Désaccordée – Joanne Richoux

Désaccordée – Joanne Richoux


Désaccordée
Joanne Richoux
Editions Gulf Stream
(Echos),
2019
288 pages


Genres : Fantastique,
Jeunesse

Merci à Désaccordée – Joanne Richouxet aux éditions

Désaccordée – Joanne Richoux

Résumé :

Violette, 17 ans, part en virée avec Maëva, Lucas et Alexis. Direction le château d’eau désaffecté de Saint-Crépin-l’Hermite, un endroit à la sinistre réputation. Quelques heures plus tard, elle ouvre les yeux. Elle est couchée face contre terre, au milieu d’une forêt sauvage. Ceux qu’elle rencontre portent des noms bizarres : Dièse, Trille, Sonate…
Telle Alice tombée de l’autre côté du miroir, la jeune fille aurait-elle atterri dans un univers à part ? Pourquoi tout le monde la confond avec une certaine Princesse Croche, disparue trois ans plus tôt ? Et qui est Arpège, ce garçon casse-cœur qui la dévisage ? Violette le sent, l’envers de ce décor féerique, c’est un danger de mort.
Mais comment retrouver le chemin de la maison ?

Mon avis :

« Désaccordée » était le titre qui m’intriguait le plus dans la liste de l’avant-dernière Masse Critique de Babelio, le thème de la musique me semblait original et pouvait donner beaucoup de charme au récit, mais finalement je suis plutôt restée sur ma faim avec ce titre.

Violette est une ado de 17 ans qui a une vie assez banale entre cours, sorties avec les copains et rapprochement avec le garçon qui lui plait, mais ce dernier s’avère être beaucoup moins charmant qu’elle ne le pensait et après une soirée merdique en sa compagnie, Violette a un black-out, elle reprend conscience dans une forêt étrange, très loin de chez elle et découvre un univers magique où elle est prise pour une princesse disparue bien des années auparavant…

Même si l’intrigue est lancée de façon un peu clichée et que j’avais matière à râler dès le début j’avoue que j’étais vraiment curieuse, les premiers pas dans cet univers magique m’ont plu, j’ai trouvé le rapport avec la musique très bien pensé, les personnages ont des pouvoirs qui sortent de l’ordinaire (par rapport à d’autres titres imaginaires) et j’avais envie d’en voir plus.
Mais plus les pages ont défilé plus les défauts se renforçaient et j’ai trouvé l’ensemble soit too much soit trop superficiel.

Bien que l’univers paraisse très enchanteur au premier abord (même si je l’imaginais beaucoup trop coloré à mon gout, style couleurs flashy qui pètent la rétine !), je m’en suis rapidement lassée parce que si ses bases étaient prometteuses je trouve que l’autrice a été un peu trop dans l’excès vu qu’il y a de la magie dans tous les coins, et qu’on ne cesse de découvrir des choses fantastiques, et au bout d’un moment c’est assez étouffant et j’avoue que je n’arrivais plus franchement à suivre, cela manque de finesse et de moments de répit où on peut « encaisser » le monde en lui-même, les habitants et leurs capacités spéciales, leurs coutumes, etc., dans un livre plus long je n’aurais peut-être rien trouvé à y redire mais dans un titre de moins de 300 pages ça donne l’impression que l’autrice a voulu trop en faire, trop en montrer et c’est d’autant plus dommage que ça ne laisse pas assez de place à mon sens à ce qui concerne la musique, parce que si la magie a été vraiment beaucoup exploitée dans le livre, le côté musical lui est un peu trop laissé de côté et c’est frustrant car je trouve l’idée de base et le lien qui unit ce monde et le nôtre très malins et j’aurais vraiment voulu que l’autrice creuse un peu plus le sujet et ne reste pas autant en surface parce que c’était la trouvaille la plus intéressante du livre finalement.

Quant à l’intrigue c’est assez bancal dans l’ensemble et surtout du au fait que trop de choses sont prévisibles, que ce soit le monde magique qui a l’air bien mignon mais qui en fait cache de sombres secrets, certains personnages qui ont l’air gentil mais sont en fait méchants, Violette qui à plusieurs reprises commet des erreurs stupides parce qu’il faut bien faire avancer l’histoire, et d’autres éléments dont je ne peux pas trop parler car je risquerais de spoiler, niveau surprises et retournements de situation inattendus je suis franchement restée sur ma faim.
Cela dit je suis assez contente du dénouement qui amène une note d’amertume bien dosée, là j’avoue que j’avais imaginé quelque chose de plus nunuche et je suis agréablement surprise de m’être trompée.

Mais en fin de compte ce n’est pas tant le fond que je blâme que la forme, l’histoire n’a rien d’extraordinaire mais elle se laisse suivre, il y a de bonnes idées, un univers intéressant, mais tout est trop précipité, trop riche pour un livre aussi court et ça finit par desservir l’ensemble…

Bref, Joanne Richoux n’a pas l’air d’être une mauvaise autrice et elle avait une base prometteuse mais elle aurait dû prendre son temps pour installer tous les éléments de « Désaccordée » et développer un peu plus l’intrigue et les personnages.
Pour finir, je remercie Babelio et les éditions Gulf Stream pour cet envoi.


wallpaper-1019588
Wild Bikers
wallpaper-1019588
L'Étrange Histoire de Benjamin Button
wallpaper-1019588
Haute Alchimie – Marie Meyer
wallpaper-1019588
Sinbad le marin et les géants farceurs (Melegari, Milani, Pratt) – Editions Altaya – 12,99€