Jazz Dream and a Pinch of Human

Jazz Dream and a Pinch of Human
SERVICE PRESSEJazz Dream and a Pinch of HumanJazz Dream and a Pinch of Human
Titre : Jazz Dream and a Pinch of Human      Auteur : Alicia Alvarez     Sorti le 20 mars 2020     Lu en mars     Nutty Sheep     Genre : science-fiction
4eme de couverture :
Nouvelle-Orléans, lundi 19 mai 2025.On dit souvent que les choses évoluent avec leur temps et qu'il faut suivre le mouvement. Pour les membres de "Allo Dreams", cela devient légèrement compliqué quand ils apprennent que leur passion est en péril via leurs KB7, un atout technologique précieux. Petit à petit, on a remplacé les musiciens par les IA au Superdome, à la radio, à la télévision, mais les humains continuent à vivre leurs sons avec émotions à d'autres endroits. À présent, les synthétiques prennent leur place dans les bars, les clubs de jazz, et même les rues. On éjecte les humains de la scène. Pourtant, il leur paraît inconcevable de ne rien faire. Le capitalisme n'éteindra pas les flammes de leur passion, plus vives que jamais, parce qu'ils comptent bien se battre pour garder l’étincelle intacte. Plongez au cœur d'une Nouvelle-Orléans futuriste, aux côtés de Charlotte, Louis, Colin, Owen, Martha et Joshua, six personnalités différentes animées par le même objectif : rétablir la liberté musicale.
Je remercie Alicia, copinaute blogueuse et jeune autrice pour ce partenariat et cette chouette lecture. Je remercie aussi Pauline, l’éternelle Satine’s Books pour cette lecture commune. ♥ 
Jazz Dream and a Pinch of Human
Jazz Dream and a Pinch of Human
♪ ♫ Allumez vos enceintes ou branchez votre casque audio, la musique va bientôt se déchaîner et ravir vos oreilles. L’heure est à la découverte d’un univers musical rafraîchissant et divertissant, d’une courte histoire qui vous fera presque oublier les heures sombres que nous vivons actuellement. Le puissant bruit du saxophone résonne et fait vibrer les murs, il ne manque que vous pour marquer le rythme et vous déhancher sur un air de jazz. Depuis des siècles la musique rassemble les individus, créé des liens entre les groupes, s’impose comme un véritable moyen d’expression… On pourrait presque dire que la musique est l’apanage de l’homme, une passion dévorante élevée au rang d’art. Au coeur de ce tourbillon de note, de cette douce symphonie, un problème de taille vient troubler l’harmonie des habitants de la Nouvelle-Orléans, en 2025. Dans ce futur hypothétique et probable, les humains cohabitent avec des IA (intelligence artificielle). Plus que de simples machines, ces dernières se fondent presque dans le décor et semblent inexorablement vouées à remplacer l’Homme, celui fait de chair et de sang. Jazz Dream and a Pinch a Human, à travers une intrigue certes courte mais prenante, donne à réfléchir sur la place qu’occupe la technologie aujourd’huiainsi que sur des notions telles que la passion et l’amitié. Laissez-vous guider par la musicalité des mots et peut-être sentirez-vous les vibrations de cette histoire, le rythme endiablé des instruments et la mélodieuse voix qui s’échappent de chaque page.
Jazz Dream and a Pinch of Human

