Les Nefs de Pangée

Les Nefs de Pangée
Les Nefs de Pangée
Pangée, terre immense au milieu de l'océan unique, continent de terre sèche et d'embruns où vit le peuple de Ghiom, dont l'histoire, en ce jour de la dixième chasse à l'Odalim, bascule.
Les Grands de Pangée ont parlé : le monstre marin doit mourir. Pour la paix. Pour l'ordre. Pour la promesse d'une nouvelle ère faste à venir, dans ce monde rongé par les mésalliances et les guerres fratricides.
Pourtant, quand les Nefs s'engagent sur l'Océan, une seule question demeure : si la traque échoue, si l'Odalim survit, si l'union faillit, les enfants de Pangée se dévoreront-ils ? Cette dixième chasse ne serait-elle alors qu'un chant du cygne ?
Les Nefs de Pangée
Pourquoi ce livre ? Je l'avais repéré dès sa sortie mais ce n'est qu'en parution poche que j'ai craqué, charmée par la couverture et cette promesse d'originalité.
C'est avec un grand regret que j'ai abandonné cette lecture, et la sensation de commettre une énorme bêtise. De fait, si je pense l'avoir arrêté pour mieux le reprendre, il se peut que cela vienne plus tôt que les dix ans envisagés.
Parce que si je n'ai pas adhéré au premier essai, c'est avant tout pour une question d'état d'esprit qui ne collait pas avec l'ambiance générale et la plume.
L'ambiance est pis que langoureuse. Il ne se passe pas grand chose et le récit connaît quelques ellipses de plusieurs années qui annihilent pourtant tout détail superflu. La plue appesantit néanmoins vachement l'ensemble. À vouloir user d'un langage soutenu, il faut veiller à ne pas en faire de trop, du moins à équilibrer la donne. Ce choix de langage renforce le sentiment que les personnages sont creux, sans âme, malgré certaines revendications et douleurs manifestes.
Enfin, si j'ai envie de revenir malgré ces nombreux points noirs, c'est que l'ensemble est hyper original. Bon, l'intrigue avec cette neuvième nef qui part dans une quête théologique n'est pas sans rappeler La Horde du Contrevent. Mais les personnages, les aptitudes des femmes, les classes sociales… Il y a de très bonnes idées et c'est avant tout pour elles que je souhaite reprendre cette lecture balbutiante.
Les Nefs de Pangée
Un abandon qui ne le restera pas longtemps. Si les personnages semblent sans âme, distants en raison d'une plume soutenue mais parfois clinique, j'ai adoré les détails originaux de cette intrigue et je suis curieuse de savoir comment l'auteur les utilise. Malgré l'abandon, c'est de la fantasy de haut vol. Sachez seulement qu'il faut être extrêmement concentré pour le lire.
Les Nefs de Pangée
10/20
Les Nefs de Pangée

wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi