Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo

Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo

Pour devenir celle dont elle a toujours rêvé, Amanda a parcouru un chemin très éprouvant mais c'est l'amour de Grant qui va l'aider à achever sa destinée.
POUR DEVENIR ELLE-MÊME, AMANDA A TRAVERSÉ BIEN DES ÉPREUVES, MAIS LA PLUS TERRIFIANTE RESTE À VENIR : SA PREMIÈRE HISTOIRE D'AMOUR.
Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s'intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l'empêche de s'ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d'Amanda c'est qu'avant, elle s'appelait Andrew.

Celle dont j'ai toujours rêvé est un récit universel et une fantastique histoire d'amour.

J'étais curieuse de découvrir ce roman, ayant vu de très bons avis sur celui-ci mais également parce que le sujet qu'il traite m'intéresse particulièrement.

On entre dans la vie d'Amanda, qui vient de changer de ville suite au harcèlement enduré du fait de sa situation. En effet Amanda est une fille qui est née dans un corps de garçon, et qui subit ainsi la violence de certaines personnes, juste parce qu'elle souhaite être la personne qu'elle est.

Ainsi, on la suit dans son intégration dans ce nouvel établissement, essayant de cacher ce secret, afin de pouvoir vivre une vie comme les autres, sans se sentir jugée et harcelée pour ce qu'elle a vécu et ce qu'elle a été. Tout le long, on suit le combat intérieur quotidien d'Amanda , qui essaie de ne pas faire transparaître son passé, et ce malgré les gens cherchant parfois à savoir d'où elle vient et pourquoi elle a déménagé. En parallèle, on la voit aussi découvrir l'amour mais également l'amitié, elle qui a souvent été seule auparavant.

J'ai apprécié le personnage d'Amanda, parce que je comprenais le fait qu'elle veuille cacher le fait qu'elle soit née dans un corps de garçon alors qu'elle est une fille. J'ai été touchée par la peine, le rejet et les doutes qu'elle éprouve du fait des remarques transphobes, ne comprenant personnellement pas que l'on puisse faire du mal à une personne, moralement ou physiquement, tout simplement parce que cette personne veut juste être ce qu'elle est réellement, et ce sans vouloir faire de mal à personne. J'ai apprécié voir la construction d'Amanda dans cette nouvelle vie, voir comment elle combattait l'adversité malgré ce qu'elle a pu vivre auparavant.

Dans ce roman, on voit une partie des réactions et comportements des gens face à cela : que ce soit la maladresse de certaines personnes qui cherchent à comprendre, la méchanceté de ceux qui ne veulent pas comprendre ou encore ceux qui ne voient pas où est le problème. Ainsi, on voit que les choses changent, mais que l'on est encore loin de l'acceptation de tout le monde.

Concernant la fin, elle est tout d'abord dure pour le personnage, avant de finir assez bien avec une fin ouverte. Néanmoins, je trouve qu'il ne faut pas s'arrêter là, et lire la note de l'autrice voire les remerciements. En effet, Meredith Russo explique qu'elle a tenu à raconter l'histoire d'un personnage transsexuel, mais qu'elle a raconté l'histoire d'Amanda et non pas celle de tous les transgenres . Elle explique que tous n'ont pas eu à faire face aux mêmes difficultés qu'Amanda, que certains ont dû faire face au rejet de leurs parents, mais aussi à bien d'autres choses ou à des choses différentes. Ainsi, elle dit qu'elle a elle-même longtemps cherché avant de se trouver et d'accepter la personne qu'elle était. Elle délivre aussi d'importants et beaux messages : que nous sommes tous différents, mais que nous devons nous accepter les uns les autres pour ce que nous sommes, que chacun mérite de vivre en étant ce qu'il est au plus profond de son être sans avoir à subir la haine des autres. Je trouve que ces quelques pages de la note d'auteur sont aussi importantes voire plus que l'histoire que nous avons suivie.

Pour conclure, j'ai apprécié ma lecture, plus particulièrement de par le sujet traité. Ce sujet est un thème qui me tient à cœur, considérant que tout un chacun devrait pouvoir vivre en étant ce qu'il est réellement au plus profond de lui sans subir les préjugés et la haine des autres. L'histoire elle-même n'est pas la plus transcendante qui soit, mais elle permet de délivrer les bons messages et d'essayer de faire comprendre ce que sont les personnes transgenres, qu'elles sont des humains comme tout un chacun, avec des sentiments, des émotions et des droits. Même si ce roman ne m'a pas autant touchée que je l'aurais pensé, je pense qu'il peut être utile de le lire et j'espère sincèrement qu'il aura permis et permettra d'enlever un peu de la haine qui parcourt nos sociétés.

Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous? #265
wallpaper-1019588
Cachemire rouge - Christiana Moreau
wallpaper-1019588
C'est Culturellement Dingue : Parodie de la pub Comme J'aime - Comme J'Lis
wallpaper-1019588
"Cizo, tome 1 : la nouvelle pépite" d'Alexandre Aré