Maldoror, tome 1 : Les enfants de la légende – Philippe LECHERMEIER

Maldoror, tome 1 : Les enfants de la légende – Philippe LECHERMEIER

Maldoror, tome 1 : Les enfants de la légende
De
Philippe Lechermeier
Chez Flammarion jeunesse

Avertissements de contenu : Traque, mutilation, validisme, maltraitance familiale racisme envers les tziganes.

Peu de temps avant la Première Guerre mondiale, trois enfants sont visés par la même étrange menace. Alors que tout les sépare, ils se retrouvent unis lors d’un périple qui les mène de Vienne aux plaines de Sibérie pour échapper à leurs ennemis. Ces derniers sont à la solde d’un chef tyrannique qui rêve de faire renaître le royaume disparu de Maldoror.


Moi, j’aime bien la littérature jeunesse qui prend pas le jeune lecteur pour un idiot et c’est un pari gagné pour le premier tome de Maldoror !

Nous suivons tout d’abord deux enfants au parcours de vie très différent : Anja, violoniste prodige, fille de aristocratie allemande, amoureuse des trains, et Piotr, gamin battu, fuyant son village natal. On en veut au violon de maître d’Anja et Piotr entend une conversation qu’il n’aurait pas du entendre. Bref, les voilà pris dans une toile de secrets bien plus grande qu’eux !
Une bande de gamins qui se batte contre un grand méchant iconique ! Personnellement, c’est le genre de bouquin que j’aurai bien aimé avoir quand j’étais gosse. Philippe LeChermeier ne prend pas son lecteur pour des moins que rien sous prétexte que ce dernier est jeune. En effet, il soulève des problématiques difficiles : la maltraitance familiale, la pauvreté, les horreurs de la guerre… Certains chapitres sont durs à lire, je pense notamment à un moment où un de nos personnages se fait mutiler les yeux. Mais LeChermeier a une certaine finesse dans son écriture qui rend ces scènes difficiles moins tragiques de ce qu’elles sont réellement.
Si tous les personnages sont bien construits, chacun avec leur problématique d’enfants, j’ai trouvé Anja très insupportable, j’ai eu très peu d’empathie pour elle et c’est vraiment dommage. J’espère que le deuxième tome de Maldoror mettra en lumière un personnage très très mystérieux que l’on rencontre plus tard dans le bouquin : la Mort d’Anja. C’est fort !

J’ai trouvé malgré tout quelques facilités dans son écriture. Certains raccourcies faciles sont utilisés dans ce premier tome de Maldoror. On sent que Philippe LeChermeier est tout d’abord un écrivain d’albums jeunesse. Sa plume est très rebondissante, très chantante et douce lorsqu’on la lit à voix haute.
Il faut également saluer le travail que notre auteur a fourni ! Maldoror, c’est un roman qui traine dans sa tête depuis près de dix ans ! Il a crée une écriture pour ce bouquin ainsi qu’un jeu de tarots. Son univers est cohérent et à du sens. La fin de ce tome est malgré tout très abrupte, donnant autant très envie de lire la suite mais est également très frustrante.

Maldoror est un roman conseillé dès onze ans et clairement, c’est un bouquin que je conseillerai également aux adultes ! Il porte des problématiques fortes avec une douceur certaine. J’ai vraiment hâte que la suite soit publiée.


wallpaper-1019588
'Âmes indociles' d'Emma Green
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Beluga et autres baleines