De l'or et des larmes de Isabelle Villain

Auteure: Isabelle Villain
Maison d'édition: Taurnada 
Genre: Thriller 
Prix:  9,90€ 
Pages: 352
Date de 1er édition: 2022

Résumé Jean-Luc Provost, le très médiatique entraîneur de gymnastique français, meurt dans un accident de voiture. La thèse du suicide, à seulement six mois des prochains jeux Olympiques de 2024, est très vite écartée.L'affaire, considérée comme sensible et politique, est confiée au groupe de Lost. Pourquoi vouloir assassiner un homme qui s'apprêtait à devenir un héros national ?Rebecca et son équipe se retrouvent immergées dans un monde où athlètes et familles vivent à la limite de la rupture avec pour unique objectif l'or olympique. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour l'obtenir.Jusqu'au jour où le sacrifice demandé devient insurmontable…De l'or et des larmes de Isabelle Villain18/201ère impression: 《 Ce roman est le 5eme tome de la saga  « Commandante Rebecca de Lost » mais peut être lu indépendamment 》    J'ai adoré ce thriller qui nous plonge dans le milieu du sport de haut niveau sous toutes ses coutures. C'est assez frustrant, mais je ne peux pas vous dévoiler tout ce que j ai aimé dans ce roman, pour ne pas spoiler et gâcher votre lecture. Dans tous les cas c'est un excellent roman que je recommande vivement pour tous les messages qu'il fait passer.Parlons des personnages      Les personnages sont, dans l'ensemble, intéressants. Il  y en a par contre beaucoup ce qui ne m'a pas vraiment aidé à  m'attacher à eux. J'ai tout de même aimé découvrir cette vaste palette de personnages qui nous montre aussi bien les enquêteurs, les athlètes et leurs familles, les anciens athlètes et le staff.    D'un côté nous découvrons l'équipe du Lost. Une bonne équipe d'enquêteurs soudée, déterminée, passionnée et prête à tout pour découvrir la vérité quitte à mettre des coups de pieds dans la fourmilière.    D'un autre côté nous découvrons les athlètes, anciens athlètes et leurs familles. C'est à la fois touchant et triste de voir comment ils sont prêts à tout sacrifier et jusqu’où ils sont prêts à aller pour leurs rêves de médaille d'or et leur passion.    Enfin on découvre également le staff de l'équipe de gymnastique.Passons à l'histoire de ce livre    L'enquête en elle-même été passionnante. J'ai aimé suivre Rebecca et l'équipe Lost dans leur cheminement pour découvrir qui en voulait à Jean-Luc Provost, cet entraîneur de renom, et surtout pourquoi au moment où il allait emmener la France au sommet lors des jeux olympiques. Cela m’a tenu en haleine jusqu’à la fin. Mais j'ai  également adoré les sujets sous-jacents traités qui brisent l'omerta de ce milieu malsain, pervers et manipulateur.    Par contre j'ai eu un peu plus de mal avec les passages sur la vie privée des enquêteurs, mais je pense que c'est parceque j'ai pris le train en court de route.    N'oublions pas de parler du style d'écriture    La plume d’Isabelle Villain est fluide, percutante, tranchante, rythmée et dynamique. J'ai apprécié sa plume qui réussit à taper là où ça fait mal. Elle va droit au but et ne passe pas par quatre chemins. Pour conclure 
« De l'or et des larmes » est un excellent thriller ! Attention c'est le 5eme tome des enquêtes de Rebecca, mais il peut parfaitement se lire indépendamment ( comme je l'ai fait). J'ai apprécié être plongée dans le milieu de la gymnastique de haut niveau. Dans ce roman on voit bien que l'auteure connaît ce milieu et sait de quoi elle parle. Tout sonne juste et est percutant. Isabelle n'épargne jamais son lecteur et frappe avec justesse pour briser une omerta qui dure depuis bien trop longtemps.
les + : 
* L'histoire elle-même était prenante. L'enquête été bien ficelée et m’a tenue en haleine jusqu'à la fin. Il y avait la juste dose entre mystères, noirceur, révélations et actions. J'ai apprécié également les sujets tabous abordés dans ce roman qui brise le silence et met un coup de pied nécessaire dans une fourmilière très vaste.
* Les personnages étaient plutôt bien travaillés. Serte, la grande palette de personnages ne m’a pas vraiment permis de m'attacher à eux.  Mais ils avaient tous une importance et apportaient tous un plaisir au roman ! C'était intéressant de voir ce qui se passait pour les athlètes, leurs familles  et le staff qui ne vivent que pour la gymnastique et les compétitions, de voir jusqu’où ils sont prêts à aller pour atteindre les sommets et réaliser leure rêves. 
* Le style d'écriture est efficace. C'est, fluide, rythmé, percutant, addictif et dynamique. Isabelle ne mache pas ses mots et tape fort pour réveiller les consciences.
Les – :
J’etais un petit  peu perdue quand on parlait de la vie personnelle des enquêteurs vu que je n’ai pas lu les tomes précédents.
* J'en voulais encore plus !  Une Citation pour se faire une idée de la plume !
Se battre pour l’or et rien que pour l’or. Les gymnastes se réveillent tous les matins et se couchent tous les soirs avec ce seul objectif en tête. Travailler toujours plus pour conquérir le Graal. 

wallpaper-1019588
Il nous restera ça • Virginie Grimaldi
wallpaper-1019588
Swamp thing infinite tome 1 : l'éveil à la sève
wallpaper-1019588
Glen Baxter, une vie d'artiste
wallpaper-1019588
Ils ont rejoint mon Himalaya à lire