#murder T1

#murder T1

Et si la peine de mort devenait un jeu de télé-réalité ?

Grâce à une application, les honnêtes citoyens peuvent désormais visionner, commenter et partager les exécutions des criminels envoyés sur l’île d’Alcatraz 2.0. Tout y est orchestré pour que leur mise à mort soit du grand spectacle.

Dee, lycéenne, se réveille dans cet enfer, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis.
Des millions de personnes vont-elles assister à son #massacre ?

⋅ Sortie le 16 octobre
⋅ Horreur/thriller

2.75/5

Avec un résumé et une couverture pareils, #murder m’a immédiatement donné envie vu que je trouve qu’on a très peu d’horreur en YA, surtout avec une idée aussi originale. C’est pour cette raison que je pensais lire un roman bien angoissant, et pourtant ce n’est pas du tout le sentiment que j’ai après avoir terminé cette lecture.

#murder est rapide dans le déroulement de son intrigue, il y a beaucoup d’action et on ne s’ennuie pas mais justement il va parfois trop vite : on passe sur des points fondamentaux de l’histoire en coup de vent, on ne s’attarde pas du tout sur les personnages qui n’ont aucune profondeur, l’écriture est basique de chez basique et tout ceci donne à l’ensemble un aspect très enfantin à cette histoire. Honnêtement si on enlevait les quelques scènes sanguinolentes, j’aurais pensé avoir affaire à un roman plus jeunesse que YA avec les personnages, et c’est très bizarre de dire ça quand le concept est aussi violent mais c’est vraiment l’impression que j’en ai. Les meurtres étaient graphiques c’est vrai, mais à part ça je ne qualifierai pas ce roman d’horreur, plutôt de thriller…
Aussi, la première moitié est plutôt intéressante même si je m’attendais à quelque chose de complètement différent à la Deadman Wonderland, on sent que l’intrigue va prendre de l’ampleur mais tout part tellement en cacahuète par la suite que ce récit a perdu toute sa crédibilité.

Mais ce qui m’a le plus déçue, ce sont les personnages. Je vais essayer de ne rien spoiler mais avec ce résumé je m’attendais à voir de super vilains et j’ai eu l’impression d’atterrir chez les bisounours : en quelques heures tout le monde se fait confiance, personne se pose de questions et surtout tout le monde s’entraide et fait le gentil comme si de rien n’était. Et c’est pour TOUS les personnages comme ça hein, pas juste un. La protagoniste elle-même est insupportable, elle débarque sur l’île et agit comme si elle savait tout sur tout, elle dégomme le meilleur tueur de l’île avec un miroir comme si ça faisait partie de sa morning routine sans aucune expérience (0 spoil c’est le premier chapitre), et j’ai jamais vu un personnage aussi détaché de ses sentiments qu’elle. C’est simple, j’ai eu l’impression que rien ne l’atteignait, et vu l’environnement niveau crédibilité on repassera parce que clairement ça ne va pas (et je te parle pas de certaines scènes complètement perchées pour éviter le spoil mais il y en a). Même les tueurs de l’île, censés être terrifiants, m’ont semblé plus ridicules qu’autre chose, bourrés de clichés et complètement absurdes (surtout qu’on a quasi aucune info sur eux à part leurs noms, très approfondi tout ça).

Bref, l’idée était géniale mais elle est mal exécutée et c’est dommage. Apparemment le T2 aura un autre concept et des personnages différents, donc j’ai quand même hâte de voir ce que ça va donner.

Merci à Page Turners pour l’envoi ! 


wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Lily 2.0 T2 de Emilie Colline
wallpaper-1019588
Vendredi Musique 2019 #44
wallpaper-1019588
Jorn Riel : La Vierge froide et autres racontars
wallpaper-1019588
C’est bien