The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Auteur: Kaiu Shirai 
Illustratrice: Posuka Demizu
Maison d'édition: kazé
Genre:  manga shônen 
Prix:6,89/tome
Pages: 190/tome 
Date de 1er édition: 2018/2021 

Résumé Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu17/201ère impression:      Dans l'ensemble, j’ai beaucoup aimé cette saga de mangas, malgré quelques tomes inégaux et un peu moins bons. Une saga qui a réussi à me tenir en haleine jusqu'à la fin (qui m'a légèrement déçue par contre). Il y avait également quelques longueurs durant les différents tomes. Cela n'empêche que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir toute cette saga.The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka DemizuParlons des personnages   Je me suis énormément attachée aux personnages de cette histoire au fil des 20 tomes. Je les ai quittés avec un léger pincement au cœur. Le trio de tête est passionnant à découvrir. J'ai aimé Emma avec son côté naïve, déterminée, loyale, douce, candide, mais aussi courageuse et combative. Ray est plus lucide, pragmatique, et téméraire. Il n'hésite pas à foncer tête baissée pour affronter les dangers. Norman est plus complexe, il est loyal, entêté, réfléchi, téméraire, engagé et sûr de lui.     Les autres protagonistes que l'on découvre au fil des tomes apportent également de la profondeur au récit. Ils sont tous intéressants et apportent un plus à cette saga. The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka DemizuPassons à l'histoire de ce livre    Bien que la série souffre un peu de longueurs et de répétitions, j'ai adoré cette histoire. J'ai aimé suivre ses enfants qui découvrent avec horreur leur véritable condition et le monde rempli de démons dans lequel ils vivent. L'ambiance est assez sombre. J'ai aimé suivre leurs différentes aventures et les suivre tout le long de leurs différents combats pour survivre et retrouver leur liberté. The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu    N'oublions pas de parler du style d'écriture et de dessin     J'ai énormément apprécié la manière d'écrire de Kaiu Shirai. C'est assez bien écrit. C'est à la fois percutant et addictif. L'auteur a réussi à me captiver. J'ai aimé les dialogues toujours tranchants et intéressants. Mais j'ai également apprécié la manière dont il nous décrit les pensées des différents personnages. J'ai également apprécié les dessins de Posuka Demizu. Ces dessins sont tantôt très doux et l'instant d'après très sombres pour constater les différents moments de vie des personnages et les épreuves qu'ils traversent. Tout le long des planches, on ressent la tension palpable qui règne dans ce monde de démons. J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié sa manière de dessiner les démons. The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu Pour conclure 
  « The promised neverland » est dans l'ensemble une saga que j’ai appréciée malgré quelques petits points négatifs. Mais la conclusion m'a légèrement déçue. Cela reste une saga à lire. J'ai retrouvé dans cette saga tout ce que j'aime dans un manga. Il y avait un univers riche et complexe, des personnages intéressants et attachants et des dessins superbes. J'ai aussi apprécié que l'action, les rebondissements, le suspense et les révélations, les péripéties, les batailles et les moments de fraternité y règnent en maître. Une saga que je vous conseille chaudement.
Les + :
L'histoire en elle-même est très prenante. J'ai aimé suivre Emma, Norman et Ray dans leurs diverses aventures pour survivre dans le monde qu'ils découvrent un monde loin d'être aussi idyllique qu'ils le pensaient. Les enfants vont devoir traverser de nombreuses épreuves et mener beaucoup de bataille pour essayer de survivre.
* Les personnages sont intéressants et surtout très attachants. Je me suis grandement attachée à eux et je l'ai quitté avec un pincement au cœur. J'ai aimé la naïveté d'Emma, le pragmatisme de Ray, le mental et la complexité de Norman. J'ai également aimé découvrir tous les personnages secondaires qui sont également bien travaillés et apportent de la profondeur à l'œuvre.
*  J'ai apprécié le style de dessin de Posuka Demizu. J'ai aimé la nuance d'une planche à l'autre. Parfois c'était très doux pour montrer les bons moments de fraternité et d'autre fois très sombre pour montrer la cruauté.
* J'ai adoré l'univers créé. C'est riche, complexe, intéressant, bien construit. On découvre les mystères de celui-ci petit à petit au fils des tomes pour découvrir comme un puzzle toutes ses subtilités. 
Les -:
Des tomes un peu inégaux qui entraînent des longueurs.
* Quelques répétitions dans le fond et la forme.
* Parfois, j'aurais aimé légèrement plus de profondeur sur certains passages.
The Promised Neverland, tome 20 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

wallpaper-1019588
Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine
wallpaper-1019588
La Petite de Sarah Perret
wallpaper-1019588
'Bones and All' de Camille DeAngelis
wallpaper-1019588
Amour, deuil et portrait d'un frère absent