Le gang des prodiges, T3 : Supernova

Le gang des prodiges, T3 : Supernova

Auteur: Marissa Meyer

Edition: PKJ

Genre: Science-fiction, super-héros

Parution: 2020

Pages: 642

Description: La conclusion épique de la passionnante trilogie des Renegades de Marissa Meyer trouve Nova et Adrian qui peinent à dissimuler leur identité alors qu’ils se battent pour leurs alter ego, leurs alliés et leurs plus grandes peurs quant à la vie. Les secrets, les mensonges et les trahisons sont révélés alors que l’anarchie menace à nouveau de récupérer Gatlon City.

Lire la chronique du tome 1, tome 2.

Hello à tous !

Je vous retrouve pour vous donner mon avis sur le troisième tome de la saga du Gang des prodiges. Et une saga de terminée, une ! Comme j’ai déjà pu le dire dans mes précédentes chroniques, ma première lecture du premier tome avait été très mitigée. Puis ma relecture avait été bien plus enthousiaste. Ma découverte du tome deux a été meilleure encore et nous finissons en apothéose avec cette fin.

Les maîtres mots qui définissent ce tome, selon moi, sont : additivité, surprises et retournements de situation. Plusieurs fois j’ai cru naïvement avoir percé à jour certains secrets ou certains évènements à venir… mais que nenni ! Marissa arrive toujours à nous prendre à contrepied et à partir dans des directions auxquelles on ne s’attend pas et ce jusqu’à la dernière page !

Le côté addictif, pour moi, a été bien plus présent que dans les deux premiers tomes. J’ai eu l’impression que le climax a duré un nombre incalculable de pages, j’ai cru à tant de moment que tout était définitivement perdu. Tout empirait de page en page et quand j’avais l’impression que l’on touchait le fond, Marissa arrivait encore à planter un poignard supplémentaire dans mon cœur fragile. Je ne voulais qu’une chose : continuer à lire pour savoir ce qui allait se passer ! D’ailleurs, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu une telle envie de lire de manière presque urgente. Ca fait du bien de retrouver cette sensation !

En ce qui concerne les personnages, nous les retrouvons avec plaisir. Je donne la palme du personnage trop chou à Oscar que je trouve délicieusement drôle et romantique. J’ai trouvé que Marissa arrivait à nous attacher même à ses personnages secondaires, ce qui décuple notre addiction pendant la lecture des dernières pages. Quant à Adrian et Nova, je fonds vraiment pour eux. J’ai tellement aimé l’aspect tragique de cet amour. Cette trahison dont nous attendons la révélation avec fébrilité. J’ai vibré, vibré, vibré ! Tellement d’émotions dans ce tome !

J’ai également trouvé que l’auteure arrivait à aborder des sujets très intéressants par le biais de cette histoire qui, mine de rien, apporte de bons questionnements. Malgré un aspect de prime abord très manichéen, les nuances s’immiscent page après page, tome après tome pour terminer sur une conclusion plus nuancée.

Je souhaite à présent parler de l’épilogue particulier du roman alors un conseil, si vous ne l’avez pas encore lu, je vous déconseille très fortement de continuer votre lecture.

/// ATTENTION SPOILERS ///

C’est bon ?

Prêt ?

Alors, cet épilogue m’a d’abord laissée perplexe mais m’intrigue finalement beaucoup. Pourquoi avoir choisi le point de vue de la pie ? La pie qui d’ailleurs a une vision très pessimiste de l’avenir. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir sans doute raison. De plus, Marissa nous apprend que la pie est la sœur de Nova ! Une de mes hypothèses est que Marissa est une petite cachotière et qu’elle nous prépare une suite qui se déroulera quelques années plus tard au point de vue de la pie. Et une des grandes intrigues sera les retrouvailles des deux sœurs… qui risquent d’être mouvementées étant donné leur inimitié constante dans la saga. Affaire à suivre !

/// FIN DES SPOILERS ///

Donc, encore une fois c’est un carton plein pour Marissa Meyer qui arrive à tous les coups à m’emporter par sa plume et son univers. Je reste néanmoins sur mon impression : là où elle s’exprime le mieux c’est dans les histoires d’amour. Oui ses univers apportent énormément, oui elle sait faire beaucoup de choses. Mais les moments où je vibre le plus, sont les passages où l’amour transparait dans sa plume.

Je vous conseille donc grandement cette saga !

Et vous ? Quel est votre avis à propos de cette saga, dites moi tout !

Note: 9.5/10

Le gang des prodiges, T3 : Supernova

coup de coeur

" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"1"}" width="177" data-medium-file="https://degustationslitteraires.files.wordpress.com/2015/07/coup-de-coeur.jpg?w=289" data-permalink="https://degustationslitteraires.wordpress.com/2015/10/01/tout-entiere/coup-de-coeur/" alt="" height="184" srcset="https://degustationslitteraires.files.wordpress.com/2015/07/coup-de-coeur.jpg?w=177 177w, https://degustationslitteraires.files.wordpress.com/2015/07/coup-de-coeur.jpg?w=144 144w, https://degustationslitteraires.files.wordpress.com/2015/07/coup-de-coeur.jpg?w=289 289w, https://degustationslitteraires.files.wordpress.com/2015/07/coup-de-coeur.jpg 328w" class="wp-image-37" data-large-file="https://degustationslitteraires.files.wordpress.com/2015/07/coup-de-coeur.jpg?w=328" />
éé

wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le baroque raffiné de Thierry Bosquet en décor somptueux de Fables de Jean de La Fontaine
wallpaper-1019588
Batman: Créature de la Nuit, une histoire sur le Chevalier Noir comme aucune autre
wallpaper-1019588
La fièvre d'Urbicande - Peeters/Schuiten/Durieux
wallpaper-1019588
Que sont les rêves d'Aleksander devenus?