Fille d’Hécate, Tome 2 : Le Parfum du mal – Cécile Guillot

Fille d’Hécate, Tome 2 : Le Parfum du mal – Cécile Guillot

Fille d’Hécate, Tome 2 :
 Le parfum du mal
Cécile Guillot
Édition du Chat noir,
2013
160 pages

Genre : Fantastique

Série : Fille d'Hécate

1. La voie de la sorcière
2. Le parfum du mal
3. Le chant de la lune
Résumé :

«Il parait que je suis devenue une femme et une sorcière accomplie… pourtant j’ai besoin plus que jamais qu’Hécate guide mes pas. Me voilà au service de la police, à tenter d’élucider des meurtres grâce à mes pouvoirs naissants. Ajoutez à cela ma recherche de boulot et mon ex qui refait surface… Voilà de quoi être déboussolée ! » Après la découverte de ses dons d’empathie, Maëlys est propulsée au sein d’une enquête macabre : des jeunes filles ont été retrouvées atrocement mutilées, les scènes de crime évoquant la magie noire. Elle et ses amies vont devoir explorer les côtés les plus sombres de Marseille tandis que la vie sentimentale et professionnelle de notre héroïne ne fait que se compliquer de plus en plus…

Mon avis :

Après le bon premier tome j’espérais continuer de voir l’initiation de Maëlys et en apprendre plus sur la Wicca au passage, malheureusement cette suite a été assez décevante sur ce point et du coup la sauce n’a pas franchement prise.

Désormais diplômée en psychologie, Maëlys est à la recherche de son premier emploi, en attendant elle met ses pouvoirs aux services de la police et tente de les aider à résoudre une série de meurtres visant des jeunes femmes…

Encore une fois le texte est court, et encore une fois tout est un poil trop précipité, surtout que l’autrice a intégré beaucoup de choses dans cette suite, que ce soit les origines de Maëlys, la poursuite de son initiation, son travail avec la police, son premier job où elle rencontre une jeune patiente intrigante semblant elle aussi avoir certains pouvoirs, ou encore le retour d’un ex petit-ami…
Cela fait beaucoup en 160 pages et ça se ressent, d’autant que ça pousse ce qui concerne la Wicca un peu en retrait, on apprend encore quelques petites choses mais à mes yeux ce n’est pas suffisant car cela devrait à mon sens être le cœur de la série…
D’autant que j’ai trouvé tous les à-côtés assez moyens, je trouve déjà ça assez cliché de faire bosser Maëlys avec la police surtout que l’enquête en elle-même ne casse pas des briques et est résolue de manière facile, c’est vraiment superflu en fin de compte et cela aurait été bien plus intéressant de suivre l’héroïne dans son travail de psy car il y avait vraiment quelque chose à creuser avec sa patiente.
Pareil pour le retour de l’ex (en passant comment elle a pu être en couple avec un emmerdeur moralisateur pareil ?!) qui est bourrin parce qu’on devine dès sa première apparition quelle va être son utilité…

Bref, je suis peut-être méchante mais je suis vraiment frustrée, j’aime bien tout le côté magique développé dans cette série, c’est intéressant, c’est mature, ça donne envie d’en savoir plus mais c’est éclipsé dans ce second tome par des intrigues qui n’ont pas franchement d’intérêt, j’aime bien les personnages (même si Maëlys fait parfois de grosses bourdes) et c’est plutôt bien écrit mais j’espère que Cécile Guillot va redonner une vraie place à la Wicca dans le troisième (et dernier) tome sinon ce serait vraiment une conclusion décevante.


wallpaper-1019588
L'histoire de l'écriture, une fameuse aventure!
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Monster Clash 2 APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Les garçons russes ne pleurent jamais
wallpaper-1019588
L’armée des ombres – Joseph Kessel