La fantaisie du printemps | Carrie Elks (The Shakespeare sisters #4)

La fantaisie du printemps | Carrie Elks (The Shakespeare sisters #4)
Résumé :
Brillante avocate et aînée de quatre soeurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu'à ce qu'elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH.
Lachlan fait appel à Lucy, parce qu'il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son héritage : le domaine et le titre de Laird de Glencarraig. Ces terres renferment les rares souvenirs heureux de son enfance et il n'est pas question qu'il y renonce sans se battre. Dans ce moment crucial, la dernière chose dont il ait besoin, c'est d'une distraction. Or, dès qu'il aperçoit Lucy, il pressent que les complications ne tarderont pas à arriver.
Même avec la meilleure volonté du monde, Lucy finit par enfreindre ses règles de vie, quelque peu rigides mais prudemment construites, pour Lachlan. Entre deux avions pour l'Écosse, Paris et New York, elle ne peut s'empêcher de se demander si, malgré tout, certaines rencontres ne valent pas la peine de se mettre en danger et de tout risquer.
fantaisie printemps Carrie Elks (The Shakespeare sisters
Je remercie les éditions New Romance pour l'envoi de ce roman

Les Shakespeare Sisters tirent leurs révérences demain et pour ce dernier opus c'est l'aîné des sœurs qui a son tour aura eu son happy-end. Lucy a eu un rôle important dans la vie de ses sœurs et cette femme active qui se plie en quatre pour ses proches ne m'a pas déçue. Après quatre mois à vivre au rythme des saisons, des découvertes de cette famille attachante c'est l'heure de clôturer cette série et de laisser les personnages vivre leur vie.

Depuis la mort de sa mère Lucy a toujours tout contrôlé, à commencer par sa carrière d'avocate qu'elle mène brillamment et qui ne laisse pas la place à l'imprévue. Seulement sa rencontre avec Lachlan McLeish va venir bouleverser son quotidien millimétré et la conduire vers l'inconnu. Lachlan a besoin de la meilleure dans le domaine pour le défendre s'il ne veut pas perdre son héritage : la propriété et le titre de Glencarraig. Le ton professionnellement va rapidement se transformer en distraction, et alors qu'ils tentent de rester focalisé sur leur travail, ils vont devoir se rendre à l'évidence, la petite étincelle ne cesse de gagner en intensité et la flamme brille.

J'ai apprécié découvrir Lachlan et le voir évoluer dans son quotidien à Miami et interagir en tant que chef d'entreprise, on voit rapidement que c'est un homme respecté et qu'il a réussi à faire ses preuves sans l'argent de son père. Au fil des pages on apprend davantage sur son enfance et sur les séquelles qu'il a conservées, mais on ne s'attend pas à le voir tout lâcher pour redécouvrir une propriété qu'il n'avait pas visitée depuis son enfance. Il a un côté assez surprenant, il endosse l'image d'un homme d'affaires respecté et sa notoriété ne semble pas l'intéressé, son cercle d'amis est d'ailleurs très restreint et en leur compagnie je lui ai découvert un côté vulnérable.

Celle qu'il me tardait le plus de découvrir dans cette histoire c'est Lucy, dans chacun des tomes consacrés aux sœurs Shakespeare ont a pu constater l'influence que l'aîné à eu sur sa fratrie. Elles s'accordent toutes à dire que depuis la mort de leur mère Lucy a toujours répondu présente pour porter assistance à ses sœurs et bien qu'elle n'est jamais pue remplacer le rôle d'une maman, sa dévotion n'a échappé à aucune des sœurs. Désormais ses sœurs peuvent compter sur les hommes de leur vie et face à ces changements la jeune avocate va se laisser absorber par sa vie professionnelle, laissant de côté sa vie personnelle. Sa rencontre avec Lachlan va complètement bousculer la vie qu'elle s'est construite et il va lui montrer l'importance de se reposer sur quelqu'un.

L'histoire aborde un côté de la romance un peu plus érotique et en comparaison des autres tomes ça ajoute un côté épicé très appréciable. Et l'alchimie du couple fonctionne parfaitement. On termine cette série sur une jolie conclusion tant du côté de la romance, que du côté de la fratrie qui a su consolider des liens que la distance avait fragilisés. La narration à la troisième personne pourrait en bloquer certain, moi-même n'étant pas une grande fan lors de la lecture, mais en toute honnêteté on oublie facilement ce détail en découvrant l'histoire.

Mon avis sur Les promesses de l'été #1 ICI
Mon avis sur A la grâce de l'automne #2ICI
Mon avis sur La magie de l'hiver #3ICI
La fantaisie du printemps | Carrie Elks (The Shakespeare sisters #4)

wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Réceptions de la semaine (96)
wallpaper-1019588
{Découverte} Génération K : Tome 1, Marine Carteron – @Bookscritics
wallpaper-1019588
La Fourchette, la Sorcière et le Dragon de Christopher Paolini
wallpaper-1019588
Les gourmandises 2019 #9 – duo de cookies