Le bruit du rêve contre la vitre d'Axel Sénéquier

Le bruit du rêve contre la vitre d'Axel Sénéquier

Éditeur : QuadratureParution : 05/04/2021Nombre de pages : 142Genre : littérature française

L'auteur :

Le bruit du rêve contre la vitre d'Axel Sénéquier

Actuellement domicilié à Paris, Axel Sénéquier est l'auteur de romans pour la jeunesse, de recueils de nouvelles et de pièces de théâtre. 
Il a été primé par de nombreuses récompenses pour ses écrits ((Polar dans la ville en 2008, Fureur du noir en 2009, Noires de Pau en 2010). Chez Quadrature, il est également l'auteur du recueil de nouvelles Les vrais héros ne portent pas de slip rouge en 2014.
Quatrième de couverture :
« Sandra doit arriver d’une minute à l’autre. Il faut qu’elle se dépêche car derrière la vitre, il y a le soleil bleu, la mer jaune et les étoiles violettes qui s’impatientent, il y a cette vie bourdonnante qui attend qu’on la libère, il y a ces rêves qui frappent au carreau et craignent de mourir emprisonnés. Alors épuisé mais heureux, je désigne la fenêtre. L’infir mière comprend et me sourit. Lorsqu’elle tourne la poignée, le vent impatient s’engouffre dans cette chambre close et renverse les fleurs. Le vase explose sur le sol. Et dans les morceaux épars répandus aux quatre coins de la chambre, la lumière du soir se réfléchit et nous fait plisser les yeux. »
Douze nouvelles sur le confinement, le Covid-19 et cette époque trop sûre d’elle-même qu’un virus a balayée.
Du 17 mars au 11 mai 2020, Axel Sénéquier est resté confiné dans son appartement parisien. Il a mis ce temps à profit pour faire la connaissance de ses trois enfants et écrire les 12 nouvelles qui composent ce recueil, le deuxième publié par les éditions Quadrature (après Les vrais héros ne portent pas de slip rouge). Il est aussi auteur de théâtre. Son dernier test PCR s’est révélé négatif mais il continue de se désinfecter les mains plusieurs fois par jour. 
Mon avis : 
« Pourquoi toujours ce besoin de cueillir les fleurs ? Cela venait de loin, de la religion : « Reproduisez-vous, remplissez la terre et soumettez-là », de la culture. Il y avait toujours un truc à conquérir : l'Ouest, la Gaule ou l'espace, de la société qui nous poussait à dominer les concurrents, le tiers monde ou les femmes… Milou luttait pour s'extraire de ce marais puant et vivre sans exploiter quiconque. Pourquoi était-ce si compliqué ? »
L'aussi soudaine que terrible apparition du Covid 19 dans nos vies a agit telle une violente tornade venant briser la quiétude d'une belle journée d'été. Dans ce recueil de nouvelles, qui sont douze tranches de vies dans lesquelles la plupart d'entre nous pourraient se reconnaître, Axel Sénéquier raconte nos univers bouleversés dans leurs fondements par le confinement imposé pour tenter d'enrayer cette pandémie mondiale.Sans pathétisme et sans tomber dans l'écueil du donneur de leçon, l'auteur nous décrit les situations inédites dans lesquelles se débattent avec plus ou moins de réussite, les protagonistes de ces mini-fictions. La violence à l'égard des femmes, l'école à la maison, le courage des soignants, l'explosion du télétravail et de l'apéro-zoom, l'isolement dramatique de certains et la hausse de la mortalité chez les plus fragiles, la solidarité, la nature qui reprend ses droits… sont autant de situations improbables, dramatiques, amusantes ou réjouissantes vécues lors du premier confinement et décrites de manière saisissante par leur auteur.
Encore lui me direz-vous ? Ne pourrait-on pas changer de registre et arrêter de nous bassiner avec ce virus ? Effectivement et à juste raison, cela peut lasser certains d'entre nous de se frotter encore et encore à cette triste et pénible réalité. D'un autre côté, il peut sembler important de garder une trace des bouleversements engendrés par cette effrayante épidémie et son cortège de conséquences dans nos vies. Alors, il est plus que probable que cette pandémie n'ait pas fini de faire couler d'encre chez nos auteurs, tel le présent recueil de nouvelles. J'avais peur de saturer, mais cette lecture m'a vite démontré le contraire. Prise dans le tourbillon narratif de ces brèves tranches de vie contées avec tendresse, fraîcheur, poésie et humour bienveillant, je me suis laissée emporter par un plaisant moment d'évasion littéraire. Une belle surprise en définitif !
Le bruit du rêve contre la vitre d'Axel Sénéquier
Merci à Axel Sénéquier et aux Éditions Quadrature.

wallpaper-1019588
Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine
wallpaper-1019588
La Petite de Sarah Perret
wallpaper-1019588
'Bones and All' de Camille DeAngelis
wallpaper-1019588
Amour, deuil et portrait d'un frère absent