Au gré des vents, tome 1 : Aimeline (Sonia Alain)

Au gré des vents, tome 1 : Aimeline (Sonia Alain)

Auteur : Sonia Alain

Éditions : Les éditeurs Réunis

Paru le : 03 novembre 2021

384 pages

Thème : Romance historique

disponible sur le site de l'éditeur

et sur Amazon

Fait partie de la duologie

Au gré des vents


à la croisée des destins (Barjy L.)Coup de cœur !

 Résumé 

  « Métis, 1914. Aimeline Beaupré, dix-huit ans, vit dans l’ombre de sa sœur, la frivole et capricieuse Violette. Plus réservée que son aînée, elle frémit délicieusement chaque fois que Darren McNeil, de qui elle est amoureuse, pose les yeux sur elle. Mais ce dernier a d’autres projets d’avenir et, même s’il peine à contenir les élans de son codeur, s’éprendre de sa voisine n’en fait pas partie.
Au début de l’été, il quitte le village côtier pour Montréal, où il travaillera à l’entretien du pont Victoria, laissant Aimeline à fleur de peau. La jeune femme est aussitôt courtisée par Léopold Gauthier, l’apprenti de son père. Or, si le dévoué fermier se montre particulièrement entreprenant à son égard, c’est toujours Darren qui occupe ses pensées…
Alors que les coups du sort se succéderont, Aimeline sera happée par de fortes rafales qui la mèneront sur les berges du danger. Parviendra-t-elle à s’ancrer à ses espoirs, tantôt ténus, tantôt insensés, dont le souffle si enivrant l’empêche de dériver ?
Après L’amour au temps de la guerre de Cent Ans, Sonia Alain nous revient avec une nouvelle série d'époque, sertie d’une exquise intensité et d’un profond romantisme, laquelle nous berce au gré d’un vent caressant. »  

 Ma chronique 

Cela fait quelques mois que j'ai ce livre, ou plutôt cette duologie entre les mains et je dois bien admettre qu'il s'agit plus d'une relecture que j'ai effectué. Le format du livre est grand, souple et j'adore l'odeur de ce papier un peu granuleux. C'est assez rare que je n'aime pas un livre de Sonia et celui-ci ne fait pas exception. Je l'ai adoré, un véritable coup de cœur pour cette histoire qui se passe au moment où en France nous sommes à l'aube de la première guerre mondiale et qui va s'étendre bien au-delà de nos frontières. Le récit débute sur le naufrage de l'Empress of Ireland, une véritable catastrophe où des détails semblant insignifiants ne le sont pas. Dans un petit village de Métis plusieurs familles y vivent dont les McNeil qui n'ont eu que des garçons (enfin presque xD) et les Beaupré qui n'ont eu que des filles (non ce n'est pas vrai, il y a un garçon dans le lot) !

