Si belle, Sybille | Valentine Lalande

Si belle, Sybille | Valentine Lalande
Résumé :
Sybille se trouve moche, fade, inintéressante. Elle rase les murs du lycée pour ne pas se faire remarquer. Chaque jour, elle tente de sourire à son reflet dans le miroir, mais lorsque sonne sa première heure de cours, elle remet son masque d'adolescente solitaire ignorée par ses camarades. En secret, elle observe Soren, le type du dernier rang qui passe ses journées à griffonner sur un carnet.
Lorsque leur professeur de Littérature les soumet à un exercice d'écriture en binôme, elle espère bien tomber sur celui qui l'envoûte depuis le collège.
Malheureusement, le sort en décide autrement. Et c'est la pétillante Sofia, sa meilleure amie aussi généreuse en formes que de caractère, qui tombe sur Soren. La banale Sybille se retrouve à devoir travailler avec Samuel, qui décroche de loin la palme du pire crétin de la classe. Arrogant, imbu de lui-même et redoublant pour la deuxième fois... L'exercice littéraire risque de ne pas être une partie de plaisir.
À moins que... Et si Samuel l'aidait à prendre confiance en elle et à faire craquer le mystérieux Soren ?
belle, Sybille Valentine LalandeJe remercie les éditions Hugo New Way pour cet envoi

Vous connaissez mes a priori sur les autrices françaises qui ne parviennent pas toujours à me plaire dans leur style d'écriture. Dans le cadre de mon partenariat, je tente d'écouter les recommandations et de mettre de côté mes préjugés qui sont parfois infondés, mais qui sont difficiles à ignorer. Ce roman a été mis en avant par les équipes de Hugo New Way et le thème évoqué m'intéressait beaucoup donc je me suis lancée et bien qu'on conserve des codes français, le récit aborde plusieurs thèmes d'actualité.

L'histoire s'intéresse à Sybille et sa bande d'amis qui ont chacun des préoccupations qui sont propres à leur vie d'adolescent. L'autrice parvient à prouver à nos personnages que les apparences sont parfois trompeuses et arrive à traiter avec justesse les maux de nos personnages qui tentent à leur manière de s'accepter. Ce qui est intéressant c'est la manière de traiter le problème par différents angles, ça peut être des préjugés sur le comportement ou encore sur le physique d'une personne, mais on va au bout des choses.

Au début j'ai eu un peu de mal avec le multipoints de vue, ce n'est pas forcément ce que je préfère, mais ont prend plaisir à suivre les personnages et à les voir évoluer durant leur année de terminale qui ne sera finalement pas de tout repos. Dès les premières pages, je me suis retrouvée dans la tête de Sybille, à ne pas supporter Samuel et son comportement abominable et tout comme elle, j'ai appris à découvrir un garçon qui a beaucoup à offrir, lorsqu'il ouvre son cœur. Tout comme le mystérieux Soren ou la pétillante Sofia qui ont également leurs propres démons et ça fait chaud au cœur de les voir se découvrir une belle amitié tous les quatre.

J'ai apprécié le fluidité du récit, certaines expressions typiquement françaises m'ont parfois dérangé, mais j'ai trouvé intéressant d'écrire un roman situé en Bretagne, trop souvent nos auteurs français écrivent leurs histoires aux États-Unis ou tout simplement dans la capitale et parfois ce n'est pas toujours représentatif de ma réalité. J'ai beaucoup aimé le message de tolérance que l'autrice renvoie et selon moi c'est un roman qu'il faudrait mettre entre toutes les mains, car il prône l'acceptation de soi et l'abolition des préjugés.


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
L’étonnante Famille Appenzell
wallpaper-1019588
Un bonheur imparfait, de Colleen Hoover
wallpaper-1019588
Et puis au pire on s’aimera, Thierry Cohen
wallpaper-1019588
Le blog fait peau neuve