Aux carrefours du destin

Chronique « AUX CARREFOURS DU DESTIN »

Scénario et dessin de JEAN-PIERRE AUTHEMAN

Public conseillé : Ado / Adultes

Style : Polar
Paru le 20 mars 2019 aux Éditions Glénat, Hors collection (Glénat BD)
864 pages noir et blanc
Prix 45 euros

Share

ça commence comme ça…

Arles, octobre 1987. Fernand Morin, Raymond Russey et le docteur Metzger, trois anciens résistants, ont été mandatés par le général d’Alban pour reprendre du service. Leur mission est simple, cacher un réfugié politique le temps que son extradition se mette en place. Nos octogénaires, supervisés par un certain capitaine Baron de la DGSE, vont donc mettre sur pied un plan aussi bancal que foireux…

Ce que j’en pense

Il faut bien avouer que lorsque j’ai ouvert cet album, les dessins m’ont un peu piqué les yeux. Pourtant, après quelques planches d’échauffement, le style graphique assez brut de Jean-Pierre Autheman m’est apparu comme une évidence. Je m’explique. Le scénariste et dessinateur nous propose dans “Aux frontières du destin” des personnages hauts en couleur et assez cash. Des vieillards lubriques, un toréro à moitié dingue, un flic trempé jusqu’au cou dans une affaire de vente illégale d’armes, etc… Un petit monde qui n’est pas sans rappeler celui de “San Antonio. Outre ces personnages atypiques, nous retrouvons d’ailleurs ici une forme d’humour très proche de celle de la série de Frédéric Dard. Voilà donc pourquoi le graphisme général de l’album ne pouvait qu’être grossier tout comme ses protagonistes. Sans parler de réelles caricatures, la morphologie des personnages est exagérée à l’extrême. Les femmes sont soit bien en chair soit taillées comme des armoires à glace et les hommes énormes ou au contraire faméliques.

Maintenant, venons-en au principal, le scénario ou plutôt les scénarios. En effet, ceux qui aiment en avoir pour leur argent vont être servis puisque les Éditions Glénat nous proposent ici un pavé, heu non, un recueil de cinq récits. Cinq polars à l’ancienne aux lieux et époques fort dépaysants. Jean-Pierre Autheman nous trimbale de la Camargue à une île tropicale répondant au doux nom de « Pet du diable » (je vous laisse découvrir pourquoi) en passant par les steppes d’Ukraine et la jungle sud-américaine. Un véritable tour du monde sans quitter son fauteuil, en somme. Pourtant, si les lieux et personnages changent à chaque récit, un certain lien réunit les différentes affaires qui nous sont présentées ici.

carrefours_destin_00carrefours_destin_01carrefours_destin_02carrefours_destin_03carrefours_destin_04carrefours_destin_05 NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

« Aux frontières du destin » m’a fait penser à la série « Tales from the crypt », le Crypt Keeper en moins, bien évidemment. Pourquoi un tel rapprochement ? Parce que les ingrédients de cette série culte sont là, des scénarios aux dénouements aussi brutaux que surprenants et le fameux humour noir (et parfois un brin scabreux) cité plus haut. Bref, si les dessins peuvent refroidir certains lecteurs, les intrigues, elles, les captiveront sans nul doute.

Pour conclure, ne vous laissez surtout pas effrayer par les 864 pages de cet album, car « Aux carrefours du destin » se lit tout seul. De plus, le découpage en cinq polars indépendants permet de le dévorer de façon fractionnée sans avoir à reprendre le fil de l’histoire.


wallpaper-1019588
Punisher la section (the platoon) : ennis et parlov rejouent le vietnam
wallpaper-1019588
Tsé-Tsé
wallpaper-1019588
A.N.G.E. tome 6 : Tribulare de Anne ROBILLARD
wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
Merci maîtresse ! "De rien, c'est mon job." - Anouk F.
wallpaper-1019588
L'aveuglement (Blindness) de José Saramago
wallpaper-1019588
En enfer avec Dante. Michael MEIER – 2015 (BD)
wallpaper-1019588
La maison de la plage - Séverine Vidal et Victor L. Pinel