C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani

C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani

Titre : C’est juste un collègue

Auteur : Margherita Gabbiani

Edition : Hugo Poche (New Romance)

Genre : New Romance

Pages : 553 

Parution : 1er Juillet 2021

C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani

À 27 ans, Margaux croit son avenir tout tracé avec Jean, son fiancé. Malgré des hauts et des bas, elle est persuadée que leur idylle est faite pour durer… Mais ses certitudes flanchent lorsqu’elle est recrutée dans l’agence digitale Kreatio.

Elle se laisse entraîner par l’ambiance festive et légère de la start-up… et se rend compte que le doux sourire de l’homme qu’elle croise tous les jours à la machine à café ne la laisse pas indifférente.

Mais lorsque l’envie de séduire se transforme en un désir bien plus profond, Margaux se trouve confrontée à un dilemme. Sera-t-elle prête à renier tous ses principes juste pour lui, son collègue ?

C’est juste un collègue – Margherita Gabbiani

Merci Fyctia

Peut-on vraiment parler d’amour, quand la souffrance de l’autre vous laisse totalement indifférent ?

Je ne vous le cache pas, quand j’ai lu le résumé, ce livre m’a autant attiré qu’il m’a fait peur… Je m’explique, dès le résumé, on comprend bien que dans cette histoire, il sera question d’infidélité, et ça pour moi, soit sa passe, soit sa casse. En plus, j’avais lu pas mal d’avis mitigés, mais comme je ne m’attendais finalement pas à grand-chose, et bien ce livre a finalement été une bonne surprise.

Margaux à 27 ans, fiancé à Jean avec qui elle est en couple depuis plusieurs années. Elle vient de commencer un nouveau travail dans l’agence digital Kreatio. Elle est tout de suite mise dans l’ambiance de cette boîte plutôt amical, tous ses collègues sont très proches les uns des autres, il y a vraiment une bonne ambiance. D’ailleurs, ils font régulièrement des soirées entre collègues. Même si Margaux est d’abord réticente pour se rendre à ses soirées, elle ne veut pas trop mélanger vie pro et vie perso, elle va finalement accepter de les rejoindre. Après tout, chez elle, c’est un peu compliqué, alors c’est l’idéale pour qu’elle se change les idées. Oui, parce que chez elle, ce n’est pas vraiment le paradis avec Jean, il passe énormément de temps à son travail, et quand il est à la maison, c’est pour s’affaler devant le canapé et regarder la télé sans jamais se préoccuper de Margaux.

Mais a force de sortir avec ses collègues, Margaux va se rapprocher d’un peu trop près de certains collègues. Elle va voir sa vie basculer, ces certitudes s’envoler quand elle va complètement perdre le contrôle de sa vie et surtout de ses sentiments. Après tout, elle a été prévenue, aucun couple ne survit à Kreatio…

Je prends conscience de la situation et ma culpabilité me percute comme un poids lourd lancé à pleine vitesse.

Ce livre est donc pour moi une bonne surprise, même si, évidemment, le sujet principal est l’infidélité. D’ailleurs c’est plutôt original d’avoir une infidélité du côté de l’héroïne, c’est souvent le héros qui est infidèle, j’ai aimé ce changement.

J’ai beaucoup aimé Margaux, elle qui aime le contrôle va se retrouver complètement perdu, et je trouve que ça rend son personnage vraiment réaliste. Elle est talentueuse, gentille, elle n’aime pas faire du mal aux autres. Pourtant elle va se retrouver dans une situation qui va forcément blesser des gens autour d’elle, on sent bien sa détresse face à cette situation d’ailleurs. J’ai eu de la peine pour elle, vraiment, Jean n’en a vraiment rien à faire d’elle, à ses yeux elle est simplement un trophée, voir un meuble…

Je fais partie des meubles pour lui, de la même manière que le ficus qu’on nous a offert à notre crémaillère ou encore notre canapé.

J’ai trouvé ce personnage vraiment détestable, je n’ai eu aucune empathie pour lui, genre vraiment pas… Que ce soit au début ou à la fin, je ne trouve aucune excuse à ses actes.

Par contre Gabriel, c’est une autre histoire, je suis complètement tombée sous son charme. Il est timide, doux, attentionné, passionné, un peu geek. Il est très à l’écoute, patient et encore plein d’autre choses, franchement je comprends parfaitement pourquoi Margaux n’a pas pu résister.

Leur romance est interdite, mais tellement belle. On sent le lien fort qui les unis, on sent l’admiration qu’ils se portent l’un à l’autre. Rien à voir avec l’autre Jean, qui ne sert à rien.

Je ne cautionne pas l’adultère bien sure, mais je trouve que l’auteure l’a très bien amenée. Ce n’est pas juste comme ça, parce que Margaux s’ennuyait. Elle était mal dans sa peau, triste et blessée par le comportement de Jean. Ce n’est toujours pas une excuse, mais j’ai compris pourquoi elle s’est laissé dépasser.

D’ailleurs l’auteure montre bien la culpabilité de Margaux et tout ce que ça entraîne, le cataclysme qu’elle provoque dans sa vie et dans la vie de ses proches.

Alors oui, il est question d’infidélité, mais Margaux est humaine, elle fait des erreurs, comme tout le monde. Mais heureusement, elle prend les bonnes décisions, tentant tant bien que mal de ne pas blesser trop de monde au passage.

Même si j’ai eu un peu de mal à accrocher au début, à partir de la seconde partie, je n’ai plus lâché le livre. J’ai été happé dans l’histoire de Margaux et Gabriel, de leur amour si beau et si fort qu’il ne peut pas vous laisser de marbre.

J’ai vraiment beaucoup aimé la plume de l’auteure, j’ai vraiment réussi à m’imprégner des sentiments des héros. Malgré quelques petits passages, un peu gros et pas très indispensables (surtout un vers la fin), je n’ai vraiment que du positif à dire sur ce livre.

C’est une magnifique romance avec beaucoup d’ascenseur émotionnel, des personnages attachants, beaucoup d’amitié et d’amour, avec pour thème l’infidélité. Si ce thème ne vous dérange pas, je ne peux que vous inciter à lire cette belle romance.


wallpaper-1019588
BILAN MENSUEL - Juillet 2021
wallpaper-1019588
Bloodshot Tome 1 : une nouvelle direction avec beaucoup d'explosions
wallpaper-1019588
Transaction : La bande-annonce
wallpaper-1019588
HEX – Thomas Olde Heuvelt