Mon mari de Maud Ventura

Mon mari de Maud Ventura


Éditeur : Iconoclaste
Parution : 19/08/2021
Nombre de pages : 355
Genre : littérature française

L'auteure : Mon mari de Maud Ventura

Maud Ventura a vingt-huit ans et vit à Paris. Normalienne et diplômée d'HEC, elle rejoint France Inter juste après ses études. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef des podcasts dans un grand groupe de radios. Elle ne cesse d'explorer la complexité du sentiment amoureux dans son podcast " Lalala " et dans son premier roman Mon mari.
Quatrième de couverture : 

« Excepté mes démangeaisons inexpliquées et ma passion dévorante pour mon mari, ma vie est parfaitement normale. Rien ne déborde. Aucune incohérence. Aucune manie. »
Elle a une vie parfaite. Une belle maison, deux enfants et l'homme idéal. Après quinze ans de vie commune, elle ne se lasse pas de dire « mon mari ».Et pourtant elle veut plus encore : il faut qu'ils s'aiment comme au premier jour.Alors elle note méthodiquement ses « fautes », les peines à lui infliger, les pièges à lui tendre. Elle se veut irréprochable et prépare minutieusement chacun de leur tête-à-tête. Elle est follement amoureuse de son mari.Du lundi au dimanche, la tension monte, on rit, on s'effraie, on flirte avec le point de rupture, on se projette dans ce théâtre amoureux.
Mon avis :
On a tous, à un moment, une décision à prendre : choisir d'aimer ou d'être aimé. Il n'existe aucun couple ou l'amour se donne à égalité, ce n'est pas vrai. Alors il faut déterminer quelle vie amoureuse on souhaite mener : serons nous celui qui reçoit ou celui qui donne ?
Qui a dit que l'amour dure trois ans ? Certainement pas la narratrice de ce roman, qui clame haut et fort un amour dévorant pour son mari après quinze ans de mariage ! Son mari ? L'unique moteur de vie de cette beauté froide aux airs de blonde hitchcockienne. L'héroïne de cette comédie grinçante invite le lecteur à partager une semaine mouvementée de son bonheur conjugal en dents de scie. L'humeur de Madame oscillant entre euphorie, doute et colère, suivant l'attitude de Monsieur qu'elle observe dans ses plus petits détails, le moindre petit grain de sable pouvant enrayer la machine. Ses deux enfants et ses activités de professeur d'anglais et de traductrice, ses amitiés contraintes et factices, ne sont qu'éléments phagocytants et perturbants qui viennent troubler la belle harmonie de son couple. Au fil des pages, on s'amuse, on s'étonne et on s'épouvante de cet amour obsessionnel, de ce désir de possession et de fusion maladif qui s'apparente à la folie. Le récit va prendre des allures de thriller et on se demande jusqu'où la narratrice est capable d'aller pour satisfaire cet amour vampirisant.Et son mari, est-il vraiment aussi parfait qu'elle le laisse entendre ? Est-il la victime ou le prédateur ? Les dernières pages réservent de belles surprises !
Cette farce domestique mordante aux allures de polar m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière ligne. Au-delà de l'amusement provoqué par  l'enchaînement des situations cocasses et parfois ahurissantes, ce roman traité avec une ironie caustique, interroge le lecteur avec beaucoup d'acuité et de finesse sur les relations de couple. Dépendance affective, conflits, adultères, rivalités, jalousies, les dérives de l'amour conjugal sont passées à la loupe avec force détails. Un roman subtil et délicieusement cruel, aux antipodes d'une romance sirupeuse !
Mon mari de Maud Ventura

wallpaper-1019588
Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine
wallpaper-1019588
La Petite de Sarah Perret
wallpaper-1019588
'Bones and All' de Camille DeAngelis
wallpaper-1019588
Amour, deuil et portrait d'un frère absent