Blabla #1 : Les TW dans la littérature

Blabla #1 : Les TW dans la littérature

Un jour alors que je me baladais sur Internet, j'ai commencé à chercher des articles sur les TW dans les livres. (ne me demandez pas pourquoi…) Devinez combien j'en ai trouvé un seul qui est celui de Planète diversité. (très chouette blog d'ailleurs). Ce fait m'a un peu étonnée et du coup, je me suis dit "pourquoi pas en écrire un aussi ?"  

Parce qu'en fait, je me suis rendue compte que pas mal de gens ne savaient pas ce que c'était réellement. Donc, bien que je ne prétend pas être la science infuse, je pense que je peux aussi apporter des conseils ainsi que mon expérience personnelle là-dessus sans aucun jugement. 

J'espère que ce format d'article un peu différent vous plaira !

Qu'est-ce qu'est un TW (trigger warning) ? 

Les Triggers Warning (TW) sont des avertissements qui préviennent qu'une oeuvre contient des descriptions, des images ou abordent des thématiques qui peuvent créer des traumatismes chez certaines personnes pour une raison X ou Y.

J'ai fait mes petites recherches et j'ai trouvé une liste assez complète (en anglais) juste ici. Pour vous citer quelques exemples de "trigger points", on a le viol, le suicide, les combats particulièrement sanglants, le sexe, la dépression ou encore des insultes racistes, homophobes, antisémites… 

Ah et les TW ne concernent pas que la littérature et la presse : on peut aussi en trouver dans les films, les jeux-vidéos ou (jamais vu mais ça existe sûrement) avant une exposition. 

Pourquoi les TW sont importants ? 

Maintenant qu'on s'est remis au clair sur la définition, passons au cœur du sujet ou pourquoi les trigger warnings sont importants. Pour parler de mon expérience personnelle, je suis quelqu'un d'assez sensible et particulièrement au sang. Je déteste qu'on m'en parle, qu'on me montre des gens qui se coupent, qu'on me parle de vaisseaux sanguins ou les romans avec des scènes de scarification. Et il m'est déjà arrivé de tomber sur des livres avec des scènes d'autopsie extrêmement détaillées. Comme ce n'était pas le corps du récit, rien n'était dit dans le résumé. 

Si un trigger warning aurait été mis avant ces livre, j'aurais pu soit passer mon chemin, soit le lire en connaissance de cause. 

Utiliser des TW, c'est prévenir. Ce n'est pas penser à moi, personne X que ça ne dérange pas, c'est penser à personne Y, personne Z, personne B qui pourraient lire ce livre et qui ne veulent pas forcément tomber sur ça. "Oui mais Wonder, parfois on le sait avec le résumé". Le résumé peut aider mais il ne dit pas tout. Par exemple, le roman aborde l'esclavage et c'est explicite. Oui, mais est-ce qu'il aborde l'esclavage de façon "soft" ou est-ce qu'il présente de la torture, des viols. Et ça souvent un résumé ne le dit pas. 

La lecture, c'est une passion et la plupart d'entre nous lisons pour nous faire plaisir, nous évader donc il est compréhensible qu'on veuille que notre livre soit safe. Certes, certains jours plus que d'autres ou certaines personnes plus que d'autres pourront lire le roman malgré les TW, mais pas tout le monde. C'est pourquoi l'important est de prévenir. 

Je suis une personne sensible sur certains points et je veux un espace littéraire safe : que dois-je faire ? 

Le meilleur moyen de s'épargner une lecture qui pourrait nous toucher, c'est de se renseigner. Si le livre est un classique, essaie de t'informer sur l'auteur. rice : qui était-iel ? Dans quel contexte iel a t-il évoluer ? Par exemple, si l'auteur était raciste et se revendiquait comme tel (dixit Lovecraft), tu peux déjà t'attendre à trouver des propos diffamants dans son oeuvre. 

Pour les livres contemporains, c'est un peu plus compliqué de trouver autant d'informations. Le meilleur moyen, c'est d'aller lire des chroniques et des avis pour vous faire une idée. Evidemment, vous pourrez facilement trouver des renseignements si les livres sont connus. Autre alternative encore plus simple : ne pas hésiter à demander aux lecteurs eux-mêmes. Je ne l'ai jamais fait mais en vrai, jene  pense pas que tu auras des réponses négatives. 

Qu'est-ce que je peux faire en tant que lecteur.rice ? 

Pour le moment, très peu d'éditeurs mettent des TW au début de leur roman, entre autre car le concept fait beaucoup débat. Mais, les choses évoluent. (gardons espoir 👌). La preuve avec La Neuvième Maison publié chez De Saxus avec tous les TW placés au début. Mais, comme cela reste un peu anecdotique pour l'instant, c'est là qu'intervient le rôle des Booktubeurs, bloggueurs, bookstragrammeurs ou même lecteurs qui postent leurs avis sur des sites de lectures. 

Je pense que beaucoup de gens (dont je fais partie) vont chercher à se protéger en allant lire des avis, lire des chroniques sur les livres. Donc, voilà pourquoi c'est important de mettre des TW au début de votre avis ou chronique pour prévenir vos lecteurs. Ca peut paraître hyper simple mais instinctivement, même si vous ne le savez pas, vous allez peut-être épargner des personnes et ça, c'est quand-même gratifiant. Oui, vous ne pourrez pas tout dire, vous ne pourrez pas tout épargner et c'est OK. On est pas des maîtres de l'empathie, on ne peut pas se mettre à la place de tout le monde, tout dire mais le faire et le faire au mieux c'est déjà excellent. 

Pour ma part, j'ai pris conscience de l'importance des TW suite à mon expérience personnel avec l'autopsie et depuis, je tiens vraiment à vous avertir au maximum. Comme je suis en train de rattraper mes vieilles chroniques, ça va être aussi l'occasion de rajouter des TW au début et à l'avenir, je le ferais systématiquement. 

D'ailleurs, je me demandais : est-ce que si on met un passage précis (sans spoiler en mettant juste les pages), ça peut aider aussi ?  Selon moi, oui. Mais peut-être que certaines personnes trouveront excessifs. 

Voilà, j'espère que cet article vous aura plu ! Et vous, utilisez-vous des TW ? Comptez-vous le faire plus souvent ?


wallpaper-1019588
L'histoire de l'écriture, une fameuse aventure!
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Monster Clash 2 APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Les garçons russes ne pleurent jamais
wallpaper-1019588
L’armée des ombres – Joseph Kessel