Love me Lou d’Eva de Kerlan

Love me Lou d’Eva de Kerlan

Dan a grandi dans un quartier miséreux. Abandonné par ses parents, il veille depuis toujours sur sa sœur, cumulant les petits boulots. Lou, jeune femme croisée fortuitement et issue d'un milieu différent du sien, représente à ses yeux un îlot de sérénité. Mais sa rencontre avec Xander, homme ambitieux et dangereux à la tête d'un gang, va insensiblement l'entraîner dans une violente descente aux enfers. Entre les ombres de son passé et la lumière de son avenir, Dan parviendra-t-il à sauver son existence ?

Dès les premières lignes, le ton est donné. Nous sommes dans une histoire sombre, aux termes durs et crus. Longtemps habituée aux ouvrages pleins de poésie, Eva de Kerlan nous propose une histoire vraiment différente, prenant le pari risqué de nous surprendre.

Les opposés peuvent-ils vraiment s'attirer ? Ne risquent-ils pas de se brûler les ailes à aller contre ce que le destin a prévu pour eux ? Quel est le prix à payer pour pouvoir goûter au bonheur auquel on aspire ? Autant de questions mises en avant par ce roman, et auxquelles nous allons avoir les réponses de l'auteur, qui nous offre la rencontre de deux personnes, de deux univers qui ne sont pas censés se côtoyer.

Dan, le personnage principal de l'histoire, est un homme en pleine recherche de lui-même . La vie n'a pas été tendre avec lui, n avec sa sœur. Pourtant il veut s'en sortir, il veut sortir de ce carcan qui semble lui imposer sa ligne de vie. On sent le battant, celui qui est prêt à tout pour changer sa vie et goûter au bonheur, tout en protégeant les personnes qui lui sont chères.

Lou est la jeune fille douce et sans problème, celle qu'on pourrait facilement rencontrer dans la rue . On peut facilement s'identifier à elle, car justement elle n'a rien d'exceptionnel au premier abord. C'est le genre de personne que n'importe quelle femme pourrait être, et ça fait du bien de pouvoir se retrouver dans un tel personnage.

Mais une rencontre ne fait pas tout, est le destin est autant capricieux que cruel. Et surtout, il sait mettre des bâtons dans les roues de nos héros... Avec le sombre Xander.

L'ambiance sombre est bien maîtrisée, nous entraînant dans la spirale dans laquelle est aspiré notre héros . On ressent ses doutes, ses peurs; on est confronté aux choix difficiles que sont les siens. Aurait-on fait les mêmes ? Aurions -nous choisi une autre voix ?

Petit bémol pour moi, les scènes oniriques. Je trouve qu'elles ont cassé le rythme donné à l'histoire à ce moment-là. On est plongé à fond dans l'action, et ça nous tombe dessus. Après, on comprend vite le pourquoi de ces scènes, et ce qu'elles sont censées apporter à l'histoire. C'est la lumière qui nous aide à voir le bout du chemin, mais ça donne une petite impression de facilité scénaristique.

Au final, ce livre est une belle découverte qui nous emmène dans la part sombre de l'humanité, tout en nous laissant entrevoir la lumière capable de nous aider à nous en sortir.

Love me Lou d’Eva de Kerlan


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
In Waves – A.J. Dungo
wallpaper-1019588
Si, tu seras un homme, mon fils - Rudyard Kipling & Giovanni Manna
wallpaper-1019588
Alfa 2 - Frank
wallpaper-1019588
Top ten tuesday #57 – romans dont l’histoire se déroule dans mon pays