Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy

Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy
De quoi ça parle ?
Si vous cherchez le bonheur, vous le trouverez à la maison de retraite !

Employée dans une maison de retraite, Clara a toujours été très proche des résidents. Mais jamais elle n'aurait imaginé que l'une d'entre eux lui léguerait toute sa fortune en la nommant gérante d'une nouvelle résidence de luxe pour personnes âgées ! Ce magnifique cadeau lui laisse pourtant un goût amer lorsqu'elle découvre qu'elle va devoir codiriger cet établissement avec le petit-fils de sa bienfaitrice, un richissime homme d'affaires qui ne jure que par l'argent... Elle qui pensait venir en aide aux résidents va vite découvrir que ses aînés peuvent lui dispenser de précieux conseils et ont bien des choses à lui apprendre !.

Caramels, bonbons et Bishop, connu ici sous le nom de Plus on est de vieux, plus on rit, est comme une sucrerie, il faut le consommer sans modération, c'est drôle, rafraîchissant et nos deux héros sauront nous en mettre plein la vue, entre la baveuse aux culottes à tête de licorne et le petit prince arrogant, on n'en a pas fini de rire et trépigner.

Clara est le genre de personne qu'on rêverait d'avoir comme amie, fière, altruiste, butée, courageuse et déterminée, c'est aussi une femme au grand cœur qui n'hésite pas à se plier en quatre pour aider son prochain. J'ai fait sa connaissance alors qu'elle apprenait de la bouche d'un inconnu qu'elle était l'unique bénéficiaire de la fortune de Meredith Bishop, une femme qui a fait beaucoup pour elle dans le passé, une vieille dame qui comprenait ses rêves et qui lui a donc donné l'occasion de les réaliser. Elle s'envole donc pour la côte est des Etats-Unis, dans un petit village du Maine où un centre pour personnes âgées est en fin de construction, un projet qui tenait énormément à cœur à Meredith, un projet qu'elle a choisi de confier à Clara. Mais pour jouir pleinement de ce que Meredith lui a cédé, elle doit d'abord respecter la clause un peu spéciale que la vieille dame a stipulée dans son testament : gérer la résidence pendant une période d'un an en collaboration avec le petit-fils de celle-ci. Un simple grain de sable d'après ses dires, mais Clara va apprendre à ses dépens que loin d'être un grain de sable, il est plutôt une montagne infranchissable et surtout insupportable.

Adrian Bishop est un magnat de l'immobilier, en plus d'être un génie de la négociation et des langues (eh bien oui qui parle ourdou, hindi, français, anglais et sans doute bien d'autres langues). Il est surtout arrogant, sûr de lui, têtu et canon. De quoi troubler la jeune Clara qui même si elle le trouve franchement détestable et antipathique, ne peut empêcher son petit cœur blessé de battre pour lui. Et si la vie d'Adrian se résume en grande partie à son boulot et aux quelques heures qu'il s'accorde pour passer du bon temps avec ses amis ou en charmante compagnie, il semble ignorer ce que le mot vivre signifie vraiment, car comment prendre le temps de vivre et être heureux quand on mange et dort boulot. Il peut donc compter sur la tornade Clara pour le sortir de son quotidien et surtout lui prouver que derrière sa carapace de requin des affaires se cache un homme sensible et attentionné, qui m'a fait craquer.

Et si leur première rencontre sonne le début des hostilités (team licorne en puissance), Nora Davy nous offre un duel implacable entre nos deux protagonistes qui ne se feront pas vraiment de cadeaux et la séduction est leur atout maître ! Il se sait irrésistible, elle sait qu'il est attiré par elle, cela donne donc lieu à des situations aussi cocasses que torrides, de quoi faire grimper la température. Et si Clara a du mal à accorder sa confiance suite à un passé dont elle est peu fière et dont elle garde de mauvais souvenirs, Bishop lui, se méfie d'elle, car il pense avoir affaire à une arriviste qui a manipulé sa grand-mère pour hériter de sa fortune. Le pauvre va vite s'apercevoir qu'il a faux sur toute la route quand il verra que la jeune femme qu'il pense être cupide, a, au contraire, le cœur sur la main. Et malheureusement pour lui, c'est Clara qui a toutes les cartes en main... Enfin presque...

L'intrigue est superbement bien construite et rythmée, c'est drôle, entraînant et loin d'être ennuyeux, à travers les chapitres du point de vue de Clara ou Adrian, on fait connaissance de ces deux personnes aussi différentes que complémentaires. L'auteure nous livre avec parcimonie des bouts du passé de Clara et on comprend pourquoi la jeune femme n'accorde pas sa confiance aussi aisément. Quant à Adrian, j'ai adoré découvrir celui que se cache derrière le masque légèrement détestable et inaccessible du grand-maître de l'immobilier, Clara saura lui faire perdre la tête. Et s'ils sont différents d'un point de vue caractère, ils ont tout de même des points communs, comme leur entêtement par exemple, dès qu'ils ont une idée derrière la tête, ils font leur maximum pour que cela aboutisse et Bishop va heureusement en faire les frais face à Clara, de quoi le faire ruminer et céder.

La plume aérienne et fluide de Nora Davy m'a littéralement entraînée dans l'histoire de Clara et Adrian, deux personnes adorables et drôles qui se sont bien trouvées. Les personnages secondaires occupent une grande place dans le roman et j'admets avoir beaucoup aimé l'adorable (pas si adorable) madame Chiks qui saura trouver les bons mots pour ce cher Adrian ou encore monsieur Sajeet.

En bref et pour finir, je recommande chaudement ce livre devant un bon paquet de bonbons et de caramels, de quoi se mettre dans l'ambiance.

Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy On aime : La plume de l'auteure, l'intrigue, les personnages, la romance.


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Chronique : Vaste comme la nuit - Elena Piacentini (Fleuve)
wallpaper-1019588
Quelle n'est pas joie
wallpaper-1019588
« L’Ombre du Renard » de Nicolas Feuz
wallpaper-1019588
I have a Dream, 52 icônes noires qui ont marqué l’histoire [album jeunesse]