Crescent city, T1 : Maison de la terre et du sang

Crescent city, T1 : Maison de la terre et du sang

Autrice: Sarah J.Maas

Edition: De saxus

Genre: Urban Fantasy

Pages: 952

Description: Bryce, une jeune femme mi-fae, mi-humaine, a une vie parfaite : elle travaille la journée chez un marchand d’antiquités qui vend des artefacts magiques et fait la fête toute la nuit avec ses amis en savourant chaque plaisir qu’offre Lunathion – plus connue sous le nom de Crescent City. Mais un jour, un terrible meurtre va venir ébranler les fondations de la ville, de même que le monde de Bryce.
Deux ans plus tard, son travail ressemble à une impasse et elle se plonge dans l’oubli en écumant les clubs les plus fameux. Mais lorsque le meurtrier frappe de nouveau, Bryce se retrouve entrainée dans l’enquête et doit faire équipe avec Hunt, un mystérieux ange déchu dont le passé noir hante chacun de ses pas. Ce dernier est l’assassin personnel des archanges et il doit protéger la jeune femme, même s’il lui porte peu d’intérêt.
À la recherche de la vérité, Bryce et Hunt vont apprendre à se connaître et vont explorer les bas-fonds de la ville jusqu’aux niveaux les plus sombres de l’Anfer où des choses qui dormaient depuis des millénaires se réveillent…

Hello à tous !

Aujourd’hui je m’attaque à une très grosse lecture : Crescent city ! Grosse car il s’agissait du plus gros livre de ma PAL. 952 pages bien remplies. J’avoue qu’il me faisait peur et j’ai mis plus d’un mois à le lire, mais c’est fait et je n’en suis pas peu fière ! Il était évident pour moi de lire ce roman étant donné mon adoration pour la saga Acotar, il me fallait découvrir la nouvelle sortie de l’autrice.

Dans un premier temps parlons de l’objet livre. Je me suis procurée la version reliée qui est purement somptueuse. C’est sans conteste un des plus beaux livres de ma bibliothèque.

En ce qui concerne l’histoire, les trois-quatre premiers chapitres m’ont fait peur et j’en suis ressortie avec un petit mal de crâne. En effet, l’univers à intégrer est extrêmement dense. Il y a beaucoup de créatures réparties en différentes Maisons, un système politique à comprendre, un passé complexe qui découle de plusieurs millénaire… bref, pas de quoi s’ennuyer. Par dessus tout cela, il faut également apprendre à connaître les nombreux personnages. Prévoyante, je me suis établie une petite liste sur mon téléphone afin d’avoir les plus importants en tête et cela a bien marché !

Passé ce moment de mise en place de l’univers arrive une cassure à la fin de la première partie qui m’a brisé le cœur. Et c’est par la suite que l’intrigue commence véritablement. Nous sommes ici sur une enquête de longue haleine qui dure tout au long du roman. Bryce va devoir investiguer aux côtés de Hunt, un ange déchu accessoirement assassin personnel du gouverneur de la cité. L’enquête défile, les secrets mettent longtemps à se dévoiler mais les risques et les menaces, eux, sont bel et bien présents. Et c’est finalement un climax de folie (faisant suite à nombre de révélations), qui nous tiendra en haleine pendant les 200 dernières pages, qui clôt ce premier opus.

Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé Bryce bien qu’elle soit têtue comme une mule. Hunt m’a également beaucoup plus (comme par hasard) tout comme Ruhn (encore un hasard ?). On tourne beaucoup autour de ce trio mais rassurez-vous pour ceux que ça pourrait repousser, il n’y a aucun triangle amoureux étant donné que Ruhn et Bryce sont frère et sœur. Pour les personnages Sarah J.Maas est une experte. Chacun possède son identité et son propre passé dont va découler un caractère, des forces et des faiblesses cohérentes. Les liens amicaux et familiaux sont également bien construits et elle arrive à distiller certains mystères au fil des pages qui finiront pas prendre sens à la fin.

J’ai donc passé un très bon moment avec ce roman. Heureusement d’ailleurs car je ne me serais pas infligé plus d’un mois de lecture sans apprécier ce que je lisais. Tout cela étant dit, je dois dire que le roman possède un peu le défaut de ses qualités. Oui, l’univers est dense et très bien décrit ce qui rend la lecture immersive. Oui, les liens entre les personnages sont top et Sarah sait prendre le temps de construire des relations. Oui, l’enquête est bien construite étape par étape. Mais (vous le sentiez venir ce « mais », hein?) c’est trop long !! Malgré tout ce que je viens de dire avant c’est trop long ! Je pense qu’il aurait été possible d’écourter et d’élaguer un peu. Car l’immersion c’est bien mais il faut aussi savoir faire respirer le lecteur et par moment (surtout au début) je ne respirais pas. J’avais l’impression qu’une montagne d’informations me tombait dessus et quand je pensais que c’était enfin fini, il y avait toujours une nouvelle précision sur le passé de tel personnage, sur un fonctionnement politique, sur une ancienne bataille ancestrale… bref.

Concrètement c’est une très bonne lecture. Malgré tout elle ne remplace pas ACOTAR dans mon cœur qui reste encore une fois numéro 1 pour moi. Cependant Sarah J.Maas signe un beau tour de force dont je lirai la suite mais pas forcément tout de suite.

Et vous, avez-vous découvert ce roman ?

Note : 8.5/10

éé

wallpaper-1019588
Les sorties livresques d'octobre 2022
wallpaper-1019588
Chronique : Alien 3 le scénario de William Gibson - Pat Cadigan (Bragelonne)
wallpaper-1019588
Bilan #112 (Septembre 2022)
wallpaper-1019588
Lancement du choix Goncourt de la Belgique 2022