[Chronique] Confession - Richard Montanari

[Chronique] Confession - Richard Montanari

Cliquez ici pour vous procurer l'ouvrage

Le grand retour du Maître du thriller
" Vous êtes entre les mains d'un maître. Préparez-vous à rester éveillé toute la nuit. "
James Ellroy

Lorsqu'on est flic trop longtemps dans la même ville, toutes les rues mènent à des souvenirs que l'on préférerait oublier.
Chaque nouveau meurtre vous en rappelle un autre.
L'obsession n'est jamais loin.
Pour Kevin Byrne, inspecteur des homicides à Philadelphie, le traumatisme originel a eu lieu en 1976. Encore adolescent dans le quartier défavorisé de Devil's Pocket, il a été impliqué de près dans un meurtre jamais résolu.
La fin de l'innocence pour Byrne.
Quarante ans plus tard, une affaire de meurtres en série le ramène à Devil's Pocket, à ses amis d'alors, à ce passé qu'il a essayé, en vain, d'oublier.
Bientôt, le voile va se lever sur des secrets, des mensonges et une vérité qu'il aurait peut-être mieux valu ne jamais connaître.

À la façon de Dennis Lehane, Richard Montanari dépasse une nouvelle fois toutes les limites du genre pour sonder en profondeur les zones d'ombre de l'âme humaine.

[Chronique] Confession - Richard Montanari

Voici un bon roman, un très bon roman. Si on n'espère pas un thriller. Encore une fois, on se rend compte de l'aspect très vendeur du terme "thriller" qu'on voit à toutes les sauces.

Une fois passée cette petite (grosse ?) déception, on peut savourer avec plaisir ce roman prenant à souhait !

Pour moi, nous avons donc à faire à un polar, non pas à un thriller. Ici, on est vraiment sur toute une histoire qui tourne autour d'une enquête policière avec des agents de police, donc un polar (ou policier !). Là où, à la limite, on pourrait y voir un thriller, c'est dans la seconde intrigue. Car, oui, le récit se démarque par une double intrigue, la principale, celle qui prend toute la place et presque tous les mots, et une seconde, plus discrète, de fond, mais qui occupait toutes mes pensées, à moi... Ce n'est pas parce qu'elle est moindre, qu'elle est moins importante. C'est elle qui me donnait envie de dévorer rapidement toutes ces 400 pages...

Quand on espère un thriller, on s'attend à des rebondissements et des révélations dingues. Ici, l'apparition des retournements de situation n'est pas brutale, mais ils demeurent surprenants, comme on les aime. J'ai été surprise. Pas à chaque fois, certes, le tout dernier rebondissement, je l'ai vu venir de loin. Quand on lit beaucoup de thrillers, il y a des détails qui ne nous échappent plus...

J'ai pris plaisir à découvrir toutes les ficelles de cette histoire bien montée. L'auteur n'a rien lésiné et a eu le don de m'embarquer dans son histoire qui m'a happée dès les premières pages.

Le style de l'auteur se veut fluide, très accessible. Il se lit vite, avec aisance, pour autant, le style n'est pas bâclé. Il a un certain charme si on aime la simplicité.

Là où ça a pêché, selon moi, ce sont pour les personnages principaux, je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. A aucun d'eux. Ne me demandez pas pourquoi, je ne pourrais pas vous le dire. Heureusement, cela n'a pas gâché ma lecture et ça ne m'a pas empêché de vouloir les voir rester vivants.

La fin a été à la hauteur de mes espérances. J'aurais peut-être aimé que les deux intrigues soient davantage liées, sans doute parce que c'était ce à quoi je m'attendais... Comme quoi, parfois la surprise n'est pas là où on l'attend.

Je conseille ce roman aux amateurs de policiers, et même aux autres lecteurs. L'intrigue saura vous emporter avec elle, et vous en ressortirez comblé et repu, ayant trouvé réponses à vos questions.

[Chronique] Confession - Richard Montanari

Merci à Benoit et aux éditions du Cherche Midi pour l'envoi de ce service-presse.

N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi