Donne-moi ton coeur

Donne-moi ton coeur

Chaque souffle, chaque sourire, chaque mensonge m’a guidée jusqu’à cet instant.

⋅ Sorti le 19 septembre
⋅ Fantasy
Résumé

3/5

Donne-moi ton coeur promettait d’être un très bon roman de fantasy, servi par une intrigue originale et de bons personnages, mais en fermant ce roman j’aurais plutôt tendance à dire qu’il ne casse pas trois pattes à un canard et qu’il a de nombreux défauts malgré une idée très bien trouvée.

Je suis assez divisée sur Zera, notre protagoniste, que j’ai adorée au début du roman : c’est un personnage qui a une grande gueule et ne se laisse pas marcher sur les pieds, mais c’est un comportement qui finit par devenir agaçant au fil du roman puisqu’elle ne sait tout simplement pas s’arrêter. Elle est toujours sarcastique et ça donne l’impression qu’elle est constamment sur la défensive alors que ce n’est pas sa personnalité, et ça lui donne un aspect immature et pas sérieux type « ado en rébellion » qui lui colle aux fesses tout le long de l’histoire. Dans les moments sérieux et importants du récit, je pense qu’on peut se passer de sarcasme et ajouter de la profondeur, mais c’est loin d’être le cas dans cette histoire.
Surtout, le côté badass et déterminé de notre protagoniste fond comme neige au soleil quand elle rencontre le prince et ça m’a aussi frustrée : on nous la présente tellement comme une femme décidée et indépendante au début que j’ai trouvé ce revirement de personnalité et le fait qu’elle soit prête à tout sacrifier pour si peu et si vite pas crédible du tout… Pour une héroïne censée nous en faire voir de toutes les couleurs, elle ne m’a tellement éblouie.

L’univers par contre était vraiment intéressant : le concept des Sans-Coeur est très bon, et tout ce qui a été imaginé de ce côté est bien trouvé. Mais on se trouve dans le schéma de bouquins de fantasy typiques qu’on trouve un peu partout, qui s’attarde plus sur les personnages et leurs relations (= les faire tomber amoureux le plus vite possible) que sur la profondeur de l’univers. J’aurais aimé que l’idée principale soit vraiment au coeur de l’histoire plutôt que cette romance trop fade et rapide. A part ça, le déroulement de l’intrigue se fait assez vite, on n’a pas le temps de s’ennuyer mais j’attendais l’étincelle qui allait me faire adorer ce livre et elle n’est tout simplement jamais venue. Par contre vu la fin, laisse-moi te dire que je vais me jeter sur la suite sans hésiter histoire d’avoir des explications !

Bref, ça passe.


wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi