Love Editions #2 > Esméléïa Brandt

Love Editions #2 alt= Esméléïa Brandt" title="Love Editions #2 > Esméléïa Brandt" /> PARU LE 4 JUILLET AUX EDITIONS Love Editions #2 alt= Esméléïa Brandt" title="Love Editions #2 > Esméléïa Brandt" /> MA NEXT ROMANCE Love Editions #2 alt= Esméléïa Brandt" title="Love Editions #2 > Esméléïa Brandt" />
Cassiopée aime changer de couleur de cheveux au gré de ses humeurs. Marcus, son éditeur, ne jure que par le noir. La conductrice de travaux, auteure de romances érotiques, est en manque de reconnaissance et son interlocuteur est toujours aussi froid...
Entre relations professionnelles et attirance physique, raison et passion, inspiration et édition, le duo est explosif. Surtout après que Marcus a découvert que son auteure fétiche écrivait pour un autre éditeur. Parviendra-t-il à retenir Cassiopée, son auteure, ou Cassiopée, la femme qu'il aime ?

⭐⭐⭐⭐⭐

QUAND FICTION ET RÉALITÉ SE CONFONDENT !

Esméléïa Brandt nous revient avec la suite de sa saga [Love Edition]. Avec ce récit, elle nous offre une histoire intime où la fiction flirte avec la réalité du monde de l'édition. Subtilement, elle nous offre une romance qui met en lumière un univers que l'on affectionne particulièrement sans réellement connaître l'envers du décor.

L'autrice a su me captiver, m'émouvoir et m'intriguer !

Au même titre que la blogosphère, le monde de l'édition est une véritable jungle. Cette fiction réalité m'a totalement captivée, j'avais hâte de retrouver nos héros.

L'AUTRICE VS L'ÉDITEUR !

On retrouve Cassiopée et Marcus en plein édito... Le moins que l'on puisse dire c'est que la tâche est ardue ! La sensibilité artistique de notre héroïne se heurte à l'aspect commercial de notre éditeur. Sauront-ils trouver un terrain d'entente entre vie intime et vie professionnelle ? Leur relation est-elle réellement viable ?

Esméléïa Brandt nous offre des personnages nuancés, notre héroïne est un joyau. Elle est sincère et attachante. On découvre sa sensibilité, l'importance de sa vie d'autrice. J'ai aimé découvrir les états d'âme de notre héroïne/autrice. Elle est sans faux semblants, elle se livre naturellement en étalant ses qualités et ses défauts, elle nous confie ses rêves et ses espoirs. Cassiopée est une héroïne vraie et touchante. Marcus n'a pas forcément le beau rôle dans cette romance. S'il est l'éditeur de Cassiopée, peut-il devenir plus ? A-t-il une chance avec la belle pin-up ? Marcus est un personnage intéressant, il incarne un peu la bête noire de Cassiopée, tout en étant celui qui lui apporte sérénité et bien-être. J'ai adoré son personnage parce qu'il sait apprendre de ses erreurs !

On retrouve Octave, le diabolique furet de Cassiopée. Il est trop chou ! J'ai adoré les personnages secondaires qui donnent de l'épaisseur à l'histoire.

LES DURES RÉALITÉS DU MONDE DE L'EDITION !

Esméléïa Brandt démystifie l'image que l'on se fait du monde de l'édition. Elle nous livre son expérience à travers un récit intimiste. J'ai été totalement prise dans l'histoire, j'ai été touchée par les sujets abordés, saisie par la dure réalité du monde de l'édition.

Je me suis énormément attachée à Cassiopée, j'ai trouvé cette héroïne forte et sincère. L'autrice nous offre un récit très juste, on ne sait pas démêler le vrai du faux. La fiction se mêle à la réalité avec brio. On sent que l'histoire à un côté autobiographique qui rend l'ensemble vivant et addictif.

Esméléïa Brandt sait de quoi elle parle et je pense que [Love Edition] est un récit qui a su la faire avancer dans sa vie d'autrice. Je trouve le pari audacieux et c'est un vrai succès à mes yeux.

UNE ROMANCE ORIGINALE ET UNIQUE !

La romance est assez complexe. J'ai adoré le contexte, les libertés de l'autrice en ce qui concerne ses personnages. C'est une romance avec un aspect érotique délicieux et bien dosé. Esméléïa Brandt sait écrire des histoires sensationnelles, les émotions sont là.

Le cheminement de la romance est très addictif ! Les choix de nos héros sont difficiles et je ne savais pas vraiment comment ils allaient pouvoir dépasser leurs différences.

EN BREF :

A lire si vous aimez...

Avec [Love Edition], Esméléïa Brandt nous offre une romance originale qui nous montre les dessous du monde de l'édition. Grâce à son expérience personnelle, l'autrice a su nous plonger dans un univers captivant, elle lève le voile sur la dure réalité du monde éditorial, elle se livre à ses lecteurs sans faux semblants à travers une histoire d'amour passionnée. N'essayez pas de démêler la fiction de la réalité, impossible de percer les mystères de cette histoire.

Love Editions #2 alt= Esméléïa Brandt" title="Love Editions #2 > Esméléïa Brandt" />
  • Les romances érotiques passionnées et addictives.
  • Les romances originales.
  • Les héroïnes attachantes avec leurs forces et leurs faiblesses.
  • Le monde de l'édition.
Je remercie les éditions MA Next Romance pour cette lecture.
- Où est ta voiture ? Redescente sur terre brutale. Cœurs, licornes, paillettes et papillons...
- Euh... Je suis venue avec la Coccinelle de ma grand-mère.
Marcus se retourne vers moi, l'air hagard. C'est-à-dire que la couleur de la voiture peut peut-être lui faire peur... Il fixe à nouveau des yeux la seule Coccinelle de la rue.
- Que... Quoi ? Je souris. - Ma grand-mère m'a légué sa voiture. Je n'avais pas le cœur de la revendre. Je l'ai fait retaper de fond en comble, et de temps en temps, je la sors.
- Je vois... Tu oublies de préciser que tu l'as aussi fait repeindre. Je me mords les lèvres.
- Je ne monte pas là-dedans, me dit-il en fulminant. Hors de question. J'ouvre la portière et lâche :
- Très bien, tu n'as qu'à courir derrière. Il lève les yeux au ciel.
- Mais elle est rose bonbon, ta Coccinelle ! Je le dévisage très sérieusement, un pied déjà dans la voiture :
- Et donc ? je demande. Marcus semble au bord de la nausée.
J'hallucine. Ce mec me rend folle. Il n'y a pas deux minutes, il m'avoue très naturellement qu'il m'aime - bon, d'accord, il ne s'en est pas rendu compte − et là, il hésite à monter dans une voiture rose ?
Est-ce que c'est moi qui suis particulièrement tatillon ou bien ?
- Eh bien, c'est-à-dire que... C'est que... Rose quoi... Marcus passe une main nerveuse dans ses cheveux. Il regarde, affolé, ma voiture, puis moi, puis à nouveau ma voiture. Je vois qu'il lutte contre lui-même. Des fois qu'il perdrait son certificat de virilité juste parce qu'il a osé grimper dans une voiture rose...
Je sais, je sais. Trop de sarcasme tue le sarcasme.
Mon téléphone sonne. Je le récupère dans ma poche et décroche en haussant un sourcil de défi à mon éditeur.
- Oui ?
- Dis-moi que tu l'as récupéré en un seul morceau que je puisse le tuer... C'est Cléo.
- Hmm... En un seul morceau, oui, mais amoché quand même.
Silence et soupir à l'autre bout du fil.
- Vous êtes où ? me demande-t-elle.
- J'attends qu'Editor Balboa se décide à grimper dans Princess Sarah.
En même temps que je prononce ces mots, je le pulvérise de mon sourire dix mille volts.
Cette fois, il suffoque sur place et articule silencieusement les mots :
- Tu as donné un nom à ta voiture ?
RETROUVEZ MON AVIS SUR LE TOME PRÉCÉDENTLOVE EDITION #1

wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Ceux qu’on aime – Victoria Hislop
wallpaper-1019588
Lus dans le train #24
wallpaper-1019588
Ma pire ennemie –
wallpaper-1019588
Top 10 – Films de Noël