Beta qui a pris la tête des Chuchoteurs a perdu une bataille, il lance une horde de rôdeurs sur Alexandria. La guerre est peut-être terminée, mais la survie dAlexandria est en jeu.
Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs
Pourquoi ce livre ? Parce que je passe un bon moment avec cette saga et que j’ai envie de la finir avant la fin de l’année.
Si les tomes précédents m’ont conquise, je ressors avec Vainqueurs. Oui, ils le sont, à différents degrés. Cependant leur victoire est tellement éclatante… J’entends par-là que balayer la plus grande vague de rôdeurs jamais enregistrée en quelques planches, sans que les personnages ne tremblent une seule fois, c’est réduire la menace des zombies au néant. Et ce n’est pas crédible, pas après tout ce qu’ils ont traversé. Je déplore ainsi que tout soit allé si vite. De plus, cette vague immense est envoyée par le groupe ennemi… qui a totalement disparu dans ce tome. On n’a pas leur réaction, on ne sait pas ce qu’ils comptent faire ensuite. Tout va vite, l’intrigue comporte des trous, ce tome est un véritable gruyère. Tout ça pour ne retenir que la mort d’un personnage central. L’auteur insiste dessus et les illustrations sont telles que certains regards vont longtemps hanter mes souvenirs. L’émotion est forcément au rendez-vous, on déplore cette perte et on se demande qui va suivre. Et puis ça fait tellement longtemps qu’on n’avait pas perdu quelqu’un présent depuis le tout début… Ca joue évidemment son effet.
Les personnages sont ainsi le cœur de ce récit. On revoit également chaque communauté, avec de nouveaux périls et de nouveaux objectifs. Je ne sais toujours pas me positionner quant à Negan, toujours aussi fou, toujours aussi beau-parleur, et qui semble inexplicablement vouloir se racheter auprès de Rick. Je ne le comprends tout simplement pas. A côté de ça, certains personnages me surprennent par leur degré de maturité, notamment Carl qui prend les bonnes décisions depuis quelques volumes, alors qu’il était prompt à n’en faire qu’à sa tête avant.
Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs
Un tome qui aurait dû frapper fort mais qui me laisse un goût amer. La menace zombie est trop vite écartée au profit d’un tome sentimental sur l’agonie d’un personnage phare. De là on a aucune vision de l’ennemi et la fin est trop douce-amère. Beaucoup d’émotions, dont la frustration qu’une vague si dense soit écartée si aisément.
Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs
20/20
Walking Dead, tome 28 - Vainqueurs
Les autres titres de la saga :
1. Passé décomposé
2. Cette vie derrière nous
3. Sains et saufs ?
4. Amour et mort
5. Monstrueux
6. Vengeance
7. Dans l’œil du cyclone
8. Une vie de souffrance
9. Ceux qui restent
10. Vers quel avenir ?
11. Les Chasseurs
12. Un monde parfait
13. Point de non-retour
14. Piégés !
15. Deuil & espoir
16. Un vaste monde
17. Terrifiant
18. Lucille...
19. Ezéchiel
20. Sur le sentier de la guerre
21. Guerre totale
22. Une autre vie
23. Murmures
24. Opportunités
25. Sang pour sang
26. L'Appel aux armes
27. Les Chuchoteurs
28. Vainqueurs
29. La Ligne blanche
30. Nouvel Ordre Mondial
31. Pourri jusqu'à l'os
32. La Fin du voyage.
33. Épilogue
- saga terminée -

wallpaper-1019588
LES DALTON: Intégrale
wallpaper-1019588
Un Noël presque parfait • M. C. Beaton
wallpaper-1019588
Suivi lecture | Thriller avec le King ! 🪓
wallpaper-1019588
Le Peuple de l’Air, hors-série : Comment le prince Cardan en est venu à détester les histoires – Holly Black