Landon & Shay #1 – Britainy C. Cherry

Landon & Shay #1 – Britainy C. Cherry

Titre : Landon & Shay #1

Auteur : Britainy C. Cherry 

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages :  pages

Parution : 11 juin 2020

Landon & Shay #1 – Britainy C. Cherry

Landon & Shay #1 – Britainy C. Cherry

Shay et Landon se détestent depuis toujours. Ça fait des années qu’ils s’évitent. Des années qu’ils n’échangent ni un regard ni un mot… une insulte peut-être ? Tout change le jour où on leur propose un défi. Un pari stupide : faire en sorte que Shay tombe amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle.

Pour Landon, c’est un pari déjà gagné. Il n’aime personne.

Pourtant, lentement, tout se complique. Shay lui ouvre de nouveaux horizons. Elle pénètre son intimité et perce ses secrets les plus enfouis. Ce qui était un jeu devient bien trop réel. Leurs sentiments grandissent, comme grandissent les risques de se blesser mutuellement.

Landon & Shay #1 – Britainy C. Cherry

Merci Hugo New Romance 

J’avais bien aimé Eleonor et Grey, j’étais donc impatiente de découvrir l’histoire des personnages secondaires de ce livre.

Nous suivons donc Shay et Landon, il se déteste, et ça depuis la maternelle. Landon a même collé un bonbon dans les cheveux de Shay quand ils étaient petits. 

Et ça ne s’est absolument pas arrangé en grandissent c’est même pire. Pourtant il partage le même cercle d’amis, mais ne s’adresse pas la parole.

Jusqu’à une soirée où, agacé, Landon parie sur Shay, mais cette dernière entend ce fameux pari et va décider d’y participer. Le premier des deux qui tombe amoureux à perdu.

Pour gagner ce pari, ils vont tenter d’en apprendre plus l’un sur l’autre, de se rapprocher. Mais ce pari, va tout compliquer dans leurs vies… 

Les personnes silencieuses ont toujours les meilleurs commentaires.

Pour moi ce livre est largement au-dessus de Eleanor & Grey. Les personnages, beaucoup plus forts, beaucoup plus tourmentés et très réels..

Landon pense que Shay est parfaite, il est loin de s’imaginer ce qu’elle vit une fois chez elle.

Shay, elle, vois de Landon, ce qu’il montre aux autres. Il est sûr de lui, populaire, toutes les filles veulent sortir avec lui. Mais elle va vite se rendre compte que ce n’est que du fake.

Shay et Landon se ressemblent bien plus qu’ils ne le pensent au début, ils portent tous les deux un masque constamment. Surtout au lycée, quand ils sont entourés.

Je me demande à quoi ressemblent les tempêtes dans sa tête. Je me demande si le tonnerre gronde aussi fort que dans la mienne, si les éclairs frappent son âme et si elle se noie aussi dans ses propres pensées.

Pourtant Landon est brisé, au fond du trou, seuls ses amis les plus proches le savent et veillent discrètement sur lui. 

Pour être honnête, je ne m’attendais vraiment pas à ça. Je ne m’attendais pas à ce que ce livre parle d’un sujet qui me touche autant, et qui est si bien écrit et décrit. 

J’ai aimé le personnage de Shay, mais celui de Landon m’a clairement marqué et bouleversé. Ses démons qui le hantent sans cesse, sa solitude, j’en ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux.

Certes ce livre peut paraître un peu cliché au premier abord. Les deux personnages qui se détestent, puis s’aiment. Mais c’est tellement plus que ça. Ce livre aborde énormément de sujets délicats, les problèmes d’ado, les familles compliquées ou brisées, le deuil, le suicide, la dépression, les apparences… ( et j’en oublie peut-être).

Parfois, la chose la plus courageuse qu’une personne puisse faire, c’est de craquer. Il faut beaucoup de force pour être vulnérable. 

En plus, il y a plein de références à mes séries préférées, ce qui est un bonus, non négligeable. 

Je m’attendais à aimer ce livre mais sans plus, alors qu’au final il m’a bouleversé, c’est un gros coup de cœur, et je suis impatiente de lire la suite. 

Un livre qui risque de vous verser une larme tellement il est beau et triste à la fois. 

Si seulement la dépression était comme une voiture et qu’il suffisait d’appuyer sur le frein pour pouvoir se reposer ! Si seulement je pouvais couper le moteur, ne serait-ce qu’un instant ! Mais pour moi, la dépression est tout l’inverse. 

Quand mon cerveau prend le volant, il écrase la pédale d’accélérateur et fonce droit sur un mur de briques. 


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi