Le livre du lundi : La Vraie vie

Le livre du lundi : La Vraie vie

de Adeline Dieudonné

Un lotissement de pavillons tous identiques. Une famille qui ressemble aux autres. Une sœur et son frère comme il y a des millions dans le monde. Qu’est-ce que la normalité : Le bonheur ? ou l’apparence du bonheur ? Pour cette petite fille c’est le sourire de son frère. Et elle compte bien le lui rendre, peu importe ce qu’il en coûte.

Je savais que ce phénomène de la rentrée littéraire 2018 était un bijoux, un coup de poing, un coup de maître pour un premier roman. Je redoutais de le lire de peur que le sujet soit trop glauque, le traitement trop intense. Mais une fois que j’ai ouvert ce livre, je ne l’ai pas lâché.

Peut-être parce que si je le posais, je n’aurais pas eu la force d’y retourner. Mais surtout parce que les pages se tournent toutes seules ! Le texte coule sous nos yeux et on le boit parce qu’il faut savoir : il faut savoir si la jeune fille va trouver un moyen de sauver son frère, il faut savoir ce qu’il se passe, il faut savoir la violence déguisée en normalité.

Et puis il y a l’espoir de la petite fille. Un espoir fou, qui ne tient qu’à un fil, un espoir insensé bâtit sur des contes de fée. On le sait, nous lecteurs adultes, que cet espoir est absurde et pourtant on y croit aussi ! Parce qu’il faut quelque chose pour les sortir de là, parce que sinon c’est la mort, celle de l’âme et de l’esprit, la résignation, la défaite ultime.

Le texte d’Adeline Dieudonné est franc, ponctué de phrases percutantes, à l’image du personnage principal, mais ne manque pas de subtilité et de travail sur le non-dit car c’est un des mécanismes des victimes de mauvais traitements : cacher tout en espérant que quelqu’un comprenne et sauve grâce à un mot que l’on ne dit pas. C’est aussi toute la contradiction de souffrir par la main de quelqu’un sensé nous protéger et que l’on aime d’une certaine façon.

Moi qui suis une chochotte, je n’ai pas frémis (ou peu) en lisant La Vraie vie mais c’est un livre que je ne recommande qu’aux lecteurs et lectrices capables d’absorber un tel thème.

Marion

Publicités

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Entre les lignes de Michelle Adams
wallpaper-1019588
Challenge 1% de la rentrée littéraire 2019
wallpaper-1019588
Boy Diola - Yancoubé Diémé
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?