Les Brumes de Riverton de Kate Morton

Les Brumes de Riverton de Kate Morton Les Brumes de Riverton de Kate Morton, Publié aux éditions Pocket, 2019, 704 pages. Eté 1924 : au cours d'une grande soirée donnée au château de Riverton, le poète Robert Hunter se suicide sous les yeux des soeurs Hartford. Les deux femmes ne se reparleront plus jamais après le drame. Hiver 1999 : une jeune cinéaste prépare un film sur ce scandale des années 20. Il ne reste plus qu'un seul témoin vivant de l'époque, Grace Bradley, alors domestique au château. Mais Grace a changé de vie, tiré un trait sur Riverton et ses secrets, ou du moins le croit-elle. Car le passé lentement se réveille...

J'annonce la couleur dès le début de cette chronique. Les Brumes de Riverton est un vrai coup de cœur. Si vous aimez Dowton Abbey, ce roman est fait pour vous. Kate Morton nous entraîne sur les pas de Grace. Au crépuscule de sa vie, Grace est contactée par une réalisatrice qui souhaite tourner un film sur les sœurs Hartford et leur vie scandaleuse. Grace revient alors à Riverton, là où tout a commencé, là où les souvenirs refont surface.

En 1914, le lecteur suit alors les traces de Grace, toute jeune domestique, engagée par Lord Ashbury. Sa mère avant elle a servi cette prestigieuse famille aristocratique anglaise. Grace est fascinée par Emmeline et Hannah, les deux filles de Lord Frederick. La famille vit dans le luxe: les bals, les thés, les réceptions sont le quotidien de Grace qui œuvre dans l'ombre. Mais les temps changent. Hannah rêve de son indépendance. La premières guerre mondiale va venir bouleverser l'équilibre des classes sociales et va remettre en question un bon nombre de traditions...

Kate Morton utilise une fois de plus le jeu entre le passé et le présent pour nous faire vivre cette histoire plus intensément. D'un côté, il y a Grace, maintenant âgée, qui a toujours vécu avec le poids d'un terrible secret lié aux Hartford.Ce secret est bien gardé. Il faudra attendre les toutes dernières pages du roman pour connaître le fin mot de l'histoire. Kate Morton laisse alors les pièces du puzzle s'assembler de manière magistrale. Mais ce secret qui guide Grace tout au long du récit n'est finalement pas le plus intéressant.

J'ai adoré suivre la toute jeune Grace, employée comme domestique. Le lecteur pénètre dans les coulisses d'une grande famille anglaise, par la petite porte. On suit l'ascension de Grace parmi les domestiques. C'est toujours grâce à son point de vue que le lecteur a un aperçu de la vie des Maître pour lesquels tout est réglé: le thé, le dîner, les réceptions, le jeu amoureux. Kate Morton montre aussi l'évolution de cette famille aristocratique que la guerre va venir bouleverser de fond en comble. C'est magistral. On glisse de la première guerre mondiale aux années folles. Kate Morton nous entraîne dans des moments historiques forts qui ont changé la société anglaise dans son ensemble. Le personnage d'Hannah en est d'ailleurs emblématique, elle qui rêve de travailler, un mot si vulgaire aux oreilles de ses ancêtres! On suit tout le poids des traditions à travers ses personnages déchirés entre obéissance et volonté de se libérer de leurs chaînes. C'était passionnant et c'était difficile de faire des pauses dans ma lecture. Je n'avais que qu'une hâte: retrouver les personnages!

L'écriture et le style sont sublimes. J'ai été emportée dès le départ par cette atmosphère gothique à souhait qui permet de déambuler dans ce vieux manoir de Riverton. Kate Morton signe ici une saga familiale forte et poignante, confrontant les valeurs du peuple à celles de l'aristocratie.

" Les Brumes de Riverton " est un roman époustouflant sur la chute d'un monde et d'une famille que vous ne pourrez pas lâcher!


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi