Les mystères de Fleat House • Lucinda Riley

Les mystères de Fleat House • Lucinda Riley

Les mystères de Fleat House • Lucinda Riley

Un bonheur de retrouver Lucinda Riley avec un cosy mystery british et addictif !

╰☆ Résumé ☆╮

Au sein du prestigieux internat privé de St. Stephen, au cœur de l’idyllique campagne du Norfolk, se trouve l’austère dortoir de Fleat House, vieille bâtisse victorienne en cruel manque d’entretien. Lorsqu’un élève y est retrouvé mort dans sa chambre, le directeur s’empresse de conclure à un tragique accident. Mais l’enquêtrice londonienne Jazz Hunter, sollicitée pour l’enquête, n’est pas de cet avis. En tentant de pénétrer le microcosme fermé que constitue le pensionnat, elle se rend vite compte que la victime, Charlie Cavendish, était un jeune homme arrogant qui avait beaucoup d’ennemis… Alors que les mystères et les mensonges se multiplient à Fleat House, Jazz se retrouve plongée dans un monde fait de jeux de pouvoir, de dépendances émotionnelles et d’affaires inachevées. Bientôt, ce sont des secrets vieux de plus de trente ans qui refont surface, bien plus sombres que ce qu’elle aurait pu imaginer… Avec un sens du suspense impeccable, Lucinda Riley nous embarque dans un thriller captivant au rythme effréné, aux côtés d’une héroïne mémorable.

✿ Mon avis ✿

Ô comme cela fait plaisir de retrouver la plume addictive de Lucinda Riley. Une véritable conteuse, quel que soit le genre… la preuve avec ce nouveau récit qu’elle a originellement écrit en 2006 mais qui n’a eu la chance d’être publié que posthume. Son fils en a fait quelques vérifications avant que les éditions Charleston aient l’honneur de pouvoir le publier en français. Un thriller ‘doux’ dans le sens où nous ne sommes pas au cœur d’un épisode sanglant de NCIS. L’histoire débute dans un pensionnat où un élève est retrouvé mort. L’inspectrice Jazz est détaché sur les lieux pour enquêter, elle qui faisait une pause carrière suite à quelques problèmes familiaux…

Dès le début, l’ambiance feutrée de ce pensionnat et le coin reculé du Norfolk où se déroule l’intrigue donne le ton. Un mystère cosy qui s’épaissit au fur et à mesure avec un passé qui revient hanté ‘Fleat House’, la résidence où a été retrouvé ce garçon.

Je trouve terriblement tragique que Lucinda n’ait pas pu continuer l’écriture de romans policier car j’imagine bien toute une série de tomes autour de l’enquêtrice Jazmine. Elle est l’opposée de son ex-mari, elle qui est si soignée, qui prend son temps pour suivre son instinct au lieu de tirer des conclusions hâtives pour boucler son affaire au plus vite.

L’enquête de ce récit est loin d’être aussi banale qu’on aurait pu l’imaginer et je n’avais pas du tout vu venir la fin et ses révélations. Bien joué de la part de notre héroïne (et de l’autrice !) pour avoir découvert le pot-aux-roses.

Le livre se lit assez rapidement bien qu’il ait quasi 500 pages. On a envie d’en découvrir plus à la fin de chaque chapitre. Les différents personnages sont au centre de l’intrigue à tour de rôle ce qui nous permet d’en découvrir plus que l’enquêtrice même si les secrets et mystères de cette affaire restent nombreux tout au long de l’histoire.

Un roman qui se dévore et qui permet aux fans de retrouver encore une fois cette autrice qui nous manquera à tous, c’est certain. En attendant le tome final de la saga des sept sœurs, voilà un livre palpitant, british à souhait et avec une belle dose d’émotions vu la flopée de personnages auxquels on arrive à s’attacher en si peu de temps !

 CHRONIQUE #776 – Juillet 2022

  • Parution : 2022
  • Editeur : Charleston
  • Nombre de pages : 470 pages
  • Genre : Policier

wallpaper-1019588
c’est lundi, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Shônen avengers : les dessins animés de notre enfance s'unissent
wallpaper-1019588
Lumière noire de Lisa Gardner
wallpaper-1019588
Ma sélection #106 - Décembre 2022