Les Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + Film

Les Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + Film

Les Hauts de Hurle-vent

Thèmes : Angleterre, Amour, Vengeance

Cette histoire, qui commence trente ans plus tôt, nous est révélée en deux parties.

D'abord par le récit direct de Mrs Dean, sa femme de charge qui la lui restitue avec force et réalisme, jusque dans les dialogues, puis par la retranscription que Mr Lockwood a tiré de ses dires.

***

En 1771, l'ancien maître de maison, Mr Earnshaw, est rentré chez lui de Liverpool avec un gamin sale et déguenillé, à l'apparence de bohémien.

Baptisé Heathcliff en mémoire d'un fils décédé trop tôt, il suscite favoritisme et protection du père, s'attire immédiatement la haine de l'aîné, Hindley, et l'amitié amoureuse de la cadette, Catherine.

Suite à une de leur énième escapade dans la lande vers Thrushcross Grange, habité alors par les Linton, Catherine se met de plus en plus à fréquenter les enfants, Edgar et Isabelle.

Le temps passe, Mr Earnshaw meurt, Hindley, perd sa femme en couches, sombre dans l'alcool et ne s'occupe guère de son fils, Hareton, élevé par Mrs Dean (=Hélène = Nelly) et Catherine ne repousse pas les avances d'Edgar.

Ayant entendu une conversation animée entre Catherine et Mrs Dean, Heathcliff, considéré comme un subalterne, et traité comme tel par Hindley, s'enfuit des Hauts.

Catherine, au tempérament aussi passionné que le sien, tombe gravement malade, puis épouse Edgar Linton.

Trois ans et demi ont passé lorsqu'Heathcliff, transformé, reparaît, se rapproche de Catherine, épouse Isabelle Linton, s'appropriant par là-même la propriété de Thrushcross Grange.

Dans le même temps, il encourage le vice d'Hindley pour le jeu et l'alcool et le dépouille peu à peu de ses biens. Hindley meurt, terriblement endetté et Heathcliff récupère sa propriété.

Suite à une énième colère, une nouvelle crise qui est considérée comme une comédie, Catherine meurt en donnant prématurément naissance à une petite fille baptisée Cathy. Qui grandit choyée et même surprotégée par son père, qui s'est coupé du monde.

Isabelle, qui s'était enfuie dans le sud, meurt et, par une lettre, confie son fils à son frère.

Mais Heathcliff le réclame.

Il en a besoin pour accomplir pleinement sa domination et sa vengeance.

***

Les Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + Film

Ce roman, bien que sombre et torturé, est l'un de mes préférés.

Après une mise en route un peu difficile, pour s'adapter au rythme du texte, au vocabulaire, aux descriptions, j'ai plongé dans son histoire.

Le roman ne raconte que peu l'Angleterre de l'époque, sa société d'alors, ses us et coutumes, si ce n'est dans la maladie et la mort, qui réconcilie et réunit.

Les Hauts-de Hurlevent se déroulent donc en Angleterre, dans les landes venteuses du Yorkshire, et racontent une histoire pleine de fatalité et de tristesse, une histoire d'amour torturée, une vengeance calculée, implacable et transgénérationnelle, mais une histoire qui se termine bien. Comme une métaphore de la victoire du Bien sur le Mal.

Elle se passe essentiellement en huis-clos, est racontée en deux temps de manière rapportée, avec une belle mise en abyme, et sans que cela ne soit déroutant.

Et même si le réalisme littéraire pourrait, éventuellement, en souffrir, cela importe peu en vérité, tant cette histoire nous embarque, médusés et impuissants, mais happés par ce texte fougueux, grandiloquent, ces démonstrations si diverses des caractères de la nature humaine.

Ceux des personnages principaux bien sûr, mais aussi des secondaires, et notamment de Joseph, l'homme à tout faire d'Hurlevent.

Cette édition s'enrichit d'une préface très intéressante de Michel Mohrt, d'un tableau généalogique des familles Earnshaw et Linton (bien utile) établi par le traducteur et de " commentaires " par Raymond Las Vergnas, très instructifs.

Ce roman participe à notre Challenge avec Nathalie " Cette année, je (re)lis des classiques ", à mon Challenge " Souvenirs de lectures 2019 ", au " Petit Bac " d'Enna, pour ma 7e ligne, catégorie Adjectif, ainsi qu'à l'Objectif PAL d'Antigone.

Les Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + FilmLes Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + FilmLes Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + FilmLes Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + Film

Les Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + Film

Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë avec Juliette Binoche et Ralph Fiennes (1992)

Je ne peux m'empêcher de trouver cette adaptation assez fade (malgré une superbe affiche) et surtout beaucoup trop rapide. Les caprices, emportements et dépressions de Catherine ne sont pas assez restitués, les personnages de Joseph, Hélène Deans, Linton Heathcliff sont quasi inexistants, de grands pans de l'histoire originelle n'ont pas été rendus, même si, au moins, tout le roman est survolé. Les extérieurs sont trop peu présents alors qu'il sont intrinsèquement liés aux caractères des personnages.

Ralph Fiennes (futur Voldemort dans la saga Harry Potter) relève nettement la barre. Il est tout simplement magnifique, même s'il lui manque la violence de l'Heathcliff d'Emily.

Point positif: j'ai aimé le grain vieillot de l'image et la musique du film

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Les Hauts de Hurle-vent. Emily BRONTË - 1847 + Film


wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le Prieuré de l’Oranger
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Soul Hero: Epic Fighting Action RPG APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Agents et associés T4 : Double objectif de Layla Reyne
wallpaper-1019588
Nul si découvert