Jazz Dream and a Pinch of Human

Pixabay


Les amis, veuillez laisser place et faire un tonnerre d’applaudissements pour le solo de trompette à venir ! Tous les regards sont rivés sur l’instrument scintillant, toutes les oreilles sont attentives au son qui sortira… On pourrait être surpris, tant par les accords joués que par le format du livre. Celui-ci se veut interactif pour le lecteur ; des titres de chansons comme noms de chapitres ou encore les quelques images présentes en son sein représentent autant d’invitations à voyager que de valeurs ajoutées à l’histoire. J’ai toutefois remarqué que certains chapitres n’avaient pas de titre et ne proposaient donc pas de morceaux de musique, cela m’a quelque peu perturbée. Toujours est-il que ce récit est rythmé, aucun temps mort ne se fait ressentir, tout s’enchaîne avec fluidité et rapidité dans une valse endiablée. Le format est si court (une cinquantaine de pages sur ma liseuse) qu’on peut dévorer ce livre d’une traite, permettant de souffler entre deux romans plus conséquents. Je dois reconnaître que, et ce malgré la taille qui l’impose sans doute, j’ai trouvé la fin somme toute trop précipitée, elle ne m’a pas non plus vraiment convaincue, je reste plutôt dubitative. Tout s’enchaîne très rapidement dans les dernières pages, donnant l’impression que l’histoire s’essouffle alors que la scène finale aurait pu, à mes yeux, être beaucoup plus percutante et touchante. 
Jazz Dream and a Pinch of Human
♫♪ Alors que la musicienne quitte la salle sous les yeux admiratifs du public, un autre passionné se glisse sur scène afin de réaliser sa prestation. Il s’est entraîné des mois durant, travaillant d’arrache-pied afin que le groupe soit fier de lui. La pression sur ses épaules est telle qu’on le devine fébrile, contribuant à rendre ce drôle de personnage attachant. Il n’a de cesse, avec ses amis, de donner le meilleur de lui-même, de faire vivre la musique comme elle fait vibrer son cœur. Depuis la terrible annonce de la maire de la ville, à savoir que les IA allaient peu à peu remplacer les musiciens, il n’a plus qu’une idée en tête : prouver au monde entier que la musique des hommes touche l’âme là où celle produite par individus faits de câbles et sans conscience est certes parfaite mais sans ce petit plus qui vous touche et vous émeut au plus profond de vous-même. Alicia Alvarez nous invite à suivre le quotidien d’un groupe de Jazz composé de filles et de garçons d’âges et d’horizons différents. Quelqu’un se détache sans doute du lot, notamment le jeune Owen que nous suivons au tout début. Des liens forts semblent les unir et souder leur amitié autour d’une passion commune. Ensemble, ils apparaissent prêts à relever tous les défis, rien ne peut les arrêter. Bien que j’ai aimé apprécié découvrir le profil de chacun, je trouve cela un peu frustrant de voir naître une romance entre deux personnages sans que celle-ci puisse être approfondie. Je trouve que cela coupe un peu l’élan du livre et frustre le lecteur. Je trouve dommage d’aborder un aspect qui ne peut être exploité, d’autant plus qu’en l’occurrence, cette idylle ne contribue pas vraiment à faire avancer l’intrigue. Ce petit bémol mis à part, je salue le talent de l’autrice qui parvient, en quelques pages à peine, à donner une personnalité à chaque membre du groupe de telle manière qu’on puisse les identifier clairement. 
Jazz Dream and a Pinch of Human

Jazz Dream and a Pinch of Human

Marcel Mouly, New Orleans Jazz Band, XXè siècle


Les notes d’un piano, caché à la vue de tous, s’échappent et s’envolent avec délicatesse, berçant le public désormais attentif au moindre bruit. À l’image de l’histoire racontée, la plume d’Alicia s’est révélée très sympathique et fluide. En plus de nous accompagner, elle donne du baume au coeur et cela fait du bien ! Jazz Dream and a Pinch of Human se lit vite et bien, on sent une certaine jeunesse derrière le style, qui contribue sans doute à nous immerger davantage dans l’histoire, portée par la fougue et les idées. Un passage, dont je ne peux rien vous divulguer, propose un moment tendre et émouvant, contribuant à rendre les protagonistes profondément humains.
Jazz Dream and a Pinch of Human
♪ ♫ Vient maintenant le final, ce moment tant attendu qui réunit musicien et chanteurs pour une dernière chanson, qui laisse s’exprimer la rage et la passion, cohabiter la peur et l’amour. Une terrible confrontation va avoir lieu, son issue déterminera la condition de bien des musiciens… Les IA peuvent-elles rivaliser avec les hommes ? Les hommes peuvent-ils rivaliser avec les IA ? Ces questions brûlent les lèvres de tout le monde et personne n’ose donner de réponse… À travers la compétition qui oppose les humains aux machines, au progrès de manière plus générale, ce livre interroge notre rapport à la technologie. Dans une société qui tend vers le numérique et les nouvelles technologies, quelle place occupons-nous ? Nous pauvres individus avec nos limites, nos forces et nos faiblesses, notre âme et notre cœur. Une voix métallique, sans doute imitant à la perfection celle des meilleures chanteuses, peut-elle concurrencer le cri d’une âme en peine ? Celui d’une femme qui souffre ? Celui d’un homme qui lutte ? Cette voix peut-elle véhiculer les mêmes émotions ? Avec la même intensité ? Devons-nous nous battre pour affirmer notre place ou trouver un compromis afin que tous puissions vivre en paix ? Autant de questions que soulèvent ce court roman, autant de réflexions qui alimentent l’intrigue. La posture des personnages vis-à-vis de tout cela évolue au fil des événements, contribuant à nuancer les propos et ne pas tomber dans une pensée manichéenne. Je ne vous dirai pas à quelles conclusions ils arrivent, sachez simplement que Jazz Dream and a Pinch of Human, sous des airs de petit livre frais et divertissant, nous invite à reconsidérer ou tout du moins à voir sous un autre angle l’utilisation des nouvelles technologies et la manière dont certaines peuvent s’en servir à des fins très personnelles. J’ai passé un très bon moment avec ce titre, happée par l’ambiance musicale et les liens forts qui soudent le groupe d’amis. 
3 raisons de lire de lire Jazz Dream and a Pinch of Human :
- Un récit court et très prenant
- Une ambiance jazz qui fait du bien
- Un groupe de musiciens soudés et attachants
Jazz Dream and a Pinch of Human

wallpaper-1019588
'Âmes indociles' d'Emma Green
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Beluga et autres baleines