Une (irrésistible) envie de sucré, Meg CABOT

Hello tout le monde !! 😊

J’espère que vous allez bien ! Que le soleil est au rendez-vous et pour ceux qui travaillent bon courage ! 💪🏻😘

Durant l’été j’aime bien lire des livres assez légers pour alterner avec les romans policiers ou autre que je peux lire habituellement. J’aime beaucoup l’auteur Meg CABOT que j’ai connu plus jeune avec sa saga Journal d’une princesse. C’est de la littérature jeunesse mais je n’ai aucune honte à en lire malgré mon âge. Je ne pourrai pas en enchaîner mais je trouve cela agréable et vraiment détente ⛱ Pour cet été j’ai choisi plusieurs saga et j’ai commencé avec celle se nommant Une irrésistible envie de… Je vais ici vous parler du tome 1. Je l’ai lu les 3 premiers tomes il y a quelques années mais je n’en ai qu’un souvenir vague donc c’est une forme de (re)découverte.

Résumé :

Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d’avant, les paillettes et les larmes, non merci. Elle décroche un job dans une résidence d’étudiants où l’on ne s’ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu’il s’agit de meurtres. Ça tombe bien, le sublime garçon qui l’héberge dans sa sublime maison – Cooper – est détective. En plus, il se fiche qu’elle fasse du 46 ! Une nouvelle vie commence pour Heather ! Pour un peu, elle porterait même une robe…
Une nouvelle héroïne drôle et sexy, créée par Meg Cabot.

Mon avis :

Actuellement je suis en train de lire le tome 2 donc c’est un indice sur mon avis. Si le tome 1 ne m’avait pas plu il n’est pas certain que je me serai précipitée à lire la suite. C’est une lecture feel-good par excellence, détente au possible et léger. J’avais besoin de cela pour commencer mes vacances d’été.

Nous suivons les aventures d’Heather Wells, ancienne chanteuse connue et ex-fiancée de Jordan également chanteur, qui s’est reconvertie en tant que directrice adjointe d’une résidence universitaire. Elle vit chez Cooper qui l’héberge au 2ème étage de son agence de détective. Cependant, un jour deux jeunes filles résidentes dans le lieu où elle travaille décèdent. Elle est persuadée que ce ne sont pas des accidents comme on pourrait le croire mais bien des meurtres. S’ensuit alors une quête au véritable coupable.

Si vous vous attendez à un pur roman policier passez votre chemin. En revanche si vous voulez une lecture feel-good, bonne ambiance alors prenez ce livre qui au départ est léger. Il commence à devenir plus intense dans le suspense et dans la résolution de cette enquête à partir de la deuxième moitié du livre. La première partie plante le décor de la vie d’Heather, ses amis, sa vie ainsi que son quotidien. J’ai préféré la deuxième partie, déjà parce que l’intrigue était bien mieux amenée, plus crédible (au départ elle accuse quelqu’un sans aucune preuve juste en le croisant à une fête…) et le rythme plus soutenu.

Cependant, alors que je suis en train de lire le tome 2 je me rends compte que tous les détails inutiles du début du 1 servent à la suite. Je ne dis pas que je me suis ennuyée juste que c’est longuet et qu’on lit bien 100/250 pages avant que l’histoire se lance. La seule chose qui m’a fait tenir sans m’en rendre compte c’est que malgré l’absence d’histoire à proprement parler, l’écriture est très fluide et addictive. J’ai enchaîné les pages sans m’en rendre compte. D’autant plus, et je ne l’avais pas précisé, que ne l’ayant pas trouvé en bibliothèque je me suis retrouvée à le lire sur ordinateur.

Sur ce dernier point, ça n’a pas été aussi fastidieux que ce que je redoutais car c’était en format livre de poche donc agréable au niveau de la police d’écriture et du style de l’auteur. Sur le plan de la romance, elle est présente mais j’ai bien aimé comment c’était fait. L’élément qui m’a le plus énervé c’est que le personnage principal parle tout le temps de son poids. Elle fait une taille 46 et régulièrement cela revenait sur le tapis, le premier chapitre aborde le poids de la femme. Si cela au départ me faisait sourire à force, j’ai commencé à en avoir bien marre. D’ailleurs le titre en VO du livre aborde le poids puisqu’il se nomme Size 12 is not fat. Le discours n’était pas spécialement toujours adapté et j’ai trouvé certains passages déplacés.

Je ne sais pas si ma chronique vous donne envie de le découvrir mais ce que je peux vous dire c’est que Meg Cabot n’est pas du tout mauvaise en intrigue policière et que le dénouement est tout à fait crédible et inattendu. J’ai vraiment apprécié ma lecture, ce n’est pas un coup de coeur mais je suis déjà en train de lire la suite car je me suis bien attachée à Heather et son environnement !

Et vous, vous avez lu ce livre ? Si oui qu’en avez-vous pensé ? 😊

Je vous souhaite un très agréable week-end ensoleillé et reposant 🌞, et je vous dis à bientôt dans un nouvel article 😘💛

Laure


wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
La chronique des Bridgerton produite Shonda Rhimes arrive bientôt !
wallpaper-1019588
Tempura n°2 : Le Japon au travail
wallpaper-1019588
La mer sans étoiles
wallpaper-1019588
Nevernight T01 — N’oublie jamais de Jay Kristoff