Cœurs et Âmes | Colleen Hoover

Cœurs et Âmes | Colleen Hoover
Résumé :
Beyah a grandi dans la pauvreté, auprès d'une mère droguée qui l'a négligée durant toute son enfance. À dix-neuf ans, elle est enfin prête à voler de ses propres ailes. Seule, avec détermination, elle a su trouver une issue et s'apprête à entrer à l'université avec une bourse obtenue grâce à ses talents de sportive. Alors qu'elle est à deux mois de ce grand départ, la mort brutale de sa mère la plonge dans une situation très compliquée. Sans logement, elle n'a qu'un seul recours : chercher refuge auprès de son père, qui ne s'est jamais occupé d'elle, mais a conservé un lien ténu avec elle.
Beyah va débarquer dans sa maison sur une presqu'île touristique où elle va faire connaissance avec les membres de la famille qu'il a bâtie loin d'elle: sa demi-sœur et sa belle-mère.
À sa grande surprise, elle est accueillie chaleureusement dans ce milieu si différent du sien. Elle va aussi rencontrer Samson, un garçon de son âge, qui vit dans la somptueuse maison voisine. Ils n'ont rien en commun, pourtant elle sent en lui une âme sœur. Au cœur de cet été, elle va se rapprocher de lui et apprendre à connaître ce mystérieux jeune homme.
Cœurs Âmes Colleen Hoover

A chaque fois c'est la même chose, quand je termine un romance Colleen Hoover je suis confrontée à des émotions contradictoires. L'excitation d'une nouvelle parution, mais la crainte d'être déçue. La fluidité du récit, mais l'envie de prolonger le moment. Et la pire de toute, le vide après avoir refermé ce livre qui l'espace de quelques heures m'a fait éprouver des émotions indescriptibles. Et en fait, avec le recul je suis surtout reconnaissante d'avoir pu vivre cette histoire, même si à chaque fois je me maudis de l'avoir terminée aussi vite.

Nous faisons la connaissance de Beyah qui a grandi dans un environnement toxique avec une mère droguée qui ne s'est jamais vraiment occupée d'elle et qui va contraindre la jeune femme à lutter contre la pauvreté toute sa vie et se débrouiller pour avoir de quoi manger depuis son plus jeune âge. Aujourd'hui âgée de dix-neuf ans, elle est parvenue à obtenir une bourse pour l'université et seulement quelques mois la sépare de sa liberté, seulement la mort brutale de sa mère va venir compliquer la situation, puisqu'elle est mise à la porte de chez elle et n'a pas d'endroit pour vivre. Afin de s'en sortir elle décide de reprendre contact avec son père qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs années et contre toute attente, elle est accueillie très chaleureusement dans la famille de son père où elle va faire la connaissance d'une belle-mère et de sa fille.

Immédiatement la différence de classe sociale se fait sentir et Beyah qui n'a jamais rien possédé va se retrouver, dans la maison secondaire de son père sur une presqu'il touristique où elle va découvrir pour la première fois l'océan, avec une chambre qui fait quatre fois la taille de son ancienne chambre dans une caravane. Elle va faire la connaissance d'une demi-sœur enthousiaste d'avoir une nouvelle amie et finalement elle a tout a réapprendre. Comme beaucoup de personnes dans sa situation, Beyah n'accorde pas facilement sa confiance et elle n'éprouve aucune affinité avec son père qui ne s'est jamais occupé d'elle, donc même s'il est accueillant et gentil, c'est un inconnu pour elle et seulement un moyen temporaire avant de s'en aller pour l'université. Elle va néanmoins se laisser porter par Sara sa demi-sœur et son groupe d'amis pour l'été et elle va faire la connaissance du mystérieux Samson qui semble aussi secret qu'elle.

Personnellement c'est totalement le style d'héroïne que j'apprécie, elle a un passé compliqué mais elle s'en est admirablement sortie et elle s'est battue comme une lionne pour se sauver elle-même. Elle a toujours été mise de côté donc, elle ne pouvait compter que sur sa capacité à s'en sortir et même si elle a vécu dans une grande solitude, elle peut être fière du chemin parcouru. La mort de sa mère va néanmoins lui apporter une porte de sortie inattendue. J'ai beaucoup apprécié voir Beyah découvrir le monde qui l'entoure et progressivement s'ouvrir aux autres non sans réticence, c'est touchant de la voir vivre de nouvelles expériences et ça ne m'a fait que m'attacher davantage à elle et jusqu'à la fin j'ai éprouvé de belles émotions auprès d'elle.

La romance se met doucement en place et la magie opère comme d'habitude, l'alchimie entre les personnages est incroyable et les liens qui se tissent sont intenses. Quand je lis une romance de l'autrice j'ai toujours le sentiment que deux âmes sœurs se sont trouvés dans la tempête et les voir tomber amoureux m'émeu toujours, car ce sont toujours des personnages qui ont vécu le pire alors quand l'amour se présente dans leur vie, c'est comme une évidence. Beyah et Samson ne font pas exception, ils se sont rencontrés au pire moment et ils sont parvenus à créer quelque chose de beau et cet amour est magnifique.

La narration est du point de vue de Beyah donc sans surprise, le mystère perdure autour de Samson et je m'attendais à un habituel retournement de situation autour de son personnage, donc je prenais un peu tous les indices comme il venait et par automatisme, les hypothèses ont toujours tendance à fuser en attendant la révélation. Pour le coup, même si j'ai apprécié le moment où la vérité éclate, je dois avouer avoir été moins surprise que d'autres romans de Colleen Hoover qui m'avait parfois durement atteinte. C'est un peu moins brutal que prévu, mais les réactions de Beyah m'ont touché, c'est la définition même d'une belle personne et ça fait chaud au cœur. Seul bémol, le roman est un peu plus court que les précédents et j'aurais apprécié que l'histoire se prolonge comme elle sait si bien le faire dans un avant/après, car à la fin tout reste à écrire pour les personnages et c'est le début d'une autre histoire.


wallpaper-1019588
'Âmes indociles' d'Emma Green
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Beluga et autres baleines