[Chronique] Une vie exemplaire - Jacob M. Appel

[Chronique] Une vie exemplaire - Jacob M. Appel

Cliquez ici pour vous procurer l'ouvrage

" Jeremy Balint n'essaie pas de surmonter ses démons. Il est en plein accord avec eux. "
Foreword Reviews Magazine

Jeune cardiologue éminent, père de deux adorables petites filles, le docteur Jeremy Balint est un homme qui a réussi sa vie. D'autres que lui, apprenant que leur femme dévouée les trompe depuis des années avec un collègue, se laisseraient emporter par la rage.
Pas Jeremy Balint.
Jeremy Balint va prendre son temps, car Jeremy Balint est un sociopathe. Avec méthode et patience, il va organiser l'élimination de son rival.
Et ce n'est que le début.
De nombreux romans mettent en scène des psychopathes, mais jamais un écrivain n'était parvenu à nous plonger avec autant d'acuité dans les arcanes de leur esprit. Jeremy Balint ne nous cache rien. Ne nous épargne rien. Il ne voit tout simplement pas le mal comme nous.

Jacob M. Appel a publié des nouvelles dans plus de deux cents revues aux États-Unis. Son premier roman, The Man Who Would'nt Stand Up, a remporté deux prix littéraires. Écrivain, il a aussi exercé la psychiatrie à New York, expérience dont il s'est servi pour ce roman.

[Chronique] Une vie exemplaire - Jacob M. Appel

Entrer dans la tête d'un psychopathe...

Ce roman a pratiquement été un coup de cœur, j'ai adoré et pris un plaisir incommensurable à le lire ! Un peu plus de pages et d'approfondissement m'auraient comblée, mais je ne vais pas faire la difficile, j'ai enfin eu ce que je cherchais depuis si longtemps : entrer dans la tête d'un tueur en série. Toucher au plus près les pensées d'un psychopathe, d'un sociopathe. Quel plaisir ! Je fais partie de celles et ceux qui cherchent toujours à comprendre ce qu'il se passe dans l'esprit des autres : pourquoi untel agit mal ? Pourquoi celui-ci réagit comme ça à telle chose ? etc.

Dans une autre vie, j'aurais fait des études de psychologie (entre autres, si vous saviez le nombre de choses que j'aurais aimé faire dans la vie !).

L'histoire est vraiment bien menée, elle est pertinente, va droit à l'essentiel et nous délivre tout ce que nous voulons savoir, je n'ai vraiment rien à redire là-dessus.

Même si j'ai honte de l'avouer, j'ai malgré tout apprécié le protagoniste, c'est-à-dire le psychopathe, je l'ai presque compris dans son idée, dans sa motivation. Là, où ça diffère, c'est que rien n'est excusable même si on "comprend". Et bien sûr, ça reste un fou, il a accompli des actes abjects, on se demande comment cela est possible, comment on peut sacrifier autant de vies pour rien finalement. Et on se rend compte, que c'est tout simplement parce qu'il ne pense pas comme nous, pas comme quelqu'un de normal tout du moins.
Il est rationnel, logique et est persuadé de faire ce qu'il y a de mieux. Il met de côté toute émotion pour atteindre son objectif qu'il se jure bienfondé. Pourtant, il arrive à rester objectif sur ce qu'il fait, il se demande pourquoi il en est arrivé là ? Son enfance pourtant heureuse ? Porte-t-il le mal simplement en lui ? Ou un déclic a-t-il eu lieu lors de son traumatisme actuel ? Pour ma part, grâce à un infime indice de l'auteur, j'ai eu ma réponse.

Par contre, j'ai détesté la femme de Balint, dès le début, elle m'a ulcérée ! C'était presque elle que j'avais envie de zigouiller, moi, bon je plaisante hein, ne fuyez pas si vite 😉

Mais je pense que c'est mine de rien le but de l'auteur, il veut nous faire apprécier un minimum son personnage principal, et comment faire ça mieux qu'en nous faisant détester celle qui a tout déclenché ?

Dernière chose, j'ai adoré la fin, il y avait tout ce que j'aime : une finalité pas si facile et qui laisse même quelques interrogations, mais là aussi j'ai mon avis ! D'ailleurs, si d'autres ont lu ce thriller, j'aimerais bien échanger avec vous, alors n'hésitez pas à vous manifester pour qu'on partage nos impressions sur cette lecture vraiment intéressante !

PS : Petit détail que vous ne pouvez pas voir, mais la couverture montre en fait un homme souriant. Et par-dessus, une jaquette transparente qui colore la couverture en rouge-sang ! Personnellement, j'aime, ça met bien en avant le mental du personnage...

Je recommande ce roman à tous ceux qui aimeraient entre dans les méandres du cerveau d'un sociopathe ! Moi, j'ai adoré !

[Chronique] Une vie exemplaire - Jacob M. Appel

Un grand merci à Anaïs et aux éditions de la Martinière pour cet envoi.

N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Bernadette Gervais Pépite d'or 2020 à Montreuil!
wallpaper-1019588
The Bone Season: Saison d’Os, Tome 1 de Samantha Shannon
wallpaper-1019588
News : Si ça saigne - Stephen King (Albin Michel)
wallpaper-1019588
Ma romance de Noël (presque) parfaite – Fleur Hana