Powers of X #2

Powers of X s'intéresse à quatre périodes différentes qui ont pour point commun le rêve du Professeur Xavier. Jonathan Hickman développe d'une manière inattendue deux de ces époques avec le dessinateur R.B. Silva.

Après lecture de ce deuxième épisode de Powers of X, nous comprenons donc les spécificités de chacune des deux mini-séries qu'écrit Hickman afin de relancer la licence X-Men. En tout cas, c'est la direction prise est plus claire pour la série dessinée par Silva. Il s'agit là d'une série très science-fiction, bien plus complexe que sa petite sœur.

Comme le précédent, ce numéro est découpé en 4 parties, chacune s'intéressant à quatre époques différentes partant du rêve de la naissance du rêve du Professeur Xavier à 1000 ans après.

La première fait suite directement au numéro de House of X sorti la semaine précédente avec Moira et Charles qui vont voir Magneto afin de leur faire part de leur idée. Encore une fois, beaucoup d'histoires sont remises en question en l'espace de quelques pages. Le récit est très bien écrit afin de permettre à celles et ceux qui ne lisent que Powers of X (qui ferait ça ?!?) de comprendre la situation.

La seconde partie est à mon sens la plus intéressante parce qu'elle nous emmène dans le présent avec les X-Men face à la découverte d'Orchis, l'organisation qui utilise Sol's Hammer afin de préparer l'extermination mutante. Dans un sens, elle met en image les fichiers lus dans House of X mais elle permet surtout de voir les X-Men interagir entre eux et de faire le lien avec la guerre entre mutants et machines qu'on suit dans la troisième époque.

Dans la troisième partie, un nouvel acteur fait son apparition et il semble être le leader du groupe. Il est encore difficile de comprendre qui est qui - je pense que Hickman reste volontairement flou sur le sujet - et il commence même être compliqué de savoir situé l'histoire. Je pense qu'il s'agit bien du futur puisque l'échelle de temps commence au début de la vie de "10" mais, certains indices amènent à penser qu'au contraire, il s'agit d'événements de la vie de "9".

La dernière partie reste la plus intrigante d'autant plus que ce que nous voyons ne semble pas avoir de lien direct avec ce que nous avions lu dans le précédent numéro. Dans cette partie, Hickman utilise tout son talent d'auteur de science-fiction tout en utilisant ce que l'univers des X-Men a à offrir dans ce domaine. En fait, il fait la même chose qu'il avait faite avec le Beyonder dans Avengers: Time Runs Out, c'est à dire de prendre un concept, de le remanier un peu pour lui donner du sens puis de le placer comme élément du système qu'il met en place.

Si la partie BD de cette partie est intéressante et très accessible, j'avoue m'être arraché le peu de cheveux que j'ai sur les fiches "datas" présentant le nouveau système qu'il met en place. C'est très technique et un peu indigeste à la première lecture. Ce sera d'ailleurs ma déception vis à vis de ce numéro dans le sens où Hickman avait été très pédagogique jusque-là arrivant à tout expliquer de manière simple mais, là, il développe une hiérarchie avec plein de nouveaux termes.

En tout cas, le travail de R.B. Silva est très propre rendant chaque page très agréable à lire. Clairement, le travail est moins impressionnant que celui de Pepe Larraz mais Hickman propose avec Powers of X, une histoire moins spectaculaire sur le long terme. Cela n'empêche pas d'avoir des cases grandioses et la mise en scène est franchement excellente comme celle de l'arrivée de la race alien en fin d'épisode.

Powers of X #2


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
#11 Conseils Lectures pour l’Automne 2019
wallpaper-1019588
[2019/28] – C’est lundi, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
C’est lundi que lisez-vous ? #46
wallpaper-1019588
Celui qui m’épousera de Mary Balogh