Une Baignoire de sang de Béatrice Hammer

Une Baignoire de sang de Béatrice Hammer

Publié aux éditions Alter Real,

P ourquoi Julie, jeune pigiste talentueuse, est-elle morte, les veines ouvertes, dans sa baignoire ? Et qui est donc Mina, cette jeune fille asociale, qui vit dans la rue depuis le jour de ses 18 ans, et dont les proches semblent mourir les uns après les autres ?
Gloria Basteret, enquêtrice à la Crim, va tout faire pour répondre à ces questions. En plus de son enquête, Gloria doit supporter les exigences de son nouveau chef qui la déteste, s'occuper seule de ses deux enfants, veiller au bien-être d'un cheval nain... et rêverait de réinvestir une vie amoureuse trop longtemps négligée. Ceci l'amène à user de méthodes peu orthodoxes, sans prendre la mesure des dangers qu'elle fait courir à ses proches, en particulier à ses enfants.

Gloria est enquêtrice à la Crim. On l'appelle sur les lieux d'un suicide. Julie, une jeune journaliste, est retrouvée morte dans son bain. Suicide ou meurtre? Gloria se rend vite compte que Julie enquêtait sur des dossiers sensibles liés à l'industrie pharmaceutique. Elle recherchait aussi son père et s'était liée à une jeune marginale Mina pour l'éclairer dans sa quête. Entre son enquête, sa vie de famille et ses nouvelles amours, Gloria va devoir user de méthodes peu orthodoxes...

Béatrice Hammer écrit ici un roman policier à l'intrigue très classique. Gloria enquête sur le cas de Julie. Le meurtre s'avère être bientôt la piste privilégiée. Filatures, interrogatoires, perquisitions, on retrouve ici tous les ingrédients d'une enquête classique, sans grand suspens mais qui fonctionne pourtant. Gloria se réclame d'ailleurs de Miss Marple et autres Jules Maigret.

Le roman prend cependant une dimension intéressante dans la façon dont l'auteure traite le personnage de Gloria. Pas de super-héroïne ici. Gloria a deux enfants qu'elle élève seule. A la quarantaine passée, elle commence à sentir le poids des années peser sur ses épaules. Elle doit gérer à la fois son job, ses enfants et son ex-mari, bipolaire. C'est avant tout une femme qui cherche aussi un peu d'amour et qui mènera une histoire amoureuse avec l'un de ses collègues.

J'ai vraiment aimé la manière dont l'auteur nous présentait Gloria. C'est un peu la bonne copine que l'on a plaisir à retrouver. Elle apparaît de manière très humaine. Loin des clichés, l'auteure nous présente une héroïne très attachante.

Côté écriture, j'ai apprécié la plume de l'auteur extrêmement fluide et travaillée. On tourne les pages du roman sans s'en rendre compte.

Ce sera le roman policier parfait pour cet été. " Une baignoire de sang " m'a permis de découvrir la plume de Béatrice Hammer et son personnage extrêmement bien campé de Gloria.


wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi