Marathon Downton Abbey 2017 ( bilan )

Coucou tout le monde ! 

Pendant deux mois, du 1er novembre au 31 décembre ( même si j’ai dépassé de deux semaines ), j’ai proposé un Marathon Downton Abbey. De quatre participants, j’ai vu que Lisa a tenu jusqu’au bout et je vous invite à aller voir son bilan.

J’ai fait à peu près un article par saison pour donner mon avis et mon ressenti. Je ne m’en lasse pas et j’ai hâte de recommencer l’année prochaine !

Fiche technique de la série 

  • Série de Julian Fellowes
  • Genre : Drame
  • Durée d’un épisode : 1H
  • Année de sortie : 2010
  • Nombre de saisons : 6
  • Nombre d’épisodes par saison : 7
  • C’est une série Britannique qui  met en scène la vie de la famille Crawley et de leurs domestiques de 1912 à 1925.

Cette série met en scène la vie de la famille Crawley : 

  • Violet Crawley (La grand-mère)
  • Cora Crawley (la mère)
  • Robert Crawley (le père)
  • Mary Crawley (l’ainée)
  • Sybil Crawley (La deuxième soeur) ❤
  • Edith Crawley (La 3ème soeur)
  • Isobel Crawley
  • Matthew Crawley
  • Rosamund Painswick ( qui est la tante )

Les domestiques : 

  • Charles Carson (le majordome)
  • Elsie Hughes
  • Anna Smith
  • John Bates
  • Thomas Barrow
  • Daisy
  • Madame Patmore
  • Sarah O’Brien
  • Tom Branson
  • Joseph Moseley

La première saison démarre en 1912 avec le naufrage du Titanic et l’arrivée progressive de chaque personnage. La saison sera centré sur le nouvel héritier de la famille qui est Matthew Crawley. Le mieux serait que Mary l’épouse pour pouvoir continuer à vivre à Downton mais avec son fameux caractère, rien ne se passera comme prévu. Matthew est un personnage que j’aime autant que Robert. Le côté patriarche de cette époque ne me dérange pas et j’avoue que Mary n’est pas pour mon personnage préféré jusqu’à la quatrième saison.

Quand je regarde cette série, je me dis que je suis née à la mauvaise époque. Pas pour les moeurs parce que franchement, j’aime ma liberté et mon indépendance en tant que femme mais pour les décors et costumes. J’avoue que vu ma classe sociale, j’aurais pu difficilement aller au-delà du statut d’Anna qui est femme de chambre. L’évolution de plus de dix années est marquée par tout un tas de changements que l’on suit au fil des saisons de la série. Il y a des personnages qui sortent du lot comme Sybil qui tient à se faire une place autre que la bonne bourgeoise assise dans son salon. Les punchlines de Lady Violet sont mémorables et je rigole toujours autant en les revoyant.

Marathon Downton Abbey 2017 ( bilan )

Il y a également la vie des domestiques qui est vraiment intéressante ! En plus, les deux côtés ( Crawley et domestiques ) se croisent souvent. Le pathos qui règne autour de Mr Bates et Anna devient vite lassant. On aimerait bien qu’ils soient heureux à la fin ! Il n’y a pas vraiment de méchants dans Downton Abbey mais surtout de mauvaises situations. Chez les domestiques, il y a les personnages de Sarah O’Brien et Thomas Barrow qui complotent. Pour Thomas, j’ai du attendre la dernière saison pour vraiment l’apprécier.

Il y a beaucoup de personnages mais ils ont chacun leur rôle. Les épisodes que j’adore sont ceux de Noël qui durent une heure trente et en général, on change de décor. Les sapins sont énormes et c’est magnifique ! Si vous ne regardez pas ces épisodes spéciaux, vous serez largués pour la prochaine saison. Un peu comme moi qui à l’époque n’avait pas vu celui de la seconde saison et le début de la troisième saison m’a fait tout drôle. Cela reste quand même ma saison préférée.

Même si la série date des années 10-20, les femmes sont mises en avant avec des caractères bien différents. Lady Mary veut se marier par amour, Lady Sybil se bat pour le droit des femmes et Lady Edith devient indépendante. Cette dernière est la soeur que j’aime le moins. Je ne l’ai jamais apprécié et visionnage après visionnage, c’est toujours le cas. Je n’ai même pas pitié d’elle car il lui arrive toujours les pires trucs. Même Lady Violet qui a grandi au siècle dernier fini par admettre que les choix de ses petites-filles sont censés.

Marathon Downton Abbey 2017 ( bilan )

Lord Grantham et Carson sont très vieux jeu. Cela peut être drôle parfois mais je trouve que Robert va parfois trop loin et a du mal à voir que le monde change. Sa mère Lady Violet l’accepte mieux qu’elle finalement.

Marathon Downton Abbey 2017 ( bilan )

Quand on regarde la série, on n’a qu’une envie : s’installer avec eux pour prendre le thé. Elle a tout pour plaire ! Elle reste ma série préférée de tous les temps et je renouvelle le marathon l’année prochaine c’est sûr !


wallpaper-1019588
Seul le silence – R.J. Ellory, Fabrice Colin et Richard Guérineau
wallpaper-1019588
Réception Masse Critique Babelio du 19 Janvier 2022
wallpaper-1019588
Les Chevaliers du Tintamarre, tome 2 - Le Voyage des âmes cabossées
wallpaper-1019588
Brûler en compagnie de Lisette Lombé