Les Mystères du Trône de Fer: Les mots sont du vent de Thierry Soulard

Les Mystères du Trône de Fer: Les mots sont du vent de Thierry Soulard

Les Mystères du Trône de Fer: Les Mots sont du vent de Thierry Soulard,

Publié aux éditions Pygmalion,

" Les mots sont du vent "
C'est une phrase qui peu à peu s'installe entre les pages de la saga de George R.R. Martin, Le Trône de Fer. On la retrouve aussi bien dans la bouche de Tyrion Lannister que de Daenerys Targaryen ou de Jon Snow, dans des contextes très différents. Mais sous la plume de George R.R. Martin, cette expression devient indice. Les mots sont du vent, c'est le rappel que les mots sont magiques, car polysémiques. Chargés de sens, mais de sens multiples et changeants.
Avant d'être un monde de dragons, de complots et de trahisons, l'univers de Trône de Fer est un monde de mots. Décrypter ces mots, et les multiples indices littéraires laissés par George R.R. Martin, permet de mieux comprendre les intrigues du livre et la portée de l'œuvre.

" Les mots sont du vent ". Cette phrase revient bien souvent dans l'œuvre de George R.R Martin. Est-ce à dire que les mots ne sont que des paroles fugitives? Qu'on peut leur faire dire ce que l'on veut? Partant de cette phrase qui revient comme un leitmotiv, Thierry Soulard se propose de revenir sur des mots emblématiques qui jalonnent Le Trône de Fer.

Cet essai est une réflexion sur l'emploi des mots, sur les procédés littéraires qui émaillent la saga. Thierry Soulard revient d'abord sur la polysémie de certains termes: la main par exemple ou encore le mouton. Il s'appuie ensuite sur les couleurs, les symboles qui représentent les personnages, les maisons. Il s'avance en enquêtant sur les fameux fils de la Harpie et sur cette Harpie. Qui sont-ils? Qui est-elle?

En revenant sur le sens des mots, l'auteur fournit une analyse très intéressante, jamais pédante du Trône de Fer. J'ai dévoré cet opus. J'ai trouvé les théories de l'auteur très instructives et innovantes. Certains passages sont captivants comme lorsqu'il enquête sur la Harpie en apportant des preuves concrètes et textuelles! Il compare aussi l'intrigue du roman à l'intrigue de la série, montrant les rapprochements mais aussi les points de dissension. Il attire surtout l'œil du lecteur sur les choses qui paraissent anodines à première vue comme les chansons des baladins et les paroles des fous. Il met en lumière des paroles prononcés par les personnages apportant un angle nouveau, montrant que George R.R Martin pèse chacun de ses mots et que rien n'est dit à la légère justement. Je me rend compte ainsi que je suis passée à côté d'un millier d'indices que je n'ai pas su décoder...

Je recommande cet ouvrage aux lecteurs de la saga. Ceux qui n'auront vu que la série seront perdus car Thierry Soulard revient sur de nombreux épisodes qui n'y figurent pas! Les fans seront en tout cas ravis de retrouver un peu du Trône de Fer en attendant la prochaine intégrale!


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi