Ready to rock !, Meg CABOT

Hello tout le monde !! 😊

J’espère que vous allez toutes et tous très bien en ce mercredi. Je suis un peu en retard dans mes articles donc je fais au mieux pour concilier mes cours, mon travail personnel, mes pauses et le blog. Je pense qu’à certains moments cela va être assez difficile, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas trop rigueur 🙏🏼

Cet été, j’ai plutôt pas mal lu, contrairement à ce que je lis d’habitude c’est même énorme, ce qui fait que j’ai pas mal de films, de livres et même de séries à vous parler.

Comme vous avez sûrement pu le voir, je me suis mise à lire la saga poursuivant les aventures d’Heather Wells et de Cooper. Je suis actuellement rendue au tome 5 que je n’ai encore trouvé nul part… Le tome 4 a plusieurs titres, c’est d’ailleurs cela qui m’avait induise en erreur lors de ma venue à la bibliothèque car je pensais que c’était un livre seul. Je vous mets les liens des trois premiers tomes pour plus de clarté, n’hésitez pas à aller les lire :
Une (irrésistible) envie de sucré, Meg Cabot (tome 1)
Une (irrésistible) envie d’aimer, Meg Cabot (tome 2)
Une (irrésistible) envie de dire oui, Meg Cabot (tome 3)

Le tome 4 porte également pour nom Une (irrésistible) envie de vérité. Je dois reconnaître que je ne sais pas toujours à quoi font référence les titres car je ne trouve pas qu’ils présentent vraiment bien le roman. Je dirai que c’est assez particulier et qu’ils n’ont rien à voir avec le titre dans sa version originale.

Résumé :

Ready to rock !, Meg CABOT

Auteur : Meg Cabot

Genre : Jeunesse, Chick-lit, Romance

Édition : Albin Michel – Jeunesse Wiz

Année : 2013

Nombre de pages : 416 pages

Titre original : Size 12 and Ready to Rock

Fait partie de la saga Une (irrésistible) envie de…

Une héroïne drôle et sexy créée par Meg Cabot !
L’été s’annonce torride pour Heather Wells ! Un ciel sans nuages et Cooper, le beau détective, à embrasser au soleil… Côté travail ? Tout est sous contrôle ! Aucun meurtre ni incident fracassant à l’université de New York.
Lorsque soudain, son passé de star de la pop la rattrape. Tania, la chanteuse à la mode, fait irruption au bras de l’ex-petit ami d’Heather !
Et comme si cela ne suffisait pas, le campus va accueillir un show de télé-réalité dans lequel Tania tiendra le vedette, entourée d’ados survoltées prêtes à mordre pour devenir des stars ! Mais la belle Tania est comme Heather, elle aussi a quelques petits secrets qui pourraient mettre sa vie en danger…
Mensonges, confidences et coups de feu rythment une nouvelle fois la vie d’Heather Wells.

Mon avis :

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voulais mentionner qu’en plus du titre qui me laisse perplexe, la couverture est encore pire. Je me doute que c’est censé représenter le mode bling-bling de la pop, des stars avec strass et paillettes mais dans le roman au contraire ils passent leur temps à montrer le contraire. De plus, elle sort complètement de la ligne éditoriale des précédents tomes pour l’harmonisation. À l’origine, il est vrai que cette saga ne devait être qu’une trilogie mais cela n’empêche pas de faire une concordance graphique entre les tomes. Je trouve que cela induit en erreur. Il en va de même du résumé qui parle des vacance d’Heather au soleil alors que dans le roman il n’en est jamais question, on sait juste que c’est l’été et que l’université est fermée…

Sur le plan de l’histoire à proprement parler, j’ai trouvé ce tome plus adulte. Heather Wells est aux alentours de la trentaine et pourtant dans certains tomes elle a parfois des réactions ou des comportements dignes d’une jeune femme immature voire légèrement inconsciente. Là l’héroïne est confrontée à des problèmes durant ces vacances qui n’ont rien de monstrueux au premier abord. Petit à petit on va se rendre compte que c’est beaucoup plus complexe.

L’intrigue est plus longue à démarrer, il ne faut pas moins de la moitié du roman pour comprendre le problème qu’a Tania ainsi que sa gravité. Nous ne nous trouvons plus vraiment dans une enquête policière mais plus dans une parcelle de la vie de la jeune femme afin de comprendre et l’aider. Ce que j’ai apprécié c’est que le roman ne s’attarde pas que sur Heather mais également sur Tania, Cooper, son ex et d’autres personnages, sachant que si on ne lit pas le tome 4 dans un temps rapproché avec les autres ce n’est pas grave car un rappel subtil de qui est qui est opéré au départ. C’est rudement bien mené car c’est intégré au scénario. Les projets de vie de chacun y sont mentionnés et même si certains ne sont que secondaires, je n’ai eu aucun mal à me dire que moi aussi je faisais partie au final de l’entourage d’Heather, le lecteur y est placé.

Si vous vous souvenez bien, Heather Wells est une chanteuse et compose toujours. À chaque début de chapitre on a donc en majorité une chanson ou des paroles en lien avec ce qui va avoir lieu, ou parfois d’autres supports. Après lecture du chapitre j’aimais revenir au début pour voir le lien entre ce qu’elle écrit/chante et sa vie.

Je suis une grande fan du personnage de Cooper, qui en plus d’être mignon est un sacré homme ! Dans le sens où il a toujours des réactions plus raisonnées. On est souvent face à une femme qui parfois réagit de manière excessive alors que lui de part son métier sait plus facilement se poser et discuter calmement. Bon en l’occurence là c’est inversé car Tania décide de ne se confier qu’à Heather car elle se sent moins jugée de sa situation d’en parler à une autre femme.

Volontairement je n’aborde pas la question de ce qui chagrine Tania car c’est au coeur de l’intrigue. Je peux seulement vous dire que je ne m’attendais pas à ça, que ça tient parfaitement la route car ce sont des problèmes et des difficultés que rencontrent malheureusement des femmes et qui n’en parlent pas, or c’est grave !… Ce livre touche des sujets plus sensibles, plus adultes et avec une forme de soutien et de prévention. Par exemple, la question de l’endométriose, d’avoir des enfants ou non, d’en vouloir ou non, son rapport à son corps des femme et d’autres sujets féminins toujours d’actualité sont parsemés et disséminés tout du long. À mon sens c’est un gros plus car les messages envoyés sont rassurants et bienveillants, sans aucun jugement.
Si vous avez lu le résumé vous savez que la télé-réalité est au centre de l’université qui doit accueillir des participantes de 15 ans pour faire le show, rempli de productions, de caméramans et autres travailleurs. Ici, on n’a pas une critique de la télé-réalité à proprement parler mais plutôt des participantes, des conditions dans lesquelles elles sont briefées depuis leur plus jeune âge par leur famille pour être des stars, la pression qu’elles ont et se mettent entre elles, sans compter la méchanceté, les coups bas et tous les moyens illégitimes d’y arriver. La compétition est omniprésente et n’étant pas spectatrice de télé-réalité j’ai énormément apprécié les passages du livre qui racontaient comment cela se passait dans un but d’avertir.

Pour l’instant ce roman est mon préféré de la saga et je suis contente que Meg Cabot ait su se renouveler et aller dans les questionnements actuels de notre société tant pour les adolescentes que pour les femmes. L’enquête est crédible, les questions soulevées permettent à chacun d’y réfléchir et d’en discuter tout en permettant de briser des tabous chez les jeunes filles. Si vous ne vous êtes pas encore lancés dans cette saga, j’espère que cette chronique réussira à vous tenter de la commencer ! De mon côté, je suis en recherche active du tome 5 qui, j’espère, sera encore meilleur.

N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires si vous l’avez lu ou s’il vous intéresse ⬇

En attendant, moi je vais aller me poser tranquillement devant mon travail 📖 Je vous souhaite une très agréable semaine et on se dit à très bientôt ! 😘💛

Laure


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La maîtresse de Trevelyan
wallpaper-1019588
J’avais 15 ans : vivre, survivre, revivre » Elie Buzyn
wallpaper-1019588
Les Furtifs
wallpaper-1019588
Malgré nos différences » Fanny André