Zadie Smith : Grand Union

Zadie Smith : Grand UnionZadie Smith, née en 1975 dans une banlieue du nord-ouest de Londres, est une écrivaine britannique, fille d'un père anglais et d'une mère jamaïcaine qui émigre en Angleterre en 1969. Ses parents divorcent alors qu'elle est encore adolescente et à l'âge de 14 ans, change son prénom de Sadie en Zadie. Elle étudie la littérature anglaise à l'université de Cambridge.

Grand Union, un recueil de nouvelles paru en 2021, vient d'être réédité en poche. Dix-neuf textes se déroulant dans des lieux différents, New York, Londres... à des époques elles-mêmes différentes, le plus souvent de nos jours mais aussi en 1959 ou carrément dans le futur.

Et finalement un bouquin dont je ne sais pas quoi penser. J'aime l'écriture bien rythmée, le texte qui court sous mes yeux, le style qu'on pourrait qualifier de banal car sans fioritures ou cet excès de trucs et machins que certains utilisent pour prouver qu'ils écrivent bien.

Par contre j'ai du mal à cerner la finalité du recueil ou même des nouvelles prises individuellement. Il y est question de notre monde moderne, allusions politiques, smartphones et technologies d'aujourd'hui modifiant nos comportements etc. Certes, de nombreuses réflexions ne manquent pas de pertinence et pointent nombre de nos travers... Mais certaines nouvelles sont franchement chiantes, d'autres faciles à lire mais difficiles à comprendre. Heureusement, deux ou trois, sans réellement sauver le tout, sont plutôt réussies : " Déconstruire l'affaire Kelso Cochrane ", un assassinat raciste et gratuit ; " Pour le roi " qui s'interroge sur qui sommes-nous ? Que voient les autres de nous ?

L'éditeur a certainement eut autant de mal que moi avec ce livre puisqu'il ne peut en dire que ceci : " En dix-neuf nouvelles entrelaçant les registres et les points de vue, Zadie Smith explore les arcanes du monde moderne avec un humour et une perspicacité inégalés. " Une amorce floue et qui ne mange pas de pain !

" Du point de vue de la mère, le plus agréable dans une station balnéaire, c'est qu'on y faisait comme tout le monde sans se poser de question. On suivait le troupeau. Pour une famille sans père comme l'était désormais la sienne, cet aspect collectif procurait un camouflage idéal. Ca gommait toute individualité. En ville, elle était seule, dans une solitude particulièrement peu enviable, avec quatre enfants sur les bras. Ici, elle était une mère comme une autre qui offrait des barbes-à-papa à sa famille. "

Zadie Smith : Grand UnionZadie Smith Grand Union Folio - 326 pages -

Traduit de l'anglais par Laetitia Devaux


wallpaper-1019588
Hell’s Rider
wallpaper-1019588
La mémoire de l’eau, Miranda Cowley Heller
wallpaper-1019588
Danny Torrance, tome 1 - Shining
wallpaper-1019588
Bd ado : Filles uniques - tome 3