Dans la famille Beaupré, nous suivons Aimeline, la deuxième fille, la première étant Violette et je peux vous assurer que elle, vous allez la détester du début à la fin ! Aimeline est une jeune femme qui aide énormément ses parents, Pauline la mère qui la déteste (comment une mère peut détester un de ses enfants ?) et Rosaire le père qui aime ses enfants tous autant qu'ils sont même Violette qui est exécrable. Une ferme où chacun fait ce qu'il faut pour que la famille se soutienne et ils ne sot pas seuls. Les McNeil sont soudés. Darren a beau être attiré par Aimeline, il veut pouvoir vivre sa vie comme il l'entend et montrer qu'il est un homme pouvant subvenir aux besoins de sa future famille. Aimeline aimerait qu'il se déclare, mais cela n'arrivera pas de sitôt. Une histoire qui pourrait être simple, si ce n'est que Violette désire faire du mal à sa sœur par envie, si Pauline la mère n'était pas si imbue d'elle-même, si de nouveaux arrivants ne venait pas pour de la Terre ou juste pour s'amuser avec des filles... Si la guerre n'était pas aux portes de leur pays... Si Darren n'était pas si buté... Tellement de Si dans cette histoire qui existe encore que je mettrais ce petit village en bouteille ! Aimeline va souffrir de la situation qui est de pire en pire pour elle. Entre une mère qui ne l'aime pas sans qu'elle ne sache pourquoi (mais nous si !), un futur prétendant qui part loin et les ennuis qui vont ne cesser d'arriver dans leur famille, elle va devoir avoir des trésors de patience.
    Une famille que j'ai adoré suivre pour les liens qu'ils ont crée et le fait que dès que je tombais sur Violette, je n'ai eu de cesse de vouloir lui faire du mal. Un méchant dans une histoire pareille de ce type est admirable et cela donne du piquant. Certains faits viennent de cette femme qui se croit plus haute qu'elle n'est dans une société où tout n'est qu'apparence. La douceur et la bonté de Aimeline est heureusement un grand point pour elle comparé à la mesquinerie et ce qui se dis sur la virginité de Violette qui ne serait peut-être plus présente. Des conditions particulières pour un monde où la femme se doit d'être irréprochable afin de faire un bon mariage. Pour un beau, c'est une autre histoire, il faut pour cela être de bonne noblesse, encore un point que Violette n'a toujours pas compris. Aimeline aime aider sa famille et lorsque sa mère et sa grande sœur se font la malle, elle n'hésite pas à prendre plus de charge pour alléger les petits qui font également leur part. Lorsque Darren part pour devenir un homme, le cœur de notre demoiselle est chargé d'émotions fortes. Rosaire a beau ne rien dire pour ne pas envenimer les choses, il va enfin réagir, mais à quel prix ?     Devenir un homme en trouvant un travail comme bucheron ? C'est ce que certains pensent et Darren n'est pas le dernier. Des horreurs, il en verra, des pertes également. L'auteur nous met des coups au cœur en mettant en deuil l'une des deux familles. Se battre va devenir l'unique objectif pour la plupart d'entre eux. Se battre pour l'amour de celui qu'on aime, se battre pour sa famille, pour un pays qui vient aider un autre. Un récit où la vie des gens simples nous prouvent qu'elle est bien meilleure que celle de ces hauts-lieux qui ne se sentent plus. L'amitié, l'amour, les liens familiaux, le fait de s'entraider et surtout la bonté, la gentillesse, tout est présent pour aider quand les conditions ne sont pas optimales. Darren n'est pas méchant, c'est un homme il a juste du mal à voir que le bonheur était déjà devant lui. Les hivers sont terribles, les feux peuvent prendre un peu trop vite et les aides dans les fermes ne nous donnent pas envie de les avoir de trop près. Je pense à Léopold que je n'ai pas apprécié du début, mais en même temps, connaissant les livres de Sonia, je sens quand un vilain qui veut user de tout ce qui n'est pas à lui débarque pour faire en sorte que l'histoire ne tourne plus rond. Un personnage qui a plus d'un tour dans son sac et qui a un lourd passif. Je n'en dis pas plus, il faut le découvrir !     Charlotte, l'une des sœurs de notre Aimeline va vivre un grand amour avec un des frères McNeil. La passion dans les mots de Sonia nous fait vibrer à chaque instant, même lorsqu'il ne s'agit pas des personnages principaux. Tout comme Esther et Eliot qui se tournent autour doucement, mais ce jeune homme va faire un choix qui fera du mal à sa famille... Son imagination nous entraîne dans une vie simple où tout est possible, tout peut arriver et cela reste dans le domaine du possible. Les coups durs ne lâchent personne et met à mal les sentiments de chacun d'entre eux. L'incertitude de la guerre, de son issue, de la rentrée de ceux qui y sont partis. Et puis il y a les accidents qui font mal, ceux qui laissent des traces, des souvenirs indélébiles qui ne pourront jamais s'effacer. Aimeline et Darren vont vivre des aventures chacun de leur côté, lui qui pensait qu'elle serait en sécurité, ce n'est pas terrible. J'ai adoré le personnage de Liam qui fait son apparition et qui va les suivre dans ces aventures. Un homme intègre, droit, prêt à aider ses amis qui n'hésite pas à se mettre devant eux pour les protéger. Je ne m'étalerais pas plus sur les personnages, ils sont travaillés et nous font penser à de véritables identités. Les lieux sont décris de telle sorte que nous puissions les imaginer se dessiner sous les yeux et les faits historiques sont très proche de la réalité (à la fin du livre, des précisions sont donnés par l'auteur), cela donne plus de poids au récit.
    En conclusion, un premier tome qui a été un coup de cœur pour cette romance historique. J'aime déjà beaucoup l'historique, donc cela aide probablement, mais la plume de Sonia est captivante et juste. Les lieux, les descriptions, les personnages, le contexte, le fil conducteur, tout m'a plu. Ce n'est pas uniquement l'histoire de Darren et Aimeline qui est devant vos yeux dans ces pages, c'est celle de deux familles qui vont devoir s'unir un peu plus pour survivre. Les émotions sont multiples, la joie, la tristesse, l'envie de tuer certains d'entre eux, de les secouer pour qu'ils aillent plus vite nous prennent trop souvent. Il n'y a pas que Métis qui sera mis en avant, à vous de découvrir tout ce que l'auteur vous offre. Je vais relire le suivant de suite !
   

 Extrait choisi :  

« Ils devaient demeurer immobiles pour éviter que les parois ne s'effondrent sur eux. Le plancher du traîneau les avait protégé du plus gros de l'impact, mais leur position était précaire. Darren pouvait remercier tous les saints du ciel qu'Aimeline soit arrivée à le rejoindre sur le côté du traineau, sinon il ne serait jamais parvenu à l'atteindre à temps. À cette pensée, il fut glacée jusqu'au sang et dut serrer les dents pour les empêcher de claquer. Elle était vivante, et c'était tout ce qui importait pour le moment. Par réflexe, il raffermit sa prise autour de son corps menu. Il s'en était fallu de peu... Ils entendirent tout à coup des voix en sourdine, suivies d'un bruit de grattage. Son frère et Liam étaient à l’œuvre pour les dégager de ce tombeau. Darren recracha la neige qui s'était accumulée dans sa bouche en tentant de faire abstraction des gouttes qui glissaient dans son cou. De son côté, Aimeline était sous le choc. Tout s'était déroulé à une telle vitesse. Elle avait vu Darren venir dans sa direction, puis elle avait été happée avec une force considérable avant d'être projetée brutalement par terre. Sa joue qui reposait au sol commençait à geler, comme ses doigts.»

Au gré des vents, tome 1 : Aimeline (Sonia Alain)


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Face au dragon
wallpaper-1019588
4 recueils de nouvelles à (re)découvrir (ou pas) cet automne
wallpaper-1019588
Kalliopée, Tome 2 : Le Tribut d'une épouse de Koko Nhan
wallpaper-1019588
'Sissi, Impératrice Rebelle' d'Allison Pataki