Week-end paresseux week-end heureux - Katrina Onstad

Week-end paresseux week-end heureux - Katrina Onstad

Présentation
Le secret d'une vie plus heureuse ? Apprendre à faire de son week-end un sanctuaire de paresse !Il est loin, le sacro-saint week-end dédié au repos, tout en fluidité et en spontanéité. Regardez un peu à quoi ressemble le vôtre : un enchaînement d'obligations, d'invitations à honorer, de notifications sur votre téléphone... La plupart d'entre nous travaillons bien davantage qu'il y a dix ans. Mais ce qui a réellement changé, c'est que nombre d'entre nous travaillons sept jours sur sept, sans répit pour recharger ses batteries, ni se changer les idées. Pas besoin de compte rendu d'études scientifiques pour percevoir que cette pression ne nous fait pas de bien.
La journaliste Katrina Onstad qui souffrait elle-même du blues du dimanche soir, part à la recherche, grâce à l'histoire et à la psychologie positive, de ce qui fait un week-end heureux.
Elle s'intéresse aux entreprises, aux pays et aux individus qui protègent farouchement leurs week-ends et les réservent au bonheur, aux découvertes, et surtout à la quête de sens.

Cet ouvrage nous remet sur les rails, en nous expliquant tout d'abord ce qu'est un Week-end avec références historiques avant d'aborder le sujet délicieux de la paresse. Prendre le temps de s'ennuyer permet de mieux recharger les batteries et de repartir pour une nouvelle semaine du bon pied, mais surtout de laisser à chacun le temps de se ressourcer, de vider le stress car le travail n'est pas une vie. Comment se détendre un maximum? l'auteur propose la mise au vert direct, la nature étant l'endroit idéal pour se ressourcer rapidement en éliminant évidemment tous ces petits écrans qui polluent notre quotidien.
Quel bonheur de voir arrivé le week-end, on imagine à l'avance le repos que l'on va s'accorder ou les activités à faire avec les enfants ou même seul histoire de se ressourcer ou se relaxer mais le souci est qu'une fois ce grand ami arrivé on oubli très vite nos rêves pour s'atteler à la tâche (ménage, course, linge.... des corvées). Et je sais de quoi je parle, j'oublie très vite mes projets pour me concentrer sur ce qui me paraît essentiel à la bonne marche de la maison, du coup de débute une nouvelle semaine sur les rotules.
Le week-end étant ces deux jours où l'on doit lâcher du lest il faut donc éviter de planifier et de s'obscurcir l'esprit avec des détails, laissons la hasard guider nos pas. Optons également pour le minimalisme afin d'avoir le minimum à ranger, libérer de l'espace visuellement cela apaise drôlement.

Reconnectons nous aux autres et à la vie, oublions les tracas de la semaine passée et ceux de la semaine à venir, optons pour les loisirs .... Ressourcez-vous enfin !! vous avez 52 week-end par ans soit 104 jours de repos.


wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Dark Love T04 : Adoration de Nashoda Rose
wallpaper-1019588
La mort du temps d’Aurélie Wellenstein
wallpaper-1019588
Le grand nord, tome 2 : Ancrage, de Sarina Bowen
wallpaper-1019588
Postscriptum • Cecila Ahern