Secret McQueen, tome 8 : Secret mortel (Sierra Dean)

Secret McQueen, tome 8 : Secret mortel (Sierra Dean)

Auteur : Sierra Dean

Éditions : Alter Real

Paru le : 15 décembre 2021

325 pages

Thème : Urban fantasy

disponible sur le site de l'éditeur

et sur Amazon

Fait partie de la série

Secret McQueen

J'ai adoré !

 Résumé 

  « La conclusion de Secret McQueen !

Personne n’est en sécurité.

Secret McQueen pensait avoir tout vu, mais c’était avant que Desmond, Holden et elle rentrent chez eux : New York est en proie aux flammes et les morts-vivants ont envahi les rues. Une course contre la montre s’engage : découvrir qui est responsable de cette apocalypse.

Et elle ne peut pas le faire seule, il lui faut une équipe de Gardiens pour combattre un gang de bikers qui ferait passer The Sons of Anarchy pour des gamins sur des tricycles.

L’heure des sacrifices arrive, parce que Secret le sait, après ça, rien ne sera plus jamais comme avant.

Avertissement : Secret McQueen vous a réservé un final explosif ! De l’amour, des rencontres inattendues, et... on ne vous en dira pas plus, mais accrochez-vous, le voyage final a commencé ! »

 Chroniques des autres tomes :  

Secret débarque, tome 1 - Secret sanglant, tome 2 - Sombre Secret, tome 3 - Secret gardé, tome 4

Secret dans la tombe, tome 5 - Secret dévoilé, tome 6 - Secret glacial, tome 7

   

