Shelton & Felter (T1) La mort noire

Chronique « Shelton & Felter (Tome 1) – La mort noire »

Scénario et dessin de Jacques Lamontagne,

Public conseillé : Adulte / adolescent,

Style : Comédie policière,
Paru aux « éditions Kennes », le 23 aout 2017, 14.95 euros,
Share

L’Histoire

Boston, Quartier de Roxbury, 1924. Nuitamment, la police découvre le corps inanimé du Juge Forwell. Dans la foule des badauds, Isaac Shelton, un jeune gaillard, ex boxeur reconvertis en apprenti journaliste, prend des notes quand un petit homme, à sa gauche, l’interpelle. Avec un esprit de déduction incroyable, ce dernier conclut que le magistrat n’est pas mort d’un arrêt cardiaque en pleine rue, mais dans les bras d’une jeune prostituée à quelques mètres de là…
Plus étonnant encore, les déduction du petit hommes sont confirmés par la police !
Ébahi par la prestation, Isaac accompagne l’étrange libraire jusqu’à son magasin et lui propose d’enquêter en duo sur de futures crimes non-résolus.
Le lendemain soir, un homme s’effondre dans la nuit, voyant des zombies roder autour de lui. Il est retrouvé mort, avec un boulon dans la main et les poumons remplis d’un liquide noire… L’occasion pour le duo d’entamer sa collaboration !

Ce que j’en pense

Et hop, le talentueux auteur canadien Jacques Lamontagne débarque avec son nouveau projet, rien qu’à lui. J’avais déjà apprécié le travail du sieur en tant que dessinateur sur “Les druides” (Istin au scénario) et “Aspic, détectives de l’étrange” (Thierry Gloris au scénario), une comédie policière aux accents fantastiques entre Walt Disney… et Tim Burton. Après le 4e épisode, Jacques (quel beau prénom !) a laissé les crayons à un autre dessinateur et se consacre à SA propre série aux éditions Kennes.

Amateur de polar, il nous offre un premier album d’une future grande série. Au menu de cette comédie policière, il y a d’abord un beau duo antinomique. Isaac Shelton, un ex-boxeur qui a du mal à boucler ses fins de mois, s’associe à Felter, un petit libraire casanier et hypocondriaque, aux talents de déduction hors normes. Dans le duo, c’est bien Felter qui a le talent d’un enquêteur de première catégorie, niveau “Sherlock Holmes”, et non le dynamique et sympathique Shelton. C’est toute l’ironie du duo qui s’unit (malgré tout et avec bien des difficultés) pour une enquête commune…

Au delà des personnages, Jacques Lamontagne connaît ses gammes. Il construit un scénario classique parfaitement huilé, qui rebondit de révélation en révélation, jusqu’à la fin et plaira à un large public ado-adulte.
Enfin, Jacques se sert intelligemment du contexte historique (USA, années 20). Il compose un décors très crédible typé “polar”, mais dépasse cette fonction pour servir l’intrigue.

Shelton_couvShelton_P04Shelton_P07Shelton_P23Shelton_P32Shelton_P50Shelton_P51 NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Le dessin semi-réaliste, est parfaitement adapté au ton de la série. Le trait est expressif et précis. La composition classique en 3 strips recherche l’efficacité graphique et la trouve ! Tout est sous contrôle, pour un super moment de lecture.

Shelton & Felter (T1) La mort noire


wallpaper-1019588
Les pêcheurs de Chigozie Obioma
wallpaper-1019588
Time to Choose #10
wallpaper-1019588
Au fond des bois – Karin Slaughter
wallpaper-1019588
Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !
wallpaper-1019588
Le voyageur - Koren Shadmi
wallpaper-1019588
Avant tout, se poser les bonnes questions de Ginevra Lamberti
wallpaper-1019588
On ne naît pas parent, on le devient de Sylvie Jenaly
wallpaper-1019588
Mélanie Chappuis – Ô vous, sœurs humaines ****