Via Crucis

Via Crucis
Détails :
Auteur : Benoît Grelaud
Nombre de pages : 208
Edition : Sable Polaire
Genre : Thriller
Résumé :
Quatorze lycéens et étudiants se réveillent en pleine nature. Leur seul point commun est qu'ils viennent du XIVe arrondissement de Paris. A leur poignet, un chronomètre se met en marche à chaque mission qui leur est attribuée. Tous sont munis d'un sac rempli de matériel et d'une carte topographique leur indiquant les lieux de l'objectif. Peu à peu, le danger et la peur s'installent.
Mon avis :
Benoît Grelaud vous connaissez ?
En jeunesse oui c'est obligé ;)
En thriller, certainement moins. Avec Via Crucis il signe son premier roman adulte dans ce style. A voir si le changement est prometteur !
Dans ce livre, je n'ai d'abord pas spécialement prêté plus attention que ça à la couverture, je n'avais pas compris ce qui pouvait se cacher derrière.
Donc je suis partie dans ma lecture les yeux fermés ou presque. Car s'il est une chose à avouer c'est que je n'aime pas me faire peur et j'avais également l'appréhension que ce livre ne me plaise pas du tout, infos que j'ai transmis à Benoît lors de notre petit entretien au Printemps du livre de Montaigu.
Le voilà prévenu que bien qu'il me fasse confiance pour cette lecture, rien n'était gagné. 
14 jeunes qui se réveillent en pleine nature sans se connaître les uns les autres, waouhhhh. Pour avoir vu des films effrayants, déjà ça n'augurait rien de bon ça je le sentait.
Puis un garçon du groupe va prendre l'ascendant et motiver le groupe à avancer, de toute façon ils n'ont pas le choix alors autant essayer de remplir vite fait bien fait les missions. 
A partir de là, plus question de lâcher le moindre morceau de l'histoire, vous voulez savoir ? Lisez-le !
Non sérieusement je ne vous dirai rien de plus sur l'intrigue car de toute façon elle vous tiendra en haleine et ce serait vraiment dommage de casser l'effet. Les missions sont toutes de haute volée. Elles vont vous apporter votre dose autant pour votre culture générale que pour votre adrénaline. 
J'avais surtout peur que les pages soient remplies de sang et de violence gratuite. Alors certes on est bien loin du feel-good mais on est pas dans un roman pour faire un roman. Il y a bien une histoire et surtout toute une symbolique que l'on découvre au fur et à mesure du récit. La violence est présente mais elle illustre simplement le fond de l'histoire, le texte cherche à nous faire porter notre regard au-delà des scènes cadavériques.
Et puis la fin est telle que vous n'aurez qu'une seule idée en tête : à quand la suite ? que va t'il advenir des personnages ? quel symbole pourra t'on trouver ensuite ? la couverture annonce t'elle du mieux ? du pire ? etc ...
Comment vous expliquer, je ne peux pas dire que c'est un coup de coeur au sens littéral du terme car malgré tout je suis plutôt peace and love mais c'est de nouveau une très belle découverte littéraire. Benoît Grelaud sait se renouveler exactement comme j'aime, je ne l'attendais pas spécialement dans ce registre et le rendu est à son image : construit, très bien écrit, rien n'est laissé au hasard et on ressent toujours son amour pour la nature ! 

C'est d'ailleurs pour ça aussi que le livre ne m'a pas fait 24h, l'ensemble a une telle dynamique que les pages se tournent toutes seules. 
Évidemment je lirai la suite (car sur les réseaux Benoît Grelaud a dit qu'il était en train de l'écrire) car j'ai envie d'avoir les réponses à mes questions.

Quelques infos sur l'auteur : 

Via Crucis
Auteur vendéen né à Luçon, Benoît Grelaud édite en 2012 ( éditions Gründ ) son premier volume d'une série féerique (5 tomes) : "Le Maître des clés". Il s'y mêle habilement fantastique et poésie.
Après être passé par la case science-fiction en 2014 ("Métamorphose"), il revient en 2017 avec le premier tome d'une nouvelle série intitulée "Les Koboltz" (éditions Slalom/Place des éditeurs) . Liée aux mondes imaginaires, cette série invite le lecteur à partager, à travers le monde, les aventures rythmées de petits êtres dont la mission est de protéger la Nature.
Avis de Gérard Collard : "Une parfaite réussite à la française".
En 2017 sort également "P'tit gros" (éditions Fleurus). Le parcours de vie d'Axel, un jeune adolescent harcelé au collège en raison de son surpoids. Au travers de sa vie et de son carnet intime, on suit pendant huit ans sa construction vers le bonheur. Notamment grâce à sa petite amie et son grand frère.
Avis de Gérard Collard : "Absolument magnifique. Émouvant, captivant. Une petite merveille".

wallpaper-1019588
Ta vie ou la mienne
wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
The Shakespeare sisters #3 : La magie de l’hiver – Carrie Elks
wallpaper-1019588
My absolute Darling lu par Marie Bouvet #PrixAudiolib2019
wallpaper-1019588
Bienvenue au motel des pins perdus
wallpaper-1019588
Faustine de Giovanni Portelli