 Ma chronique 

Alors, attention, attention, attention ! Il est indiqué que c'est le dernier de la série, mais, mais, mais, j'ai fouiné et l'auteur a sorti 3 autres tomes derrière. Plus qu'à attendre la traduction ! Par contre si vous n'êtes pas trop regardant, ce 8ème tome pourrait être le dernier, si vous ne faites pas attention à de petits détails qui vous donnent la puce à l'oreille qu'une suite est largement possible ! Enfin, tout cela pour dire que j'en veux bien encore de Secret et de Desmond, oui oui ! Et très heureuse de faire descendre doucement, mais surement ma HAL qui en a bien besoin.
    Un tome que j'ai adoré, pas passé loin du coup de cœur, juste deux ou trois trucs qui ont fait que "hein?", non pas possible, pas comme cela. Sinon, l'intrigue suit son bonhomme de chemin. New York est en feu, littéralement. Une bande de bikers a fait son apparition et mis à sac la plupart des quartiers par le feu : serait-ce pour faire renaître NY de ces cendres, au propre ? Et des morts-vivants qui trainent par milliers. Pas des zombies, non ça, cela n'existe pas et Secret a beau le dire, ces êtres humains qui sont morts déambulent dans les rues comme si de rien n'était. C'est sympa de croiser des cadavres, amis ou non, que nous avons mis en terre il y a quelques temps, eux-là sont embaumés, donc plus de chance de les voir sans décomposition, mais les autres. Ceux qui sont là depuis des décennies voire plus, yeurk ! Et quand dans la flopée d'amis, ennemis, amants, famille et autres condiments de Secret l'un d'entre eux se fait tuer sous ses yeux et revient à la "vie" dans la seconde qui suit, là, le carnage est proche ! Cette partie des morts-vivants et forcément lié à celle du feu et très vite nous apprenons qui est derrière tout cela, ce qui serait sympa c'est de connaitre le but. Un but qui vient sur le tard et nous pouvons nous dire tout ça, pour ça ? Sérieux ? Ces "bikers" ont décidé de décimer la ville pour ça ??? Saleté de créatures sur deux roues qui pensent réussir plus que ce que la plupart peuvent bien faire.
    Et en parlant des capacités, nous allons retrouver une Secret moins martyrisée psychologiquement, mais n'hésitera pas à se sacrifier pour sauver SA ville. Ce n'est pas la faute de Sig qui ne cesse de lui dire que de toute manière la ville est tombée et qu'elle n'est pas une héroïne. Elle ne peut pas laisser faire cela. Entre le fait que son secret a été dévoilé, que Juan Carlos de mes deux veut l'évincer du tribunal, le fait qu'elle est toujours "mariée" à Lucas, que sa famille se réduit à peau de chagrin, qu'elle a fait une promesse à Aubrey, un fae qui attend depuis trop longtemps que cette promesse soit enfin accomplie telle une prophétie et ce bordel pas organisé ? Tout va bien, bien entendu, il ne faut pas oublier ses ennuis de cœur et le retour d'une vilaine louve qui a tenté de la tuer. En même temps, la plupart des personnes qui l'entourent ont déjà tenté soit de l'avoir dans son lit,  soit de la tuer, alors... On ne peut pas dire de Secret qu'elle soit égoïste, bien au contraire. Elle préférerait mourir pour l'un des siens, plutôt que de fuir, d'abandonner ou de se cacher. C'est une jeune femme admirable qui va jusqu'à pactiser avec le diable pour les sauver tous autant qu'ils sont même si dans une telle guerre il y aura forcément des morts, autres que ceux qui marchent déjà sur la ville.
    Beaucoup d'actions, de rebondissements dès le départ. Les personnages secondaires prennent de plus en plus d'importance et certains se dévoilent de plus en plus. Genie a deux côtés et dans ce tome nous le comprenons aisément. Elle a l'apparence gentille, douce et agréable et quand on la cherche, waouh, c'est une vraie furie qui est capable de faire imploser n'importe qui. Lucas montre une nouvelle facette, mais pour ma part c'est trop tard et ce n'est pas parce qu'il est le roi des loups (j'ai failli mettre autre chose) qu'il peut décider que Secret ou n'importe quelle autre femme est un objet et ça, Desmond l'a bien compris. Juan Carlos est tel qu'il est depuis pas mal de tomes, mais alors là, Secret a mis le doigt sur quelque chose. Qu'est-ce que j'ai pu rire en imaginant ce conquistador troublé de cette manière ! Holden reste lui-même et nous ressentons tout l'amour qu'il a pour Secret, pour la ville pour ceux qui sont de sa famille. La fin sur ce qu'il va devenir est logique, depuis le temps qu'il voulait être reconnu ! Desmond et Dominic ont évolué, s'ouvrent plus également. Clémentine, je l'ai adoré avec sa manière de prendre les événements les uns après les autres ! Sutherland également, Shane et Siobhan ont grandi. Calliope est une fourbe dans le bon sens, qui pourrait l'amuser encore un peu plus dans ce monde où elle ne meurt jamais ? Il y a tellement de personnages que je pourrais continuer encre longtemps.
  L'auteur laisse une porte ouverte avec quelques éléments, la vie de Secret, celui qui a réussi à s'enfuir, les quelques miettes de pains qui trainent encore. Pour autant ce tome clôture malgré tout une histoire avec le décès de certains membres de son équipe. Certaines histoires s'arrêtent là, parce que les liens sont terminés, finis, mis en terre. New York reprend son envol, mais pas entièrement. Le changement pour certains d'entre eux va les prendre aux tripes tout comme leur laisser un gout amer en bouche. Les combats ont été rudes même si certains sont passés sous silence. Les alliances improbables pour sauver ce qu'il reste sont ce qu'il y a de "magique". Et les attitudes des vampires qui vivent sous terre ne se rendant pas compte de ce qui se passe, franchement ils sont tordants quand ils se rendent compte que "hein, il faut faire quelque chose?" C'est deux mondes totalement différent et cela ne change pas le moins du monde. Les vivants à sang chaud plus ou moins et les sang-froids qui se fichent éperdument que le monde s'écroule, car ils seront toujours là après le carnage. Tiens en parlant de carnage, les bikers dirigés par une femme (eh ouais, ça vous en bouche un coin ?) ont certaines capacités pour un petit nombre. C'est toujours les sentiments qui semblent diriger le monde et cela ne fonctionne pas correctement.     En conclusion, dernier tome de cette série ou pas, les aventures de Secret sont nombreuses. Certaines étaient un peu en dessous des autres, mais dans l'ensemble, j'ai passé de très bons moments en sa compagnie. Elle va enfin pouvoir gouter un peu au bonheur, même si j'ai dans l'idée que rien n'est terminé totalement. Le cœur a ses raisons qui a besoin d'actions pour vivre. Peut-être qu'elle arrivera à dépasser la trentaine, qui sait ? Il faut dire qu'après avoir pactisé avec le diable, donné sa vie à plusieurs reprises et subit de nombreux combats, Secret et une vie tranquille ? Nous ne sommes pas dans un conte de fées loin de là ! En attendant d'en savoir plus, je vais la laisser dans son coin et je croise les doigts que les prochains seront traduits !    

 Extrait choisi :  


« – Tu essaies de comprendre la logique des méchants. Ils n'en ont pas, Secret. Ils aiment tout détruire. Peut-être qu'ils voulaient juste voir s'ils pouvaient y parvenir, tu y as pensé ?
– Non...
– Eh bien...
– Impossible de comprendre comment quelqu'un peut faire une chose pareille sans raison. Il doit y en avoir une. Même si elle est stupide, je dois croire qu'il existe quelque chose. Personne ne brûle une ville entière parce qu'ils pensent que ça serait sympa.
– Il y a une première à tout.
J'essayai de ne pas y penser. Ce n'était pas possible. Quelle que soit la raison pour laquelle "ils" étaient venus ici, ce n'était pas seulement pour faire du grabuge. Peut-être pour tuer quelqu'un, ou établir un territoire ? Peut-être qu'ils essayaient de voler des tableaux dans un des musées, ou des médicaments dans les hôpitaux. Toutes ces excuses, aussi minimes et frustrantes soient-elles, valaient mieux que de ne pas avoir de raison du tout.
OK pour l'anarchie, mais ils étaient trop organisés. Ce n'était pas leur but. »

Secret McQueen, tome 8 : Secret mortel (Sierra Dean)


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Brocélia - Jean-Marc Dhainaut
wallpaper-1019588
Rage against the machisme de Mathilde Larrère
wallpaper-1019588
Quand le devoir s'en mêle de Fabiola Chenet
wallpaper-1019588
Passeport diplomatique de Gérard Araud