La chronique des Bridgerton 7 & 8 | Julia Quinn

La chronique des Bridgerton 7 & 8 | Julia Quinn
Résumé :
Les jeunes gens ne se bousculent pas pour demander la main de Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, trop fine mouche, trop sincère. Certes, mieux vaut être seule que mal accompagnée, il n'empêche qu'elle commence à se demander si elle ne va pas finir vieille fille. Et ce n'est pas la rencontre avec Gareth Saint-Clair, aristocrate à la réputation sulfureuse, qui risque d'y changer quoi que ce soit. Encore que... La découverte d'un journal intime en italien qu'elle se propose de lui traduire pourrait bien jouer un rôle inattendu.
Contrairement à la plupart de ses congénères, Gregory, le benjamin des Bridgerton, ne vit que dans l'attente du " grand amour ". Il croit l'avoir trouvé en la personne de lady Hermione Watson, éblouissante beauté dont, hélas, le cœur est déjà pris. Qu'à cela ne tienne, Gregory va accepter l'aide de Lucinda Abertnathy, la meilleure amie de l'angélique Hermione, pour parvenir à ses fins.
chronique Bridgerton Julia Quinn

Je sèche un peu sur l'écriture de cette chronique, je n'arrive pas à mettre des mots sur mon avis, car j'ai l'impression de n'avoir ni aimé, ni détesté cet opus. Nous avons vu grandir Hyacinthe et j'aurai cru que vu les circonstances de sa naissance elle serait au centre de toutes les attentions de la fratrie Bridgerton. Étonnamment elle n'interagit que très peu avec les autres membres et sans Violet Bridgerton on aurait presque oublier l'ambiance si chaleureuse.

La petite fille a laissé la place à une belle jeune femme que de nombreux prétendant aimerait pouvoir courtiser, mais son franc parler qui en fait fuir plus d'un homme et cette année encore elle se retrouve contrainte de débuter une nouvelle saison et cette perspective est loin de l'enchantée. Alors elle s'évade autant qu'elle peut à commencer par ses après-midi lecture chez Lady Danbury pour qui elle a une haute estime et éprouve beaucoup d'affection. Alors quand la vieille dame tente sans grande discrétion de rapprocher Hyacinthe de son petit-fils, Gareth, la jeune femme est un peu réticence connaissant la réputation de jeune homme, mais n'est pas pour autant désintéressé. Lorsque celui-ci découvre un journal ayant appartenu à sa grand-mère paternel rédigé en italien, il va solliciter l'aide de Hyacinthe pour la traduction.

L'histoire va être rythmé par les découverte du journal et Hyacinthe et vont se laisser porter par les révélations.

***

La conclusion parfaite avec le dernier membre de la fratrie qui m'a fait éprouver les émotions du début de la série. Gregory est peut-être le personnage le plus mystérieux, car il est très jeune lors des précédents opus et au fil des pages nous n'avions que très peu d'informations puisqu'il passait du temps au pensionnant. On a une très belle complicité entre Hyacinthe et Gregory qui ne cessent de se chamailler et c'est ce qui rend cette saga familiale captivante.

Gregory est un amoureux de l'amour, dernier de la fratrie à ne pas encore être marié et à l'image de ses frères et sœurs il aspire à rencontrer son âme sœur et lorsqu'il fait la connaissance de Lady Hermione Watson, il est convaincu qu'enfin il a rencontré la femme de sa vie subjuguée par sa beauté , seulement la jeune femme est elle-même amoureuse et ne semble pas prêter attention à Gregory. Avec l'aide de Lady Lucinda Abertnathy , la meilleure amie de Hermione, il va tenter de pouvoir attirer son attention et lui faire la cour.

J'ai adoré le caractère de Gregory qui a mon sens n'a rien à voir avec ses frères, je ne sais pas si c'est lié au fait qu'il a grandi sans père et que ses frères et sœurs l'ont couvé puisqu'il était le petit dernier, mais il m'a vraiment séduite avec son caractère toujours préoccupé par la réputation des femmes, avec une douceur et un humour comme on y était habituée et qui le rend encore plus charmant, mais son besoin de protection envers sa promise a définitivement fait pencher la balance. Je crois pouvoir qu'après Anthony c'est le frère qui m'a le plus séduite et quand il fait une déclaration il ne fait pas les choses à moitié.

J'ai apprécié l'alchimie qui se développe tout au long du récit entre les personnages et on passe un bon moment en leur compagnie, on ne manque pas de remarquer l'évolution entre eux et l'amitié qui se transforme en quelque chose de plus surprenant pour tous les deux. J'ai été conquise par l'intrigue et la manière dont la romance laisse place à un peu de suspense et plusieurs retournements de situation, sans oublier une touche d'humour. Bref un délice.


wallpaper-1019588
Cléopâtre - Les grandes passions de l'histoire (Sonia Alain)
wallpaper-1019588
Week of X : Wolverine #18 et X-Men #5
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ? #244
wallpaper-1019588
C’est lundi, que lisez-vous ?