L'ordre du cygne, tome 1 : Les chevaliers de Camelote de Virginie Salobir

Auteure: Virginie Salobir 
Maison d'édition: Gulfstream 
Genre: fantasy jeunesse 
Prix:  17,00 €
Pages: 395
Date de 1er édition: 2020

Résumé Il y a dix ans, le royaume des Lacs d'Argent remportait la guerre contre celui de Malebrume. Il a payé cette victoire d'un lourd prix de sang : les cinquante valeureux chevaliers composant l'Ordre du Cygne y ont laissé leur vie. Depuis, une paix endeuillée et instable s'est établie sur le territoire.Un nouvel Ordre du Cygne a vu le jour. Même sous la houlette exigeante de l'Enchanteur Walgrïn, les chevaliers et leurs écuyers qui le composent ne parviennent pas à égaler la grandeur de leurs aînés. Tandis que le sorcier de Malebrume, Mnéfeth, désireux de prendre sa revanche, lance plusieurs attaques contre l'Ordre, le Grand Chevalier Oswald de Hohen exhorte ses frères et sœurs d'armes à gagner en discipline et en courage. Malgré toute sa bonne volonté, l'Ordre s'éparpille entre querelles puériles et maladresses de débutants... Sans compter qu'Alix, son écuyère attitrée, est une véritable tête de mule qui ne lui facilite pas la tâche.Hélas, la guerre se dessine à l'horizon. Les espoirs d'alliance du royaume des Lacs d'Argent reposent désormais sur ce nouvel Ordre s'il ne veut pas crouler sous les assauts des soldats.
L'ordre du cygne, tome 1 : Les chevaliers de Camelote de Virginie Salobir
18/20
1ère impression:   Je dois bien avouer que ce roman a été une agréable surprise. Je ne m'attendais pas du tout à avoir un petit coup de cœur pour ce premier tome. J'ai aimé cette fantasy médiévale qui nous plonge dans un univers riche et complexe.Parlons des personnages      Les personnages sont plutôt bien travaillés ! Ils sont profonds, complexes, subtils,  touchants, abordables et attachants. Ce que j'ai le plus apprécié chez eux c'est la grande évolution dont ils font preuve tout le long du roman. Il y a une grande diversité dans la palette de protagonistes ce qui rend équipe de l'ordre du Cygne très  complémentaire.    J'ai apprécié le personnage d'Alix et son évolution. Cette jeune écuyère est impulsive, rebelle, courageuse, téméraire, déterminée, passionnée, immature, capricieuse, têtue et provocatrice. Mais petit à petit elle gagne en maturité et devient plus sage et posée.    Le Grand Chevalier Oswald de Hohen est le chef de l'ordre du Cygne. C'est un Chevalier valeureux, courageux, intelligent, brave,  débrouillard, téméraire et un bon meneur. J'ai aimé son personnage et son évolution également. Il prend de la maturité, de l'assurance et du recul au fil des pages.    Il y a de nombreux personnages secondaires comme  par exemple les autres membres de l'ordre ou encore les différents peuples et dirigeants des royaumes que composent cet univers.   Ils sont dans l'ensemble tous aussi passionnants et importants.Passons à l'histoire de ce livre   J'ai adoré découvrir les aventures du nouvel ordre du Cygne. Ces jeunes chevaliers et écuyers doivent faire face à de nombreuses péripéties et la pression de devoir égaler leurs prédécesseurs. Peu de personnes croient en cette jeune troupe pourtant prometteuse. L'ordre du Cygne va devoir gérer les conflits entre les royaumes alors qu'une nouvelle guerre menace d'éclater. Mais également gérer les querelles, bêtises et enfantillages de la troupe. Leur vie  est loin d'être un long fleuve tranquille mais cela les fera évoluer et grandir.    Cela manque parfois légèrement d'action.     N'oublions pas de parler du style d'écriture    J'ai adoré le style d'écriture de Virginie Salobir. C'était fluide et rythmé. C'est  complexe bien qu’accessible . Le tout est bien écrit, les descriptions permettent une belle immersion dans l'univers. Virginie a réussi à me faire ressentir de nombreuses émotions et à me tenir en haleine. Pour conclure 
 Je ne m'attendais pas du tout à avoir un petit coup de cœur pour cette saga très prometteuse. J'ai adoré dévorer les pages de cette fantasy médiévale. Un univers riche, complexe et accessible qui nous plonge aux côtés d'une troupe de Chevaliers haute en couleur. Un premier tome qui donne le ton. Entre amitiés, querelles, guerres, épopées tumultueuses, quêtes, combats et moments de vie, Virginie nous offre peu de répit pour donner envie de sans cesse tourner les pages. 
les +
* L'histoire elle-même était prenante et agréable. J'ai aimé découvrir les différents obstacles qui se dressent sur le chemin de nos chevaliers et jusqu’où ils sont prêts à aller pour les traverser. Un chemin semé d’embûches pour préserver la paix entre les royaumes.
* Les personnages étaient, malgré leur côté agaçant au début, très  attachants. Ils mûrissent et évoluent beaucoup ce qui leur apporte de plus en plus de profondeur. J'ai apprécié la diversité des personnages et la place des femmes accordée dans cet ordre. Bien qu'elles subissent la misogynie et les préjugés permanent, elles font tout pour prouver qu'elles méritent leur place.
* L'univers créé par l'auteure est riche, complexe, accessible et immersif. Il est composé de Chevalier, de sorcières, de royaumes,  de magie, rien ne manque et cela sonne très juste.  On retrouve bien l'époque du Moyen Âge avec les difficultés de cette époque.
* Le style d'écriture est efficace. C'est bien écrit, fluide, rythmé et immersif. 

Les – :
Dans la première moitié du livre les personnages se sont montrés parfois exécrables. 
* J'aurai apprécié parfois un tout petit peu plus d’actionUne Citation pour se faire une idée de la plume !
Un bruit de clé sec et sinistre résonna deux fois dans le silence. Le sorcier de Malebrume revint vers sa jeune esclave d’un pas de plomb. Devant lui, Oyi berçait la créature. Rien d’humain, songea Mnéfeth avec répugnance.

wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Nightwing #88, Seven Secrets #13, et plus
wallpaper-1019588
Miettes (humour décalé) - Stéphane Servant
wallpaper-1019588
Agent of my heart !, tome 2 à 4 (dernier tome) • Maki Enjoji
wallpaper-1019588
Agent of my heart !, tome 2 à 4 (derniers tomes) • Maki Enjoji