Journal d’une princesse, tome 9 : Coeur brisé, Meg Cabot

Bonjour tout le monde !!! 🥰

J’espère que vous allez bien ! De mon côté oui ça va ! Je suis méga heureuse de vous retrouver dans un nouvel article qui n’est autre qu’une chronique d’une de mes sagas favorites, Journal d’une princesse écrit par Meg Cabot.

Comme pour les tomes précédents, je l’ai lu en commun avec Cocomb3 dont vous pouvez retrouver sa chronique juste ici.

Cet article concerne le tome 9 donc bien évidemment si vous êtes intéressés par cette saga je ne vous conseille pas de lire le résumé sinon vous allez connaître trop de détails sur les éléments des volumes précédents.

Résumé :

Journal d’une princesse, tome 9 : Coeur brisé, Meg Cabot

Auteur : Meg Cabot

Genre : Jeunesse, Romance, Chick-lit

Édition : Hachette (Planète filles)

Année : 2008

Nombre de pages : 333 pages

Titre original : The Princess Diaries : Princess Mia

Fait partie de la saga Journal d’une princesse

Mia a décidé de ne plus quitter son lit. De toute façon sa vie n’a plus de sens ! Michael l’a quittée et Lilly, sa meilleure amie, crie partout que c’est une voleuse de petit copain… En plus Grand-Mère insiste pour qu’elle fasse un discours lors du gala organisé par des femmes d’affaires très influentes ! Au moment où Mia commence à ne plus croire en rien, elle découvre un vieux secret de famille qui va lui redonner espoir…

Mon avis :

De tous les tomes de la saga, c’est lui dont j’avais les souvenirs les plus frais. Il m’avait beaucoup marqué par sa tristesse et le désespoir de Mia de s’être séparée de Michael. Sa meilleure amie Lilly lui tourne le dos et elle déprime.
En relisant le livre je me suis rendue compte que j’avais oublié pas mal de détails dont un très important. Mia consulte un psy. Cela peut paraître dérisoire mais à l’heure où les problématiques de santé mentale sont au devant de la scène j’ai trouvé ça super que ce sujet soit abordé. Aucun jugement, au contraire cela permet de banaliser la consultation d’un psy pour nous aider à aller mieux, à faire de la lumière dans nos vies quand on en aperçoit plus. C’est ok de ne pas être ok, d’aller mal et d’avoir besoin de quelqu’un.

L’histoire est plus mature et Meg Cabot opère un virement dans la vie de Mia. Elle perd ses repères depuis toujours : Lilly n’est plus à ses côtés. Quand on sait ce qu’il s’est passé dans les tomes précédents on a du mal à être triste pour Mia, car Lilly n’a pas toujours été une bonne amie. Elle n’était pas là quand Mia en avait besoin voire même prenait ses problèmes à la légère. Heureusement, elle peut compter sur Tina, sur le fameux J.P., mais aussi sur d’autres personnes dont jamais on n’aurait pu soupçonner une amitié. Je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler cette surprise.

Grand-Mère, personnage élémentaire dans l’éducation à être une princesse, n’est pas laissée dans un coin. Elle veut que Mia prononce un discours devant des femmes influentes et puissantes afin de faire partie de leur association, le Domina Rei. Nous ne sommes pas sur un féminisme exacerbé voire criant de rassemblement collectif, de manifestation et de discours virulent mais ça a tout l’air d’être une communauté de femmes qui ont une voix par leur position dans la société et qui s’en servent pour faire bouger les droits.

L’écriture de Meg Cabot, au travers d’un journal intime, est très bien menée puisque dans ce livre on arrive à bien concevoir l’évolution psychologique de Mia. Le lycée est une période où l’on se cherche, se découvre et où l’on teste des choses. Nos chemins peuvent se séparer même des personnes les plus chères. On évolue, on grandit et on prend des directions différentes. Tout le monde ne nous correspond pas et c’est ce qu’il se passe entre Mia et Lilly, deux meilleures amies depuis la maternelle qui prennent des chemins différents. Forcément la séparation est douloureuse mais il n’y a pas de méchant ou de gentil, juste des faits. C’est un point qui m’a beaucoup plu, la communication est la clé bien souvent mais les personnalités de toute personne doivent être prises en compte. Cela vaut tant en amour qu’en amitié.
Lorsque j’étais adolescente et que j’ai lu ce roman, j’étais triste pour Mia. Triste de sa séparation amoureuse avec Michael et triste qu’elle perde sa meilleure amie. Avec le recul et mon expérience, je n’ai plus autant cette tristesse. Ce sont des éléments de la vie, qui se comprennent et qui nous font avancer.

Enfin, le résumé évoque un secret de famille qui refait surface et qui va changer la donne. Il est dommage qu’il soit mentionné car il n’apparait qu’à partir de la seconde moitié du roman. C’est bien encastré dans l’histoire et il ne tombe pas comme un cheveux sur la soupe. Je pense que les conséquences seront évoquées dans le tome suivant.

Coeur brisé est le neuvième tome de la saga Journal d’une princesse. Son titre annonce la couleur : Mia est déprimée, son coeur est brisé amoureusement mais aussi amicalement. Il va lui falloir beaucoup de courage et de toutes les énergies possibles pour sortir du fond du trou où elle est et retrouver la lumière. On assiste à une évolution dans le caractère de Mia et dans sa vie. C’est très réussi.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Vous connaissez cette saga ? N’hésitez pas à me dire tout cela dans les commentaires pour que nous puissions en discuter ⬇

Je vous souhaite une excellente journée et je vous dis à bientôt ! 🐣

Laure


wallpaper-1019588
'Âmes indociles' d'Emma Green
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Beluga et autres baleines