Falcon et le soldat de l’hiver

Genre : Science-fiction, super-héros

Format : 6 épisodes de 45min à 50min.

Synopsis : Sam Wilson, alias Falcon, et Bucky Barnes, le Soldat de l’Hiver, se lancent dans une aventure autour du monde qui va mettre leurs ressources – et leur patience – à rude épreuve.

Hello à tous !

Je reviens pour vous parler série, et plus particulièrement la deuxième série du Marvel Cinématic Universe ! J’ai énormément aimé la première (WandaVision) dont vous pouvez trouver la chronique sur le blog. Elle était originale, stimulante, drôle… elle avait tout pour elle ! Et je dois avouer que lorsque j’ai su que la prochaine serait Falcon et le soldat de l’hiver j’étais bien moins emballée. Tout d’abord car, bien que je sois une fan de Bucky (le soldat de l’hiver), je trouvais jusque-là que le personnage de Falcon était plutôt insipide, ça ne me vendait vraiment pas du rêve. De plus, je me disais « encore une série d’action où il vont se taper dessus toutes les cinq minutes… ». Alors qu’en est-il ?

Soyons clairs… j’ai A-DO-RE !! Et je suis la première étonnée à avoir autant aimé. Alors oui, c’est une série d’action mais pas que ! Il y a de très belles scènes extrêmement bien filmées et qui donnent autant de frissons que celles que l’on connait des films sortis au cinéma. Mais ce que j’ai apprécié est vraiment que le contexte sociétal, politique et économique a été dépeint. J’en profite d’ailleurs pour vous dire qu’il faut avoir un minimum suivi les derniers films Marvel afin de ne pas être perdu.

Falcon et le soldat de l’hiver

Le contexte donc… l’éclipse est passée et la moitié de la planète se rematérialise après cinq années de disparition. On ne peut qu’imaginer le gros bazar que ça implique ! Bien entendu les opinions divergent et un groupe prône le non-retour des frontières afin d’éviter un exode mondial des différents peuples (en gros hein…).

Ensuite il y a également un des gros problème de la série qui est on ne peut plus d’actualité : le passage de relai de Captain America à Falcon. Pourquoi ? Car Falcon est Noir et qu’un Captain America Noir pose question. Dès le début, Falcon refuse cette responsabilité mais ce thème est omniprésent tout au long des épisodes. J’ai trouvé cet aspect hyper intéressant et super bien traité. Jusqu’à une apothéose du dernier épisode qui m’a laissé bouche-bée. A cela s’ajoute le thème de la rédemption par le biais de Bucky. J’ai d’ailleurs adoré la complicité entre le personnage de Bucky et de Falcon que j’ai trouvé tantôt drôle, tantôt touchante.

Falcon et le soldat de l’hiver

Finalement alors que le personnage de Falcon me semblait insipide dans les films, la série lui permet de prendre une réelle consistance. Il est devenu un personnage d’importance qui porte un vrai symbole avec lui. C’est un personnage touchant que j’ai à présent hâte de retrouver. Marvel a su me retourner le cerveau autant à moi spectatrice, qu’à l’intérieur même de l’opinion public de l’Amérique du MCU. J’ai trouvé que la fiction et la réalité venaient vraiment se frôler par moment… J’ajouterai que cette émotion que réussi à nous faire ressentir Marvel est vraiment ce que je recherche.

C’est donc une série très complète qui mêle action et réflexion. Le format « série » est vraiment LA bonne idée de Marvel qui peut approfondir des thèmes, des sujets et des moments plus intimistes, ce qu’elle n’aurait pas pu faire avec un format plus court. Ce format nous apporte des respirations et je pense qu’elle permettra de faire des films encore meilleurs car ils pourront vraiment se concentrer sur l’essentiel.

Bref, vous l’avez compris j’ai adoré cette série (et j’attends la prochaine avec impatiiiience). De supers acteurs, des messages forts et impactant sur des tas de sujets importants, des scènes d’action qui nous mettent des étoiles dans les yeux. En bref : une série à ne pas manquer !

Note 10/10

éé

wallpaper-1019588
"Dans les yeux de Lya, tome 3 : un coupable intouchable" de Carbone et Cunha
wallpaper-1019588
Les Âmes soeurs de Frédérik Rangé
wallpaper-1019588
La voie de l'écoute de Julia Cameron
wallpaper-1019588
L'Année où je suis devenue ado de Nora Dåsnes