Wynd, volume 1 : L’envol du Prince – James TYNION IV & Michael DIALYNAS

Wynd, volume 1 : L’envol du Prince – James TYNION IV & Michael DIALYNAS Wynd, volume 1 : L’envol du Prince – James TYNION IV & Michael DIALYNAS

Wynd, volume 1 : L’Envol du prince
De James Tynion IV & Michael Dianlynas
Chez Urban Comics (collection Urban Kids)

Avertissement de contenu : racisme, discrimination, sang, mort, maladie.

À première vue, Wynd est un jeune garçon comme les autres. Il mène une vie tranquille à Tubeville, donne régulièrement un coup de main à la taverne locale tenue par sa mère adoptive et aime passer son temps libre à guetter le fils du jardinier royal qui ne le laisse pas indifférent. Mais Wynd a aussi un secret : la magie coule dans ses veines, et ses oreilles pointues en sont le signe extérieur qu’il ne doit sous aucun prétexte exhiber au grand jour. Car, au sein du royaume, la magie est strictement interdite. Les gens comme lui y sont traqués et éliminés. Tiraillé entre son désir d’être un adolescent « normal » et l’envie de comprendre d’où il vient et le sens des rêves étranges qui occupent chacune de ses nuits, Wynd n’aura qu’une solution… fuir. Avec l’aide de sa meilleure amie, Olyve, il va se lancer dans une aventure périlleuse au cours de laquelle il découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs extraordinaires mais où l’ombre de celui qu’on appelle l’Écorché ne sera jamais loin.


Wynd est l’une de ces bandes-dessinées à la couverture colorées dont tu sais tu ne t’en sortiras pas indemne. Le pitch est simple : un monde où plusieurs espèces vivent et où les humains sont une fois de plus des créatures racistes et aigries. Et au milieu de tout ça, il y a Wynd aux oreilles pointues dans une ville peuplée d’humains qui détestent les gens comme lui.

Les graphismes sont vraiment merveilleux. Les couleurs, le trait… Les deux auteurs ont réussi à rendre cet univers coloré crade. Chaque personnage est différent, l’univers est riche et l’histoire nous tient en haleine : un cocktail parfait ! J’ai vraiment aimé le fait qu’il n’y a pas une norme dans les physiques des personnages : on en a pour toutes les tailles, toutes les couleurs de peau, toutes les caractéristiques physiques. Nous n’avons pas encore rencontré énormément d’humanoïdes non-humains, mais j’ai bonne espoir qu’ils continuent sur cette lancée.

L’histoire est plutôt chouette ! J’aurai aimé peut-être un petit peu plus de contexte au début de l’ouvrage, on nous jette directement dans le feu de l’action sans nous expliquer quoi que ce soit. Ma curiosité a été aiguisée mais j’ai eu plus de mal à m’attacher au personnage du prince et du jardinier.
Il y a une certaine force dans l’écriture de ce comic : James Tynion IV et Michael Dianlynas nous parlent de racisme et de discrimination avec un étonnant mélange de violence et douceur. Wynd est un personnage pur comme il en manque, un personnage qui questionne sa condition, qui se demande pourquoi vivre cacher. Il fait écho à de nombreuses causes qui font sens dans l’univers que les deux auteurs nous dessinent au fil des pages.

Wynd, volume 1 : L’envol du Prince est une chouette bande-dessiné que je conseille vivement pour se lancer dans un genre un peu plus mature. J’ai vraiment hâte de lire la suite lorsqu’elle sortira !


wallpaper-1019588
Térébenthine, Carole Fives
wallpaper-1019588
Derniers jours d'un monde oublié
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Amazing Spider-Man #7, Power Rangers #22, et plus
wallpaper-1019588
L’imprévu – Julia Paris