Les Miracles du bazar Namiya

Les Miracles du bazar Namiya
Les Miracles du bazar Namiya
En 2012, après avoir commis un méfait, trois jeunes hommes se réfugient dans une vieille boutique abandonnée dans l'intention d'y rester jusqu'au lendemain. Mais tard dans la nuit, l'un d'eux découvre une lettre, écrite 32 ans plus tôt et adressée à l'ancien propriétaire. La boîte aux lettres semble étrangement connectée aux années 1980. Les trois garçons décident d'écrire une réponse à cette mystérieuse demande de conseil. Bientôt, d'autres lettres arrivent du passé. L'espace d'une nuit, d'un voyage dans le temps, les trois garçons vont changer le destin de plusieurs personnes, et peut-être aussi bouleverser le leur. Un miracle de roman fantastique, émouvant et profondément humaniste.
Les Miracles du bazar Namiya
Pourquoi ce livre ? Dès sa sortie j’ai été attirée par le graphisme qui ressemble fortement aux films d’animation nippons. Puis une amie l’a lu et je lui ai demandé si elle pensait que j’aimerais, elle m’a répondu de foncer.
Les Miracles du bazar Namiya est une histoire touchante, poignante, aux destins croisés. On tombe très vite dans une situation rythmée : le trio de personnages a commis un vol et se cache. Ils tombent pile sur la maison des mystères, un bazar unique en son genre. La description des lieux avait un petit côté Stephen King, en instaurant une aura de mystères par une description à demi-mots. Cette façon de faire à titiller ma curiosité, je me suis confortablement installée dans mon canapé… et l’histoire a déroulé sa magie.
J’ai été surprise de découvrir qu’au lieu d’un véritable roman chapitré, le récit se découpait en petites nouvelles liées entre elles. Perplexe au préalable, je me suis habituée et j’ai même le sentiment, après réflexion, que c’est mieux ainsi car cela compartimentait le récit et la poésie finale n’en ressort que plus. Tous les récits m’ont emportée et la dernière demande du commerçant du bazar est l’aubaine de découvrir comment un conseil anodin peut transformer une vie, d’une manière ou d’une autre. J’ai ressenti énormément d’émotions au cours de cette lecture, souriant ou le coeur serré, et je pense que cette oeuvre me marquera dans le long terme de manière positive.
On retrouve l’ambiance d’un Ghibli assez aisément, par cette touche de fantastique discret mais qui fait toute la différence avec un livre contemporain. D’ailleurs, tous les lecteurs frileux des genres de l’imaginaire sauront tirer parti de cette oeuvre.
Les personnages ne sont pas forcément attachants, avec tous ceux que l’on voie passer, certains emportent notre préférence. Pour autant ils ont tous ce petit quelque chose désespéré qui les rend profonds, puissants, humains. On vit parfaitement leur histoire et on comprend aisément leur désarroi. Je n’ai plus les noms en tête, mais leur récit de vie me marquera longtemps.
La plume de Keiho Higashi n’a rien d’exceptionnelle mais elle détonne malgré tout. Elle est directe mais parvient à insuffler cette âme qui colle bien au récit et aux personnages. Simple et pas désagréable, je me dis qu’elle pourrait bien me faire lire d’autres oeuvres de cet auteur, même si apparemment il n’a fait que du polar auparavant.
Les Miracles du bazar Namiya
La magie est là, partout, sous toutes ses formes. Les personnages sont soignés, émouvants et leur vie, chamboulée ou non, sont puissantes et poignantes. Les Miracles du bazar Namiya est un récit de vies comme rarement j’en ai lu, avec cette touche fantasque qui rend l’ambiance plus mystérieuse. J’ai adoré la morale et comprendre en quoi un simple conseil peut changer une destinée. Il n’est pas passé loin du coup de coeur. Je le recommande à tout adulte qui a envie donner ou recevoir un coup de pouce !
Les Miracles du bazar Namiya
17/20
Les Miracles du bazar Namiya

wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi